Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
14 août

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

Recherche

"Les données médico-administratives pour la recherche" Accessibilité, modalités d'usage et fiabilité pour la recherche

Colloque/Séminaire/Conférences-Rencontres/Débats

Dans le cadré de ses séminaires, l'IFERISS - Fédération de recherche interdisciplinaire - vous propose une matinée autour des données médico-administratives pour la recherche.

Programme :

  • Accessibilité des bases de données médico-administratives pour la recherche via le nouvel Institut National des Données de Santé (INDS) et l’INSERM (échantillons). Thi Hoang Diem Vuillemenot, Ingénieur d’étude Informatique, IMT, IFERISS.

  • La faible validité et fiabilité des données du RIM-P (PMSI) pour la recherche. François Sicot, sociologue, Lisst, Université Toulouse Jean Jaurès, IFERISS.

L’institut National des Données de Santé (INDS) est en place depuis un an (avril 2017). Il est le guichet unique concernant l’accessibilité à de nombreuses données médico-administratives. Il doit faciliter l’accès notamment de la globalité du système national d’information inter-régimes de l’assurance maladie (SNIIR-AM), des données issus de l’outil de description et de mesure médico-économique de l’activité hospitalière (PMSI) et plus généralement des données des établissements de santé, des causes médicales de décès, des établissements de prescriptions et de ventes, etc. L’INDS est voué à l’avenir à recueillir de plus en plus de données médico-administratives et à encadrer les croisements possibles.

Ces bases de données médico-administratives sont des ressources précieuses pour la recherche en médecine, épidémiologie sociale, sociologie de la santé ou encore en économie de la santé. Mais ce sont aussi des objets de recherche à part entière. Plusieurs recherches ont déjà été menées en sociologie et en sciences politiques notamment sur le PMSI en MCO, soit pour en analyser la sociogénèse (Juven, 2016), soit pour en étudier les effets sur les pratiques de soins (Acker, 2005 ; Mas, 2011), soit dans le cadre d’analyses sur l’instrumentation de la réorganisation des grandes administrations, dont les hôpitaux, via l’implantation des méthodes de gestion du secteur privé (Belorgey et.al., 2013). François Sicot interroge le PMSI en psychiatrie dans une autre perspective : comme un outil de connaissance épidémiologique utile à la planification de l’offre de soins sur les territoires, ou au service de la recherche médicales ou sociologique (Sur ces deux usages de l’épidémiologie ; Buton, 2006).

La journée est ouverte aux chercheurs, doctorants et professionnels intéressés.

Entrée libre et gratuite. Merci de prévenir de votre présence auprès de
Charlie Marquis
Le séminaire se terminera autour d’un moment d’échanges convivial.


Plus d’informations sur le site de l’IFERISS

Dates
le 12 avril 2018
de 10h à 12h
Lieu(x)
Faculteé de Meédecine,
37 allée Jules Guesde
Toulouse
1er étage du baâtiment B - grande salle

Date de mise à jour 21 mars 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11