Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
22 oct.

Vous êtes ici : Accueil > Campus > L'université > Actualités

Rubrique Interview : Sandra Joffroy

« Le master dédié aux métiers de la sécurité et de la défense s’inscrit totalement dans la politique de formation tout au long de la vie  »


Interview de Sandra Joffroy, enseignant chercheur responsable du diplôme de Master Management du Sport, parcours Ingénierie Sûreté Sécurité Défense*

Sandra Joffroy est à l’initiative de la création de cette 2e année de  master dispensé en formation continue depuis 2012 à l’université Toulouse III - Paul Sabatier. Tour d’horizon de ce programme en évolution avec la référente défense et de sécurité nationale du campus.

Pourquoi avez-vous conçu ce master dédié aux métiers de la sécurité et de la défense ?

Sandra Joffroy : Ce projet est parti d’un constat : celui d’un certain vide en matière de formation aux métiers de la sécurité et de la défense pour des publics qui peuvent être très divers.
Le parcours s’adresse à des militaires pour faire évoluer leur carrière ou pour accéder à de nouveaux métiers dans le secteur privé à leur départ en retraite.

C’est aussi un tremplin particulièrement adapté à nos étudiants en Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), la condition physique faisant bien sûr partie des critères de sélection pour accéder aux concours d’officiers ou de sous-officiers. Le master s’ouvre aussi à des publics du ministère de l’Intérieur, de la Défense, des salariés des grandes entreprises liées à la sécurité et à la défense, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi. Cette année, par exemple, une philosophe en reconversion suit la formation.

Quel en est le contenu pédagogique ?

SJ : La maquette pédagogique pour la rentrée 2016 vient d’être finalisée. Le master était labellisé précédemment master professionnel, mais il entre dès l’année prochaine comme tous les masters dans la seule catégorie des masters « indifférenciés » et est intégré dans la mention Management du sport.

Son contenu reflète tous les aspects du domaine : ingénierie des dispositifs de formations opérationnelles, sécurité économique et gestion de crise, droits et obligations en matière de sécurité, enjeux industriels géostratégiques, mais aussi sécurité des activités physiques et sportives, sécurité des systèmes d’information (SSI), cybersécurité et systèmes intelligents.
 
Comment cohabitent vos publics ?

SJ : Ils sont très éclectiques et la mixité fonctionne étonnamment bien ! Les promotions comptent une vingtaine de stagiaires, majoritairement des hommes, âgés de 20 à 55 ans. 36 personnes sont inscrites cette année, puisqu’il est possible d’étaler la formation. Les cours sont délivrés en présentiel, mais tous les publics, majoritairement des salariés n’étant pas basés dans la région, une plateforme avec enregistrements des cours a été mise en place et est réservée uniquement aux stagiaires. A noter aussi notre ouverture vers l’international, avec cette année un stagiaire italien et un officier de gendarmerie algérien.

Comment accède-t-on au master ?

SJ : Le master est accessible uniquement en formation continue (100%), il est organisé en alternance et, pour les plus jeunes, en contrat de professionnalisation. On peut y accéder sur dossier via une validation des acquis professionnels (VA85). La formation est dispensée sur un an, mais en fonction des publics, on peut étaler la validation des unités d’enseignement, dans le cadre de la politique de formation tout au long de la vie. Les salariés peuvent ainsi suivre les cours en parallèle de leur activité professionnelle.

Quels sont vos liens avec les différents organismes liés à la défense et à la sécurité ?

SJ : Nous bénéficions par convention du soutien de grands organismes : Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP), Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (I.H.E.D.N.), Direction Générale de l’Armement (DGA, pour l’obtention en plus du master d’une qualification dédiée à la protection des données), le GIGN avec une journée exclusive pour les étudiants de ce Master 2, la Brigade des Parachutistes de Toulouse… Nos partenaires sont très nombreux ! Deux laboratoires nous soutiennent, l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse de l’université Toulouse III - Paul Sabatier (IRIT) et le laboratoire Education, Formation, Travail et Savoirs de l’université Toulouse  – Jean Jaurès.

Dernière question : quel est le rôle du référent défense dans une université ?

SJ : Le référent défense est un acteur clef du lien Défense/Sécurité nationale et Enseignement supérieur, et plus précisément entre les Ministères de la Défense et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le cadre du protocole d’accord Défense-Enseignement supérieur (2007 et 2012). Son rôle consiste à participer à l'insertion et à l'emploi des jeunes, pour le développement et la promotion de l’esprit de défense, d’encourager la mise en place de nouvelles unités d’enseignement « Intelligence économique et nouveaux risques du 21e siècle», de diffuser une culture de défense et de sécurité pour tous les futurs responsables, de développer la connaissance ou encore informer les étudiants et les enseignants-chercheurs sur la sécurité économique... Un rôle en lien avec le master Ingénierie Sûreté Sécurité Défense !

* Nouvelle appellation dès septembre 2016


Bio Express

Depuis 16 ans, Sandra Joffroy enseigne à l’université Toulouse III - Paul Sabatier. Ex-membre du Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU) et 2e Vice-Présidente CEVU pendant 3 ans, Sandra Joffroy est élue Directrice adjointe de la Faculté des Sciences du Sport et du Mouvement Humain de 2007 à 2013. Elle est nommée Référent Défense et de Sécurité Nationale de l’Université depuis janvier 2011. Cette enseignant-chercheur est également réserviste citoyen de gendarmerie.

Date de mise à jour 14 décembre 2016


Agenda

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11