Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
19 juin

Vous êtes ici : Accueil > La recherche

Recherche

Un médicament contre le diabète soulage les troubles de type anxieux et dépressifs chez la souris

Résultat de recherche

La dépression est un problème majeur de santé publique et une priorité de la recherche internationale en psychiatrie. Une équipe de scientifiques menée par Bruno Guiard, enseignant-chercheur à l’université Toulouse III – Paul Sabatier et au sein du Centre de recherches sur la cognition animale / Centre de biologie intégrative (CRCA/CBI – CNRS/UT3 Paul Sabatier), apporte des évidences expérimentales suggérant que la metformine, un anti-diabétique oral, exerce des effets anxiolytiques et antidépresseurs dans un modèle murin d’insulino-résistance. Cette découverte revêt une importance particulière en raison de l’efficacité limitée des traitements antidépresseurs actuels et de la recherche active de nouvelles cibles thérapeutiques qui en découle. Ces travaux ont été récemment publiés dans Journal of Neuroscience le 3 juin 2019.

Chez l’Homme, comme chez l’animal, les désordres métaboliques sont associés à un phénotype anxio-dépressif et des troubles de la mémoire. Ceci suggère que l’insulino-résistance, caractéristique du diabète de type 2, et les troubles anxio-dépressifs seraient liés épidémiologiquement. On sait que l’insulino-résistance atténue la réponse aux traitements antidépresseurs, ce qui empêche d’améliorer l’humeur des patients souffrant de cette comorbidité. Les mécanismes sous-tendant les liens entre perturbations métaboliques et les troubles psychiatriques sont peu décrits mais ces deux pathologies pourraient partager des mécanismes communs.

Ce travail mené en collaboration entre le CRCA et le laboratoire NUTRINEURO de Bordeaux montre que chez des souris rendues diabétiques, la metformine réduit les taux circulants d’acides aminés (valine, leucine, isoleucine) qui jouent un rôle important dans le métabolisme de la sérotonine, un neurotransmetteur clé dans la dépression. En agissant au niveau périphérique, la metformine permettrait d’augmenter la biodisponibilité de l’acide aminé tryptophane dans le cerveau et ainsi renforcerait la production et la libération de sérotonine dans l’hippocampe, une région fortement impliquée dans la dépression.  Les auteurs de ces travaux montrent que ces modifications neurobiochimiques s’accompagnent d’une amélioration du comportement anxio-dépressif des souris rendues diabétiques. À la lumière de ces résultats, les auteurs ont testé les effets d’un régime carencé en acide aminés branchés et ont mis en évidence ses effets bénéfiques sur le comportement des souris.

Cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement de la comorbidité entre le diabète de type 2 et la dépression. “On pourrait même envisager une thérapie combinatoire alliant la metformine et un antidépresseur, pour soigner les patients dépressifs sans troubles métaboliques. Même s’il est encore trop tôt pour envisager l’utilisation d’un antidiabétique dans une perspective thérapeutique en psychiatrie, cette possibilité fait actuellement l’objet de plusieurs études cliniques ” conclut Bruno Guiard.
 
Ce modèle illustre les effets de la metformine sur les symptômes dépressifs chez les souris ayant reçu une alimentation riche en gras. ©Zemdegs et al., JNeurosci (2019)


Référence :
Metformin promotes anxiolytic and antidepressant-like responses in insulin-resistant mice by decreasing circulating branched-chain amino acids. J Zemdegs, H Martin, H Pintana, S Bullich, S Manta, MA Marqués, C Moro, S Layé, F Ducrocq, N Chattipakorn, SC Chattipakorn, C Rampon, L Pénicaud, X Fioramonti and BP Guiard
Journal of Neuroscience 3 June 2019, 2904-18
DOI : https://doi.org/10.1523/JNEUROSCI.2904-18.2019
 

Dates
le 7 juin 2019

Date de mise à jour 7 juin 2019


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11