Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
22 juin

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

Recherche

Conf'luence de l'IMFT "Renversements d'un champ à grande échelle en présence de fluctuations turbulentes"

Colloque/Séminaire/Conférences-Rencontres/Débats

Dans le cadre du cycle de conférences invités de l'IMFT, Stephan Fauve, professeur à l'Ecole Normale Supérieure - Laboratoire de Physique Statistique et membre de l'Académie des Sciences, vous présentera ces travaux le mercredi 30 mai.

Les Conf'luences constituent le cycle de conférences invitées de l'IMFT et ont pour objectif de proposer des séminaires d'intérêt général à destination d'un public de mécaniciens des fluides (enseignants, chercheurs et étudiants).

Voici le résumé de la conférence :

Il existe de nombreux exemples de renversements d'un champ à grande échelle sous l'effet de fluctuations turbulentes. Le plus connu est certainement le champ magnétique de la terre qui est engendré par l'écoulement de fer liquide dans le noyau et qui change de polarité aléatoirement sur des échelles de temps géologiques. Les changements de polarité sont par contre approximativement périodiques dans le cas du champ magnétique du soleil et se produisent tous les onze ans. Un autre phénomène de renversement, purement hydrodynamique, se produit dans la stratosphère équatoriale de la terre. Les vents dominants est-ouest se renversent avec une période légèrement supérieure à deux ans. C'est l’oscillation quasi-biennale qui résulte d’un mécanisme d’interaction non-linéaire entre les ondes internes et l’écoulement moyen.

Nous montrerons tout d'abord que ces différents phénomènes peuvent être illustrés par des expériences de laboratoire et qu'une analyse dans le cadre de la théorie des systèmes dynamiques à petit nombre de degrés de liberté permet souvent d'en comprendre les mécanismes de base. Nous considérerons ensuite la dynamique des écoulements de grande échelle engendrés en turbulence bidimensionnelle pour lesquels certaines transitions impliquent un grand nombre de degrés de liberté et doivent être modélisées à l'aide des outils de la physique statistique. Cette dernière approche peut également être utilisée pour décrire des bifurcations entre différents régimes turbulents. 

Pour télécharger l'affiche, suivez ce lien.

Contact
sig_communication@imft.fr

Dates
le 30 mai 2018
à 10h30
Lieu(x)
Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse - Amphithéâtre Nougaro
Allée du Pr Camille Soula
Toulouse

Date de mise à jour 24 mai 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11