Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
23 sept.

Vous êtes ici : Accueil > Campus

Un peu de l'université dans l'espace

Les résultats du concours Génération ISS, ont été annoncés lors du salon du Bourget, ce mardi 18 juin et ce sont 3 projets de l'université qui embarqueront avec Thomas Pesquet à bord de l'ISS lors de sa prochaine mission.

Lauréats du concours Génération ISS, les projets présentés par le département Mesures Physiques de l'IUT A Toulouse III-Paul Sabatier et une étudiante de licence professionnelle génome et biotechnologie pour l’amélioration des plantes ; ont retenu l'attention du jury composé de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Thomas Pesquet, astronaute français de l'ESA et Jean-Yves Le Gall, Président du CNES.


Ce concours, organisé par le CNES, permet aux étudiants d'élaborer un projet scientifique que l'astronaute français Thomas Pesquet pourra emporter lors de sa prochaine mission à bord de l'ISS, la station spatiale internationale.

83 projets ont été déposés et 7 sélectionnés pour être présentés au jury. Finalement ce sont 4 projets, fusionnés en 2, qui seront peaufinés avec l'aide du CNES et du Centre d'aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spéciales (CADMOS), avant leur envol vers la station spatiale, où ils seront mis en oeuvre par Thomas Pesquet :
 
  • Plateforme et Figure de Chladni deux projets fusionnés portés par l’IUT (département Mesures physiques) de l’Université Toulouse III-Paul Sabatier qui associent astucieusement technologie, science et pédagogie au sein d'une plateforme unique et réutilisable.
  • Groot et La rose du Petit Prince, deux projets fusionnés, portés respectivement par l'Ecole de Design de Nantes et l’Université Toulouse III-Paul Sabatier. La première propose de faire pousser, de manière simultanée dans l'ISS et sur Terre, une tulipe et d'associer à cette croissance un aspect ludique. La seconde s'appuiera sur des aspects symboliques et poétiques pour réaliser des expériences sensorielles.




Lire le communiqué du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation


Nos étudiantes et étudiants ont du talent

Le projet d'Eve Teyssier, La Rose du petit Prince, se focalise sur les sens (l'odorat, la vue et le toucher) chez l'Homme et se situe à l'interface de l'art et la science. Son projet est co-encadré par des scientifiques de l'université Toulouse III-Paul Sabatier : Veronica Pereda-Loth, Valérie Legué (Université de Clermont-Ferrand) et Jean-Claude Caissard (Université de Saint Etienne), ainsi que des partenaires artistiques, et médiatiques.
 
Eve Teyssier


Les projets proposés par le département Mesures Physiques de l'IUT A Toulouse III - Paul Sabatier (en collaboration également avec le département Génie Mécanique et Productique de l’IUT A et les laboratoires IMFT, Irap, IMRCP et LGC de l’université) sont le fruit du travail des étudiantes et étudiants encadrés par leurs enseignants tout au long de l'année pour défendre des projets aboutis. Cette année l'IUT a déposé 7 projets pouvant s'intégrer dans le concept de Plateforme, projet permettant d'embarquer 3 expériences dans le volume dédié à une seule à bord de la station spatiale internationale :

  • Chladni
Nous ressentons des ondes tous les jours dans notre quotidien, son, lumière... Mais nous ne pouvons pas les voir. L'expérience des figures de Chladni permet sur Terre de visualiser les ondes en deux dimensions avec du sable mises en vibration sur une plaque. Le projet Chladni est de faire des figures de Chladni en 3D grâce à l'apesanteur de la station spatiale.

  • Gouttes filantes
Expérience très ludique et visuelle qui consiste en une course de gouttes colorées, et permet d’étudier l’influence de la gravité sur la vitesse de gouttes contenant un tensio-actif.

  • Cafédomancie
Une expérience pour montrer l’influence de la pesanteur sur la forme des dépôts laissés suite à l’évaporation d’une goutte de café, c’est-à-dire l’effet Marangoni.

  • Dissolution d’une goutte
Une expérience pour obtenir des données expérimentales de dissolution de goutte en diffusion pure, sans phénomène convectif, afin de valider les modèles théoriques existants. Cette expérience est irréalisable sur Terre et est impressionnante avec la formation de cristaux ou de verre de protéines.

  • Démon de Maxwell granulaire
Le principe est de valider l’existence du “Démon de Maxwell granulaire” en apesanteur, qui montre une contradiction apparente au second principe de la thermodynamique avec un regroupement asymétrique de billes mise en vibration dans deux compartiments reliés.

  • Dépôt de matière
L’expérience dépôt de matière permet ensuite d’observer l’influence de la gravité sur les matériaux granulaires afin de résoudre des problématiques de stockage pour les prochaines explorations spatiales, en particulier en étudiant l'influence d'une gravité variable (par centrifugation) sur l'angle de repos et la porosité de matériaux granulaires.

  • Constante de gravitation
L’expérience constante de gravitation permet de mettre en évidence de manière intuitive et visuelle la loi de l’attraction gravitationnelle et de mesurer la constante de gravitation grâce à l’apesanteur de l’ISS.


 
L'équipe de l'IUT, département Mesures Physiques

Dates
le 19 juin 2019

Date de mise à jour 5 juillet 2019


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11