Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
24 mars

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

Recherche

Les fleuves arctiques, important vecteur de mercure vers l'océan Arctique

Résultat de recherche

© Arnaud Mansat

© Arnaud Mansat

Une nouvelle étude menée par une équipe internationale, dont des chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP - CNRS/IRD/UT3 Paul Sabatier) et le laboratoire Ecologie fonctionelle et environnement (EcoLab - CNRS/INP-ENSAT/UT3 Paul Sabatier) montre que les fleuves arctiques transportent de grandes quantités de mercure vers l'océan Arctique.

Les résultats obtenus par cette équipe, fournissent la pièce manquante d'un puzzle qui permet de comprendre comment les émissions anthropiques de mercure des latitudes moyennes ont contribué à polluer l'une des régions les plus préservées de notre planète. Jusqu'à récemment, on supposait que les émissions de mercure atteignaient l'Arctique par voie atmosphérique pour y contaminer l'écosystème marin. L'étude révèle que les fleuves arctiques rejettent plus de mercure dans l'océan Arctique que les dépôts atmosphériques. Les chercheurs ont intégré leurs résultats dans un modèle 3D océan-atmosphère et ont trouvé un transfert net annuel de mercure de l'océan Arctique vers l'atmosphère, ce qui constitue un nouveau paradigme sur le cycle du mercure dans les hautes latitudes.

Voir en ligne sur
le site internet de l'Institut national des sciences de l'univers du CNRS.

Dates
le 29 novembre 2018

Date de mise à jour 29 novembre 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11