Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
24 nov.

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

A la découverte des labos

Big Data et défi industriel

Actualité

Les 16 et 17 novembre, l’université Toulouse III – Paul Sabatier a accueillie deux journées dédiées aux Big Data, rassemblant scientifiques de renommée internationale et entreprises impliquées dans la thématique. Les mathématiques appliquées jouent un rôle majeur dans les innovations qui changent nos vies, des recommandations de contenus sur le net à la prédiction du trafic routier, en passant par la surveillance automatisée de la santé ou des moteurs d’avion,... Un secteur en pleine ébullition sur le plan scientifique comme économique.

Comment analyser le flot de données produites par les entreprises, les organisations et les individus, mais aussi les objets connectés ? En 2011, déjà, un rapport du cabinet McKinsey mettait en évidence le caractère stratégique du traitement de ces données, de plus en plus massives et variées - mails, SMS, vidéo, commentaires sur les réseaux sociaux, relevés d'étiquettes ou de capteurs électroniques, signaux de géolocalisation, etc. - envoyées chaque minute partout dans le monde. Ces données, il s’agit de les traiter afin d’aider à la prise de décisions : recommandations personnalisées de films ou de traitements médicaux, optimisation de la maintenance des avions, de l’épandage d’engrais, ou des dépenses énergétiques…

« L’université Toulouse III - Paul Sabatier est une des universités françaises les plus en pointe sur ces questions. Depuis 2012, la création du LabEx CIMI (Centre International de Mathématiques et d’Informatique) a permis d’accroître la visibilité de nos travaux »
, affirme Aurélien Garivier, professeur de mathématiques et cheville ouvrière de ces journées inscrites au sein d’un trimestre thématique consacré au machine learning, auxquelles participent parmi les plus grands noms du domaine.

Les scientifiques se heurtent à de multiples défis. Traiter d'énormes volumes de données  extrêmement diverses en quasi temps réel implique de découper les tâches en de multiples sous-tâches effectuées en parallèle. Pour modéliser les phénomènes, le recours à la statistique est de plus en plus fréquent. La collaboration entre mathématiciens, informaticiens, mais aussi biologistes, médecins, sociologues, etc... s’impose dans le secteur. « Cette révolution d'origine technologique offre aux chercheurs de nouvelles opportunités et de nouveaux problèmes scientifiques passionnants faisant éclater les frontières disciplinaires, avec en plus un impact socio-économique considérable. Si l'on savait mieux détecter les signaux faibles perdus au milieu d'un énorme bruit de fond, l'exploitation des données médicales, par exemple, pourrait permettre une détection plus précoce des dangers sanitaires », explique Aurélien Garivier.

Les étudiants bénéficient des interactions constantes entre enseignants-chercheurs et monde industriel. « Nos diplômés sont capables de mettre en place des systèmes d’informations adaptés à la collecte et au traitement de masse de données hétérogènes, et d’en tirer ensuite de la valeur. 80 étudiants obtiennent chaque année un Master et leur insertion est excellente », constate l’enseignant-chercheur.
 
  • Pour en savoir plus

Site web de l'événement ici
Cursus de Master en Ingénierie de Statistique et Informatique Décisionnelle, dirigé par Aurélien Garivier

Site internet du labex CIMI

Dates
le 26 novembre 2015

Date de mise à jour 25 janvier 2017


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11