Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
18 oct.

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

Recherche

Table ronde ESOF - La lumière au-delà de l'éclairage et les frontières technologiques : le défi de l'éclairage intelligent centré sur l'humain

Colloque/Séminaire/Conférences-Rencontres/Débats

Dans le cadre du forum ESOF, cette table ronde proposée par le Professeur Georges Zissis est l'occasion de discuter des frontières des sciences et technologies appliquées aux systèmes d'éclairage. Parmi les intervenants, le Professeur Shuji Nakamura, Prix Nobel de physique 2014, l'un des inventeurs de la LED bleue.

Depuis que l’apparition de l’espèce humaine, l’utilisation du feu ou d’objets chauffés émettant de la lumière ont été utilisée à des fins d'éclairage : l'éclairage artificiel était né. Depuis la fin du XIXe siècle, celui-ci a fait l'objet d'une évolution continue et fascinante. Dans le monde entier, les scientifiques et les ingénieurs du XXème siècle ont ainsi créé et développé une large gamme de solutions d’éclairage adaptée à tous types d’applications.

Aujourd'hui, l'importance et l'application de ces technologies « traditionnelles » diminuent. Au cours de la dernière décennie, l'éclairage à semi-conducteurs (LED, O-LED et lasers à semi-conducteurs) a défié les technologies conventionnelles. La LED, en particulier, a redistribué les cartes en laissant derrière elle les technologies « classiques ». C’est ainsi qu’à court terme, l’ensemble de l’éclairage sera majoritairement basé sur les LEDs et OLEDs : les « Sources Solides de Lumières », les SSL. Si cette révolution aboutissait à la conclusion prévue en remplaçant toutes les technologies existantes, cela induirait un changement majeur sur le marché de l'éclairage.

La production de lumière artificielle absorbe 15% de la production annuelle mondiale d'électricité. C’est pourquoi, l’axe de recherche principal du siècle passé visait à améliorer l’efficacité énergétique. Depuis, les paradigmes ont été revus et l’industrie a inventé un nouveau terme « l’éclairage centré sur l’humain » pour attirer l'attention sur son principal effort et nous assistons à une transition des technologies d'éclairage « analogiques » conventionnelles vers l'éclairage « numérique ». L'éclairage intelligent deviendra l'épine dorsale des maisons et des villes intelligentes. Ainsi, il sera au cœur de « l'Internet des objets ».

Intervenants :
 
  • Pr. S. Nakamura - Université de Californie, Santa Barbara (Etats-Unis)
  • Pr. M. Rea - Institut Polytechnique Rensselaer (Etats-Unis) et Directeur du Centre de Recherche en Eclairage
  • Pr. S. Topsu - Fondateur et PDG d'OLEDCOMM (France)
  • Pr. Georges Zissis - Professeur à l'université Toulouse III - Paul Sabatier / Laboratoire plasma et conversion d'énergie (LAPLACE)

Avec la participation du programme Interreg Sudoe TR@NSENER, de l'université Toulouse III - Paul Sabatier, du LAPLACE, de la Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication (SEE) et de l'Association Française de l'Eclairage (AFE).

Site internet du forum ESOF.
Dates
le 11 juillet 2018
13h30 - 14h45

Date de mise à jour 18 mai 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11