Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
16 déc.

Vous êtes ici : Accueil > Campus > L'université > Actualités

Toulouse Campus : top départ pour la seconde vague de l'opération.

Actualité, travaux

L’université Toulouse III – Paul Sabatier poursuit son projet de rénovation du campus prévu dans le schéma pluriannuel de stratégie immobilière (SPSI) qui vise à inscrire le patrimoine immobilier public dans une démarche stratégique de valorisation et d’amélioration des performances. Ces travaux permettront l’émergence de bâtiments modernes et équipés destinés à accueillir l’ensemble de la communauté universitaire dans de meilleures conditions.

Un campus innovant

Depuis plusieurs années, l’opération « Toulouse Campus » a permis d’entreprendre la construction ou la rénovation de plus de 120 000 mètres carrés de surfaces immobilières sur le site toulousain pour un budget global de 330 millions d’euros. Porté par l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, ce projet prévoit la réalisation de 18 opérations immobilières dont 11 sur le campus de Rangueil.

La première phase de l’opération a permis la construction de quatre bâtiments sur le campus de l’université :
 
  • La maison de la recherche et de la valorisation
  • Le centre de biologie intégrative (en cours de construction)
  • La maison de la réussite en licence (en cours de construction)
  • La maison de la formation Jacqueline Auriol (en cours de construction)

Grâce à ces bâtiments et à ceux qui suivront, l’université sera dotée, d’ici 2028, d’un campus modèle, économe en énergie et intelligent.

 

« Toulouse Campus » : lancement de la 2de vague

Deux projets de cette nouvelle vague viennent d’être initiés : les bâtiments Géotechnique et Chimie des matériaux et procédés dont la notification de la Maîtrise d’œuvre vient d’être effectuée. Ces travaux dont la Maîtrise d'ouvrage est assurée par l'université Toulouse III - Paul Sabatier s’échelonneront jusqu’en 2022-2023.


 
  • Bâtiment Géotechnique (GEOTECH)

Grande première pour ce bâtiment qui existe depuis 1966 et qui n’avait jamais bénéficié de travaux de rafraîchissement. Souffrant d’obsolescence et de non-conformité dans de nombreux domaines (sécurité, incendie, accessibilité, hygiène, thermique, confort), le chantier permettra une réhabilitation complète de l’édifice.

Grâce aux aménagements qui vont y être menés, il répondra aux normes de sécurité et améliorera considérablement les conditions de travail de la communauté universitaire. Une fois réhabilité, il comprendra des locaux d’enseignement, des laboratoires de mécanique, de physique et de chimie pour les matériaux du Génie Civil ainsi que des bureaux. À terme, il sera utilisé par 600 étudiants des filières génie civil de l’Université (département Mécanique et UPSSITECH de la FSI) et de l'INSA.


Pour en savoir plus, téléchargez la fiche opération

 
  • Bâtiment Chimie des matériaux et procédés (CMP)

Ce bâtiment a vocation à réorganiser et réunir dans des locaux neufs, l’ensemble des laboratoires et services associés aux activités Chimie, Matériaux et Procédés de l’Université.

Ainsi, les activités Matériaux et Procédés seront logées dans une extension du bâtiment CIRIMAT (bâtiment 2R3). Les activités Chimie prendront, elles, place dans un nouveau bâtiment. Quant à la réserve de chimie, elle sera entièrement reconstruite.



Grâce à cette réorganisation des locaux, les utilisateurs pourront travailler et étudier dans un cadre bien plus agréable et adapté.

Doté d’une salle de séminaire, de laboratoires et équipements mutualisés de la fédération de chimie, ce bâtiment participera également au rayonnement international de l’université en favorisant les interactions entre les équipes de recherche. Plus de 400 personnes y travailleront.

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche opération
 

Extension de l’Observatoire Midi – Pyrénées

Les ambitions de modernisation et d’extension de l’université dépassent le campus de Rangueil. Ainsi, l’Observatoire Midi-Pyrénées va également être l’objet d’un chantier considérable, destiné, notamment, à améliorer ses conditions d’accueil.


                                                    Crédit image : Triptyque, atelier d’architecture


Ce projet s’inscrit dans le cadre des Contrats de Plan Etat-Région (CPER) qui constituent un outil de développement entre l’État et les régions, par la mise en œuvre de projets structurants. Les CPER viennent renforcer la politique d’aménagement au service de l’égalité des territoires. Ces contrats sont voués à élever le niveau d'équipement des territoires, soutenir l'emploi et préparer l'avenir.

Une nouvelle structure nommée « Dauzère – Soler » va donc être créée au sommet du Pic du Midi, permettant à la base d’observation d’augmenter sa capacité d’accueil et d’hébergement scientifique de plus de 500 m2.

Le second volet de construction prévoit l’extension du Télescope Bernard Lyot afin d’y installer le spectropolarimètre infrarouge SPIP. Ce nouvel instrument d’observation astronomique de pointe permettra la recherche d’exoplanètes dès 2021.

L'ensemble de ce projet garantit le respect des normes environnementales et du patrimoine culturel du Pic du Midi. L’activité touristique sera maintenue sur le site durant les travaux.

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse
 

Dates
le 18 novembre 2019

Date de mise à jour 19 novembre 2019


Agenda

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11