Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
11 déc.

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

A la découverte des labos

Des atomes et molécules aux nanomatériaux et nanosystèmes

Actualité

Créé en 2011, le Laboratoire d’Excellence NEXT comme Nano Mesures Extrêmes et Théorie, a démontré la puissance des scientifiques toulousains dans ces domaines de pointe aux enjeux industriels majeurs. Le Programme national de financement des Investissements d’Avenir (2018-2028) vient de sélectionner leur projet de développement NanoX. Une reconnaissance du travail accompli. La promesse d’un soutien financier pour les dix années qui viennent.

« Dans le domaine des nanosciences, les équipes de recherche toulousaines ont une approche très spécifique. Elles associent depuis des années, de manière originale, physiciens et chimistes, théoriciens et expérimentateurs. Six laboratoires* différents coopèrent, avec à disposition des outils scientifiques très puissants » explique Xavier Marie, directeur du laboratoire d’excellence NEXT et professeur à l’INSA de Toulouse.

Le projet de recherche regroupe plus de 400 chercheurs et ingénieurs, employés tant par le CNRS que par l’université Toulouse III - Paul Sabatier et l’INSA de Toulouse, école d’ingénieur située à proximité immédiate du campus de Rangueil.
 
  • NanoX

« Une grande partie des travaux menés sont fondamentaux, destinés à comprendre de manière toujours plus intime les particularités des mécanismes physiques à l’échelle de l’atome et de la molécule, jusqu’aux nano-matériaux. L’avancée des connaissances permet également des recherches plus appliquées, conduisant à la conception de nano-objets voire de dispositifs pour l’électronique, l’optique ou la santé utilisant ces nano-objets. Nous déposons régulièrement des brevets » précise Xavier Marie.

La sélection du projet NanoX adossé au laboratoire d’excellence NEXT va permettre de pérenniser l’effort de recherche collaborative entamé en 2011 dans les dix ans qui viennent, avec un budget annuel d’un million d’euros principalement dédié aux actions de recherche. « Deux volets de notre projet ont particulièrement retenu l’attention du jury : l’intensification de l’effort de formation en direction des étudiants - en particulier au niveau master et doctorat - et le développement de nouvelles collaborations, tant avec le monde industriel qu’avec des partenaires scientifiques étrangers », constate Xavier Marie.
 
Le volet formation du projet, animé par Romuald Poteau et Lise-Marie Lacroix, enseignants-chercheurs à l’université Toulouse III - Paul Sabatier, bénéficiera d’un financement additionnel d’environ 400 k€/an. Il permettra la création d’une « graduate school » dédiée, impliquant l’université, l’INSA Toulouse et l’ENSIACET-INP, en lien étroit avec les recherches de pointe menées dans le cadre du laboratoire d’excellence NEXT.
 
  • Partenariats industriels

Le « NEXT club », créé dès 2011 avec des industriels, regroupe dès à présent plus de 25 entreprises, de secteurs et de tailles très variées. Citons seulement Airbus, Total, Continental, EDF, Actia, ST Microelectronics,… Une dizaine de PME sont également parties prenantes dont la moitié sont directement issues des laboratoires du périmètre de NEXT.

Nouveaux capteurs ultra-sensibles, horloges de très haute précision pour le spatial, traitements innovants contre le cancer, recherches sur la supraconductivité utilisables dans le domaine de l’énergie, etc. Les applications potentielles des travaux menés suscitent beaucoup d’intérêt. Le projet NanoX facilitera ces valorisations industrielles.
 
  • Collaborations internationales

Les nouveaux financements contribueront également au développement de nouveaux partenariats internationaux avec des acteurs de recherche et/ou formation particulièrement réputés pour leurs compétences sur ces domaines High Tech, notamment l’université de Montréal,  la Nanyang Technological University à Singapour, le Nara Institute of Science and Technology au Japon, la Rice University au Texas, etc. 

En Europe, les universités de Saragosse en Espagne et de Dresde en Allemagne participeront également à cette dynamique, permettant des échanges de chercheurs, de doctorants et d’étudiants de masters.

* Le Centre d’Elaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales (CEMES), le Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (LCAR), le Laboratoire de Chimie et de Physique Quantiques (LCPQ), le Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses de Toulouse (LNCMI-T), le Laboratoire de Physique et de Chimie des Nano Objets (LPCNO), le Laboratoire de Physique Théorique (LPT)

 
  • Pour aller plus loin
Le site internet du Laboratoire d’excellence NEXT
Présentation du 3ème Programme Investissements d’Avenir et des lauréats

Dates
le 14 décembre 2017

Date de mise à jour 27 juin 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11