Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
19 oct.

Vous êtes ici : Accueil > Campus > L'université > Actualités

A l'honneur de la recherche, Conférences, Culture scientifique et humanités

Grandes Ouvertures : conférence-débat "L'histoire évolutive de notre lignée et l'émergence de Homo sapiens"

Actualité, Communiqué

Dernière conférence-débat du cycle des Grandes ouvertures de cette saison, "L'histoire évolutive de notre lignée et l'émergence de Homo sapiens", est co-organisée par l’université Toulouse III - Paul Sabatier et l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse.

L’objectif de ces Grandes ouvertures est de présenter à un large public les avancées dans les domaines scientifiques et leurs apports concrets.

Chaque conférence permet de proposer une vue très actuelle d’une thématique, d’en souligner les progrès et d’en clarifier les limites et les incertitudes. Il s’agit ainsi d’aider le grand public à nourrir sa réflexion et à développer ses propres opinions dans un contexte d’évolution rapide des connaissances et des technologies. Cette dernière conférence-débat de la saison 2017-2018 a pour titre "L’histoire évolutive de notre lignée et l’émergence de Homo sapiens".


Le débat sera modéré par M. Yves LePestipon, directeur de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse.
 
 Interviendra :
 
  • Clément Zanolli, chargé de recherche CNRS, Laboratoire Anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS-CNRS / UT3 Paul Sabatier).
Notre lignée, celle du genre Homo, émerge il y a environ 3 millions d’années en Afrique. En effet, la récente découverte sur le site de Ledi-Geraru, en Ethiopie, d’un fragment de mandi- bule attribué à Homo et daté aux alentours de 2,8 millions d’années dépasse de plus de 400 000 ans les restes humains les plus anciens connus auparavant. Durant plus de deux millions d’années, de nombreuses espèces humaines ont peuplé l’Afrique (e.g., H. habilis, H. erectus/ergaster) et l’Eurasie (e.g., H. erectus, H. antecessor), occupant souvent des territoires similaires à la même période. Les progrès de la paléogénétique ont récemment révélé que plusieurs de ces espèces humaines fossiles se sont hybridées entre elles, mais aussi avec nos ancêtres. Nous portons aujourd’hui entre 1,8 et 2,6% d’ADN néandertaliens, ainsi que des traces d’ADN d’un groupe humain fossile connu sous le nom de Dénisoviens. La dispersion et le succès évolutif des espèces fossiles du genre Homo, comme celle de notre propre espèce, H. sapiens, sont probablement liés à une grande capacité d’adaptation à des environnements et climats fluctuants, y compris lors de périodes de conditions extrêmes lors des glaciations. Où et quand notre espèce a-t-elle émergé ? Quels sont nos atouts et pourquoi parmi la myriade d’espèces du genre Homo ayant existé, nous sommes aujourd’hui la seule espèce humaine vivante, atteignant une population de plus de 7.6 milliards d’individus ? Telles sont les questions fondamentales auxquelles la science cherche encore à apporter des éléments de réponse.


Entrée libre.


 
Contact presse
Virginie Fernandez
Tél. 05 61 55 62 50 / 06 88 34 49 98
virginie.fernandez@univ-tlse3.fr

Télécharger le programme


Dates
le 6 juin 2018
18 heures

Date de mise à jour 5 juin 2018


Agenda

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11