Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
20 nov.

Vous êtes ici : Accueil > La formation > Découvrir nos diplômes > Sciences, Ingénierie > Licences professionnelles

Licence professionnelle Métiers de l'électronique : fabrication de cartes et sous-ensembles électroniques Parcours CONCEPTION ET PRODUCTION DE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES (CPSE)


Caractéristiques

Nature de formation
Diplôme National (Formation diplômante)
Type de diplôme
Licence professionnelle (LMD)
ECTS
60 ECTS
Grade
Licence
Site(s) géographique(s)
Montauban
Accessible en :
Formation initiale
Formation continue / FTLV
Apprentissage
Contrat de professionnalisation
VAE
Langues d'enseignement
Français
Mention
Métiers de l'électronique : fabrication de cartes et sous-ensembles électroniques
Domaine(s) LMD
Sciences - technologies - santé
Niveau de sortie
Bac + 3 (Niveau II)


Présentation générale

A l'issue de la Licence pro CPSE, les étudiants sont bien préparés aux métiers de l'industrialisation électronique, du bureau d'étude à la production industrielle.
Ils ont acquis une assise scientifique générale suffisante pour être en mesure d'analyser les problèmes récurrents dans le domaine de la production électronique et sont particulièrement capables de :
  • spécifier les conditions de conception du point de vue de la fabrication, permettant au bureau d'études de concevoir des cartes ou des modules électroniques dans les meilleures conditions économiques.
  • participer à l'évaluation de la conception du point de vue de la fabrication aux différentes étapes de l'industrialisation.
  • spécifier les cahiers des charges pour l'acquisition ou la réalisation des équipements, outillages et consommables nécessaires à la réalisation d'assemblage de composants électroniques, et en assurer la réception technique.
  • mettre au point les procédés d'assemblage pour chaque nouveau produit, caractériser les conditions optimales des procédés (spécifications particulières des pièces assemblées, conditions de réglage et de contrôle des paramètres machines,...).
  • documenter les modes opératoires et former le personnel devant les conduire.
  • analyser les conditions de dysfonctionnement des procédés existants en corrélant les facteurs influents et apporter les solutions correctives permettant de les rendre à nouveau capables et robustes.
  • mener des démarches continues d'amélioration des procédés du point de vue de la productivité.
  • Animer des groupes de progrès incluant les divers intervenants internes et externes (formation de personnels)
Toutes les informations sur cette formation se trouvent sur le site : http://www.eea.ups-tlse.fr/LPCPSE.htm

Lieux des enseignements
La majorité des enseignements se dispensent au Lycée Antoine Bourdelle de Montauban dans lequel il y a une plateforme technologique "MICROPACC" dédiée à l'industrialisation de cartes électroniques.

Connaissances

- Notions Fondamentales en thermique, capteurs, ondes, décharges électrostatiques
- apprentissage d'outils de conception de cartes (routage sous Altium), d'outils de caractérisation et de suivis de procédés (SPC, plan d'experience), notion de fiabilité
- apprentissage des technologies de circuits imprimés et de composants
- apprentissage des techniques d'assemblage de composants ; industrialisation de cartes électroniques
- Formation générale en connaissance de l'entreprise, communication et Anglais.

Compétences

  • Analyser et résoudre les problèmes récurrents dans le domaine de l'assemblage électronique (technologie standard, sans plomb et mixte)
  • Mener des démarches continues d'amélioration des procédés du point de vue de la qualité et de la productivité
  • Mettre en place une démarche de qualification de machine, de procédé ou de nouveaux composants/consommables
  • Maitriser la démarche projet avec l'élaboration/la compréhension d'un cahier des charges, la planification des taches, l'analyse et la mise en forme des résultats
  • Animer des groupes de travail incluant différents intervenants internes et externes
  • Maîtriser l'anglais comme langue étrangère (vocabulaire technique)

Statistiques

- Effectif : 16 apprentis par promotions (20 étudiants maximum)
- Taux de réussite : 95%
- 99% de flux latéral et 1% de passage en année supérieure : Les étudiants viennent pour la plupart de BTS et DUT puis soit ils sont embauchés à la sortie du diplôme soit ils se réorientent en contrat d'apprentissage sur 3ans dans une école d'ingénieur.

Moyens techniques et pédagogiques

La prestation est réalisée en mettant à dispositions des usagers les équipements, les locaux et les moyens pédagogiques adaptés pour les enseignements ainsi que des équipes pédagogiques adaptées constitués d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et de professionnels qualifiés ayant une activité en lien avec les contenus de la formation.

Modalités d'accès à la formation

Niveau(x) de recrutement

Bac + 2

Formation(s) requise(s)

En théorie, tous les étudiants ayant un bac +2 peuvent candidater à cette Licence professionnelle car elle ne nécessite que très peu de pré-requis. En pratique, les étudiants sont issus de filières scientifiques et technologiques en BTS ou DUT ou encore de L2 universitaires. Dans cette dernière catégorie, les étudiants ayant suivi l'UE de projet vers les LPro seront appréciés.

Candidatures et admissions

Conditions de candidature

Les modalités de candidatures et d’admissions sont variables selon le diplôme et la situation personnelle du candidat. Pour les connaitre, reportez-vous aux rubriques Formation > Etudier à l’université.

Se former à l'université tout au long de la vie (FTLV)

Les formations de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier sont accessibles :
Certaines formations sont proposées en :

Formation continue / FTLV

Les formations de l'université sont accessibles pour les personnes ayant interrompu leurs études (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, agent de la fonction publique, congés parental, retraité, etc.).
  • L'accès est de droit (pour les formations non sélectives) si la personne possède le diplôme prérequis habituel, à défaut la personne doit initier en premier lieu une validation des acquis (VA85).
  • Le statut durant la formation est celui de « stagiaire de la formation professionnelle continue ».

Si vous êtes dans cette situation, contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage : mfca.contact@univ-tlse3.fr.
Les modalités d’inscription en formation continue sont précisées sur le site de la MFCA.

Se former à l’université sans le bac

L’Université Toulouse III - Paul Sabatier, en partenariat avec l’IPST-CNAM, propose une formation aux personnes qui ne possèdent pas le baccalauréat et qui désirent accéder aux études universitaires scientifiques : le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires, option scientifique (DAEU B).

Formation dispensée en cours du soir ou à distance

Possibilité de financement par le conseil régional pour les demandeurs d’emploi (sous conditions).
En savoir plus : http://mfca.univ-tlse3.fr/formations-conventionnees-par-la-region-occitanie-270328.kjsp.

Formation en alternance

Certaines formations sont proposées en Alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation).
L’alternance se contractualise dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Vous pouvez consulter la liste des formations en alternance selon le type de contrat ici.
L’entreprise s’engage à verse un salaire mensuel à l’alternant qu’il soit en entreprise ou en centre de formation.
La rémunération de l’alternant varie en fonction de l’âge, du niveau de formation et du type de contrat d’alternance ; et est établie à partir de la grille des rémunérations minimales prévues par le Code du Travail.

Tarification de la formation

Les tarifs varient en fonction de la personne candidate et du régime d’inscription. Les droits d’inscriptions universitaires sont fixés chaque année par arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Les étudiants boursiers bénéficient de l’exonération des droits universitaires et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Pour les publics relevant de la formation continue, des frais de formation spécifiques sont appliqués, en complément des droits d’inscription universitaires fixés par le Ministère. La tarification est consultable sur le site de la MFCA.

Il existe différents dispositifs de financement de ces frais, selon la situation des personnes. Contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage pour bénéficier d’une étude de dossier et d’un accompagnement : mfca.contact@univ-tlse3.fr.

International

L'Université Toulouse 3-Paul Sabatier est signataire d'environ 400 accords de coopération et d'échanges permettant aux étudiants de faire une partie de leurs études, sous forme de cours ou de stages, dans une Université partenaire en Europe (programme ERASMUS), en Amérique du Nord (programmes TASSEP et BCI). La liste des partenaires est disponible sur le site web de l'Université à la rubrique "international". Ces programmes d'études, montés en coordination avec les responsables de diplômes de l'UT3-PS et sous réserve de réussite des étudiants à leurs examens à l'étranger sont reconnus dans le cursus.

Pour plus de renseignements, contactez votre coordinateur ERASMUS ou envoyez un courriel à : infos.international@univ-tlse3.fr.

Programme des enseignements

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF.
Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Syllabus du L3P EECP

Immersion en milieu professionnel

Stage obligatoire

Stage

  • Le titulaire de ce diplôme est en mesure de spécifier les cahiers des charges pour l'acquisition ou la fabrication des équipements, outillages et consommables nécessaires à la réalisation de cartes électroniques (assemblage de composants électroniques sur circuits imprimés).
  • Il maitrise les règles de routage et détermine les conditions de conception permettant au bureau d'études de développer des cartes ou des modules électroniques optimisés dans les meilleures conditions économiques.
  • Il définit les différentes étapes de l'industrialisation (mettre au point une gamme de fabrication) d'un produit (carte électronique) selon le cahier des charges du client.
  • Il met au point et qualifie des procédés d'assemblage pour chaque nouveau produit et caractérise les conditions optimales de ces procédés (spécifications particulières des pièces assemblées, conditions de réglages et de contrôle des paramètres machine...) selon les normes du métier (IPC).
  • Il documente les modes opératoires et forme le personnel devant les conduire.
  • Par ailleurs, il analyse les conditions de dérive et/ou de dysfonctionnement des procédés existants en corrélant les facteurs influents puis apporte des solutions correctives. Il met en œuvre des moyens de caractérisation, des véhicules de test appropriés pour la mise au point de procédés, l'analyse de performances ou de défauts.
Il participe à l'évolution technique de l'atelier pour une mise en conformité et pour une meilleure rentabilité

Modalités de l'alternance

Contrat d'apprentissage d'1 an :
3 périodes (20 semaines) d'apprentissage académique en formation au Lycée ou à l'université (6-8 semaines par période)
3 périodes (30 semaines) de projet en entreprise (9-11 semaines par periode)

Projet Tuteuré

140h de projets tuteurés durant les 3 périodes académiques. Leur objectif est d'une part d'apprendre et mettre en pratique la démarche projet en binome ou trinome et d'autre part à synthétiser les activités dans un rapport et une présentation orale.

Jury d'examen

Le jury final est composé d'enseignants de l'université et du lycée puis de professionnels du domaine (environ 12 personnes au minimum)

Établissements partenaires

Partenariat entre l'université et le Lycée A. Bourdelle de Montauban (Convention)
Partenariat avec l'IUT A (GEII et MP) de Toulouse

Laboratoires partenaires

Partenariat avec le LAAS et le LAPLACE tous les deux en convention avec la plateforme technologique Micropacc.

Entreprises partenaires

Les entreprises partenaires sont celles qui accueillent des apprentis de la Licence professionnelle. Il y en a donc beaucoup depuis son ouverture en sept. 2002. Il s'agit d'un réseau de plus de 200 entreprises en france généralement fédérées par le Syndicat National des Entreprises de fabrication Electronique (SNESE) ; Syndicat qui soutien la licence depuis l'ouverture et lui a attribué en 2004 un label qualité sur l'apprentissage des technologies respectant la directive RoHS.

Poursuites d'études

A l'UPS
Quasi inexistant car peu recommendé

Hors UPS
Certains étudiants sont intéréssés par une ré -orientation en école d'ingenieur par apprentissage.

Débouchés professionnels

Secteur(s) d'activité(s)
métier lié aux méthodes et procédés d'industrialisation, ce professionnel travaille soit dans les bureaux d'études de groupes électroniques soit dans les entreprises de sous-traitance en production de cartes électroniques.
Code NAF : C.26.12Z
la fabrication de circuits imprimés et de cartes électroniques
- la fabrication de cartes d'interface
- le montage de composants sur des circuits imprimés
- le montage et/ou l'assemblage de cartes électroniques diverses pour compte de tiers
Métiers
-Technicien « méthodes » et « process »
-Assistant ingénieur « Méthodes et Procédés » de fabrication
-Technicien d'industrialisation
-Agent de maîtrise (architecte de ligne, responsable d'atelier d'assemblage)
-Assistant chef de projet associé à la conception et à la fabrication de produits




Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).

Téléchargez les résultats correspondant aux diplômés des années universitaires 2012-2013 à 2014-2015.

Reconnaissance professionnelle

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF.
Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

SCUIO-IP

Le Service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO-IP) apporte une aide tout au long du parcours à l’université Toulouse III - Paul Sabatier pour définir le projet de formation et clarifier les objectifs professionnels, mettre en œuvre une stratégie de recherche d’information et aider dans les démarches d’insertion professionnelle.
  • Un accueil et un accompagnement personnalisés
  • Une aide au choix d’orientation, pour faire le point sur votre projet sous forme de rendez-vous individuels ou d’ateliers
  • Une aide à l’insertion professionnelle : ateliers (lettres, CV,...), conférences, permanences, conseils pour la recherche de stage, d’emploi et l’entrepreunariat étudiant, guichet d’offres de stages et d’emplois
  • Des ressources documentaires spécialisées sur l’enseignement supérieur, les métiers, le marché du travail, la recherche d’emploi et de stage

Date de mise à jour 11 décembre 2017


Contacts

Responsables
L3P EECP
VILLENEUVE-FAURE Christina
christina.villeneuve@laplace.univ-tlse.fr


Composante
Faculté Sciences et Ingénierie

Secrétariats pédagogiques
L3P EECP
BERMUDES Catherine
catherine.bermudes@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 62
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11