Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
24 août

Vous êtes ici : Accueil > La formation > Découvrir nos diplômes > Sciences, Ingénierie > Licences professionnelles

Licence professionnelle Maitrise de l'énergie, électricité, développement durable Parcours GESTIONNAIRE EFFICACITÉ ENERGÉTIQUE POUR LE BATIMENT INTELLIGENT (G2EBI)


Caractéristiques

Nature de formation
Diplôme National (Formation diplômante)
Type de diplôme
Licence professionnelle (LMD)
ECTS
60 ECTS
Grade
Licence
Site(s) géographique(s)
Toulouse - 118 rte de Narbonne
Accessible en :
Formation initiale
Formation continue / FTLV
Contrat de professionnalisation
VAE
Langues d'enseignement
Français
Mention
Maîtrise de l'énergie - électricité - développement durable
Domaine(s) LMD
Sciences - technologies - santé
Niveau de sortie
Bac + 3 (Niveau II)


Présentation générale

Cette licence Pro se propose de former des techniciens supérieurs de niveau L3 dans les domaines de la mesure et du « reporting » de consommations énergétiques « tous flux » de bâtiments tertiaires, industriels ou dans l'habitat collectif, capables d'assister les ingénieurs dans la mise en place d'une politique de maitrise de l'énergie.

Le titulaire de cette licence Pro exercera ses compétences auprès de bureaux d'études, de services maintenances, de collectivités locales ou territoriales, de chargés d'affaires pour des entreprises du génie électrique, de commercial pour des distributeurs de matériels. Il pourra exercer son activité en libéral comme « Conseiller en Maîtrise d'Energies » auprès de collectivités, entreprises ou associations

Le bâtiment est consommateur de 45% de l'énergie consommée et générateur de 25% des GES et les véhicules consomment 25% de l'énergie nationale en émettant 40% des GES. Le monde occidental et la France en particulier doivent construire (rénover) des logements très économes, consommant moins de 50 KWh d'énergie primaire par an / m² pour le chauffage, l'eau chaude et l'éclairage. Puis autonomes dès 2020. Dans le même temps, ces bâtis deviendront les stations-services des véhicules électriques et des centaines de milliers de toits photovoltaïques entraîneront des modifications profondes au sein des réseaux électriques (SMARTGRID). Enfin, la rareté du pétrole imposera une nouvelle industrie décarbonée et économe en matières premières. Parmi les actions qui semblent les plus emblématiques, la gestion plus rationnelle et intelligente des énergies finales, la meilleure connaissance de ses consommations par une utilisation efficace des compteurs intelligents, la diffusion en masse à un prix compétitif des énergies renouvelables adaptées aux différents formats d'immeubles sont un ensemble de mesures indissociables et doivent être menées de front pour amorcer un changement durable des comportements. La diffusion croissante et accélérée de technologies performantes comme la gestion technique du bâtiment ou la domotique représente d'ores et déjà et en moyenne un potentiel d'économies d'énergies de 15% pour les différentes catégories d'immeubles. La licence professionnelle prend alors tout son sens puisqu'elle se propose d'apporter toutes les compétences nécessaires dans le domaine de la mesure des flux d'énergie.

Pour la première fois, le 1 juillet 2008, l'ADEME dressait un état des lieux complet emploi et économie des principales activités liées à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables en France : équipements liés à l'efficacité énergétique dans les logements existants, transports collectifs, véhicules classe A et B, équipements en vue de produire des énergies renouvelables et ventes d'énergies renouvelables. Ces marchés ont dépassé les 30 milliards en 2007, en croissance de 16% par rapport à 2006 pour un nombre d'emplois correspondant supérieur à 200 000. Ils sont essentiellement portés par l'amélioration de l'efficacité énergétique des transports et du résidentiel qui représentent 75% du marché intérieur (24 milliards d'€). La Licence professionnelle propose de former des professionnels assistants ingénieurs, chefs de projets de niveau L3.

Lieux des enseignements
Les enseignements se réalisent sur l'Univ. de Toulouse (Le Lundi) et au Lycée De Monnerville à Cahors (du Mardi au Vendredi). Les projets sont sur les deux sites en fonction des voeux des étudiants.

Accueil des publics spécifiques
Ce parcours de licence à vocation professionnelle est destinée à des étudiants ayant déjà 2 années d'études après le Bac c'est à dire à des BTS, DUT etc..

Connaissances

Connaissances Scientifiques :
  • Thermique du bâtiment, thermodynamique
  • Métrologie, motorisation et capteurs
  • Comptage d'énergie
  • Réseau électrique (qualité et CEM) + réseau « intelligent »
  • Informatique et réseau (systèmes communicants)
  • Eclairagisme et sources de lumière
  • Production et stockage de l'énergie thermique/électrique

Compétences

Compétences professionnelles :
  • Définir des moyens de mesure et d'analyse des consommations énergétiques tous flux,
  • Définir l'organisation du réseau de capteur, des médias de communication (filaire ou sans fil), et de choisir le protocole le mieux adapté dans la conception et la réalisation de bâtiments intelligents intégrant micro-grids et building-grids,
  • Paramétrer les moyens de mesures, les logiciels,
  • Pentraliser les données,
  • Exploiter les données (expertise, archivage, proposition de solutions correctives et chiffrées)

Statistiques

Nombre d'inscrits : entre 25 et 35
Nombre de dossiers retenus : 18 maximum
Nombres de recu en 2015 : 100%

Moyens techniques et pédagogiques

La prestation est réalisée en mettant à dispositions des usagers les équipements, les locaux et les moyens pédagogiques adaptés pour les enseignements ainsi que des équipes pédagogiques adaptées constitués d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et de professionnels qualifiés ayant une activité en lien avec les contenus de la formation.

Modalités d'accès à la formation

Niveau(x) de recrutement

Bac + 2

Formation(s) requise(s)

La formation recrute à niveau Bac+2
  • Au niveau BTS : Maintenance, Productique, Electrotechnique.
  • Au niveau IUT : GEII
  • Au niveau L2 : EEA
  • Toute formation ayant des enseignements majoritaires dans le domaine EEA
  • Tout parcours professionnel pouvant relever de la VAE

La formation accueille des professionnels souhaitant valider des acquis par le biais de la formation continue en vue d'une reconnaissance de compétence et/ou une évolution de carrière. Elle propose également l'alternance sous forme de contrat de professionnalisation.

Candidatures et admissions

Conditions de candidature

Les modalités de candidatures et d’admissions sont variables selon le diplôme et la situation personnelle du candidat. Pour les connaitre, reportez-vous aux rubriques Formation > Etudier à l’université.

Se former à l'université tout au long de la vie (FTLV)

Les formations de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier sont accessibles :
Certaines formations sont proposées en :

Formation continue / FTLV

Les formations de l'université sont accessibles pour les personnes ayant interrompu leurs études (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, agent de la fonction publique, congés parental, retraité, etc.).
  • L'accès est de droit (pour les formations non sélectives) si la personne possède le diplôme prérequis habituel, à défaut la personne doit initier en premier lieu une validation des acquis (VA85).
  • Le statut durant la formation est celui de « stagiaire de la formation professionnelle continue ».

Si vous êtes dans cette situation, contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage : mfca.contact@univ-tlse3.fr.
Les modalités d’inscription en formation continue sont précisées sur le site de la MFCA.

Se former à l’université sans le bac

L’Université Toulouse III - Paul Sabatier, en partenariat avec l’IPST-CNAM, propose une formation aux personnes qui ne possèdent pas le baccalauréat et qui désirent accéder aux études universitaires scientifiques : le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires, option scientifique (DAEU B).

Formation dispensée en cours du soir ou à distance

Possibilité de financement par le conseil régional pour les demandeurs d’emploi (sous conditions).
En savoir plus : http://mfca.univ-tlse3.fr/formations-conventionnees-par-la-region-occitanie-270328.kjsp.

Formation en alternance

Certaines formations sont proposées en Alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation).
L’alternance se contractualise dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Vous pouvez consulter la liste des formations en alternance selon le type de contrat ici.
L’entreprise s’engage à verse un salaire mensuel à l’alternant qu’il soit en entreprise ou en centre de formation.
La rémunération de l’alternant varie en fonction de l’âge, du niveau de formation et du type de contrat d’alternance ; et est établie à partir de la grille des rémunérations minimales prévues par le Code du Travail.

Tarification de la formation

Les tarifs varient en fonction de la personne candidate et du régime d’inscription. Les droits d’inscriptions universitaires sont fixés chaque année par arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Les étudiants boursiers bénéficient de l’exonération des droits universitaires et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Pour les publics relevant de la formation continue, des frais de formation spécifiques sont appliqués, en complément des droits d’inscription universitaires fixés par le Ministère. La tarification est consultable sur le site de la MFCA.

Il existe différents dispositifs de financement de ces frais, selon la situation des personnes. Contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage pour bénéficier d’une étude de dossier et d’un accompagnement : mfca.contact@univ-tlse3.fr.

International

L'Université Toulouse 3-Paul Sabatier est signataire d'environ 400 accords de coopération et d'échanges permettant aux étudiants de faire une partie de leurs études, sous forme de cours ou de stages, dans une Université partenaire en Europe (programme ERASMUS), en Amérique du Nord (programmes TASSEP et BCI). La liste des partenaires est disponible sur le site web de l'Université à la rubrique "international". Ces programmes d'études, montés en coordination avec les responsables de diplômes de l'UT3-PS et sous réserve de réussite des étudiants à leurs examens à l'étranger sont reconnus dans le cursus.

Pour plus de renseignements, contactez votre coordinateur ERASMUS ou envoyez un courriel à : infos.international@univ-tlse3.fr.

Programme des enseignements

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF.
Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Syllabus du L3P G2EBI

Immersion en milieu professionnel

Stage obligatoire

Stage

  • L'expèrience en milieu professionnel est une étape importante de la formation puisqu'elle permet la découverte d'un milieu professionnel, l'application des connaissances acquises, l'acquisition et/ou l'approfondissement de connaissances et de compétences complémentaires, et contribue à favoriser l'insertion professionnelle des futurs diplômés.
  • Le stage est intégré dans l'offre de formation sous la forme d'une unité d'enseignement. La durée prévue au sein de la formation est de 16 semaines.
  • Le rapport de projet a pour objet de présenter une synthèse sur le travail effectué en stage. Il constitue un document permettant au jury d'évaluer le travail du stagiaire et sa capacité à le présenter. Il doit faire apparaître la contribution personnelle du stagiaire, en particulier lorsqu'il s'agit d'un travail en équipe ou bien lorsque le travail s'insère dans un projet plus global. Il doit permettre d'évaluer l'expérience acquise ainsi que les capacités à prendre en charge et conduire un travail d'un point de vue personnel et au sein d'une équipe.
  • Lieux d'exercice
    • bureaux d'Etudes
    • services de maintenance
    • collectivités locales, territoriales
    • entreprise du Génie Electrique
    • distributeur de matériel

Projet Tuteuré

Au cours du projet tuteuré de 150H, l'étudiant doit répondre à la demande d'une entreprise, dans un délai imposé et selon un budget fixe.
Déroulement et évaluation : Les étudiants travaillent sous le contrôle de leur tuteur en entreprise et en liaison avec l'enseignant référent dans le centre de formation. Pendant la période du projet, des revues de projet sont mises en place avec présentation d'un document de synthèse du projet référençant tous les documents associés à un compte-rendu financier. Une revue de projet est organisée au centre de formation au cours de la dernière période de stage en entreprise.
Bénéfices attendus du projet tuteuré :
• Développer l'autonomie dans la recherche d'information et au travail
• Apprendre à traiter une « commande » (gestion de projet)
• Apprendre la gestion du temps et du budget
• Développer le sens de travail en équipe
• Apprendre à présenter de façon synthétique les résultats obtenus à un auditoire des donneurs d'ordres et des spécialistes.

Jury d'examen

  • La licence est délivrée sur proposition d'un jury en application de l'article 17 de la loi du 26 janvier 1984.
  • Ce jury comprend, pour au moins un quart et au plus pour la moitié, des professionnels des secteurs concernés par la Licence (intervenant ou non dans la formation en tant qu'enseignants).
  • Le jury ne siège qu'à la fin du cursus.

Laboratoires partenaires

La formation travaille en liens étroits avec des partenaires académiques et des organismes de recherche :
  1. Partenaires Académiques :
    • Lycée Gaston de Monnerville de Cahors
    • Lycée Vicat de Souillac
    • Lycée Charles de Gaulle de Muret
    • Lycée St Afrique
  2. Organisme de recherche
    • CEA de Gramat
    • IUT Génie Civil de Toulouse et IUT de Figeac
    • Laboratoires LAAS et LAPLACE de l'Université Paul Sabatier.

Entreprises partenaires

La formation travaille également en liens étroits avec des entreprises sous forme d'interventions au sein de la formation mais également en terme de propositions de stages :
  • Partenaires Industriels : Schneider Electric, la FDEL (Fédération d'Electricité du Lot), SEM LDA (Société Mixte Lot Développement Aménagement), Quercy Energies (Maîtrise de l'énergie sur Cahors), Chauvin & Arnoux, Enerdis, Distrame, iHabitation, Bnext Energy, Fluke…
  • Collectivités : PFT (Plateforme Technologique Efficacité Energétique Midi-Pyrénées), Schéma Régional d'Enseignement Supérieur et Recherche sur la thématique « Maîtrise des énergies », Communauté de Commune du Causse, Parcs d'activités de Cahors, Mécanic Vallée, Cluster Bâtiment économe du groupe Cahors, Groupe Cahors, CCI du Lot, Institut de la ville, Pôle Derby…

Débouchés professionnels

Les débouchés de la formation sont entre autre :
  • Bureaux d'Etudes
  • Services de maintenance
  • Collectivités locales, territoriales
  • Entreprise du Génie Electrique
  • Distributeur de matériel


Secteur(s) d'activité(s)
Les secteurs d'activité de la formation sont les suivants :
  • Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné
  • Activités spécialisées, scientifiques et techniques
  • Travaux de construction spécialisés
Métiers
Métiers visés :
  • Technicien supérieur dans la mesure et le « reporting » de consommation tout flux pour bâtiment tertiaires/industriels/collectifs
  • Technicien chargé d'étude (en bureau d'étude ou en entreprise du Génie Electrique
  • Technicien en service Maintenance pour syndicat Eclairage, syndicat intercommunal
  • Technicien chargé de mission pour le contrôle de l'énergie
  • Chargé d'affaires pour des entreprises du Génie Electrique
  • Consultant / commercial pour des distributeurs




Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).

Téléchargez les résultats correspondant aux diplômés des années universitaires 2012-2013 à 2014-2015.

Reconnaissance professionnelle

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF.
Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

SCUIO-IP

Le Service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO-IP) apporte une aide tout au long du parcours à l’université Toulouse III - Paul Sabatier pour définir le projet de formation et clarifier les objectifs professionnels, mettre en œuvre une stratégie de recherche d’information et aider dans les démarches d’insertion professionnelle.
  • Un accueil et un accompagnement personnalisés
  • Une aide au choix d’orientation, pour faire le point sur votre projet sous forme de rendez-vous individuels ou d’ateliers
  • Une aide à l’insertion professionnelle : ateliers (lettres, CV,...), conférences, permanences, conseils pour la recherche de stage, d’emploi et l’entrepreunariat étudiant, guichet d’offres de stages et d’emplois
  • Des ressources documentaires spécialisées sur l’enseignement supérieur, les métiers, le marché du travail, la recherche d’emploi et de stage

Date de mise à jour 11 décembre 2017


Contacts

Responsables
L3P G2EBI
CRESSAULT Yann
yann.cressault@laplace.univ-tlse.fr

TERNISIEN Marc
marc.ternisien@laplace.univ-tlse.fr


Composante
Faculté Sciences et Ingénierie

Secrétariats pédagogiques
L3P G2EBI
MASSON Giusepina
giusepina.masson@univ-tlse3.fr
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11