Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
11 déc.

Vous êtes ici : Accueil > La formation > Découvrir nos diplômes > Sciences, Ingénierie > Licences

Licence Mathematiques Parcours SPÉCIAL MATHÉMATIQUES (SPE-Maths)


Caractéristiques

Nature de formation
Diplôme National (Formation diplômante)
Type de diplôme
Licence (LMD)
ECTS
180 ECTS
Grade
Licence
Site(s) géographique(s)
Toulouse - 118 rte de Narbonne
Accessible en :
Formation initiale
Formation continue / FTLV
VAE
Langues d'enseignement
Français
Mention
Mathématiques
Domaine(s) LMD
Sciences - technologies - santé
Niveau de sortie
Bac + 3 (Niveau II)


Présentation générale

Les parcours spéciaux de licence s'adressent à des étudiants motivés par l'idée de poursuivre des études longues dès leur entrée à l'Université. En donnant aux étudiants un enseignement approfondi et pluridisciplinaire, nous les préparons au mieux au Master (BAC+5) et Doctorat (BAC+8) ainsi qu'en combinant en première année un enseignement fondamental exigeant en chimie, mathématiques et physique.
Pour profiter au mieux de la proximité entre étudiants et enseignants-chercheurs que propose l'Université, l'accent est mis sur la formation « par la recherche ». L'objectif est double : d'une part de faire découvrir aux étudiants le travail du chercheur de façon concrète ; et d'autre part de mettre l'étudiant dans une situation « professionnelle » où il devra interagir au-delà du cercle étudiant classique. L'essentiel du dernier semestre (S6) est consacré à un stage en laboratoire de recherche (Toulouse, France, Etranger).
La réussite dans ces parcours nécessite un investissement personnel conséquent, mais elle peut s'appuyer sur un dialogue facilité avec l'équipe pédagogique. Des passerelles entrantes et sortantes entre le parcours classique de la licence et les parcours spéciaux existent au fil des semestres.

Les parcours spéciaux se distinguent des parcours classiques par plusieurs aspects:
-Plurididisciplinarité.
-Formation par la recherche : projets de recherche tout au long du cursus et stage en laboratoire au dernier semestre.
-Rythme intensif et exigence renforcée : cours et enseignements disciplinaires sur 2 ans et demi (stage en laboratoire en S6)
-Exigence d'un plus grand travail personnel.
-Taille réduite de la promotion.
-Suivi des étudiants accru en première année.
-Evaluations en Contrôle continu et devoirs maisons.

La première année de la formation est un tronc commun pluridisciplinaire au cours duquel les étudiants se forment aux bases fondamentales dans les trois matières scientifiques. Elle est organisée en semestre.
Au premier semestre (S1), les cours de mathématiques, chimie et physique constituent trois blocs. Pour assurer la cohérence et faciliter la transition vers le système universitaire depuis le lycée, chaque bloc est assuré par un seul enseignant. À cela s'ajoutent les cours d'informatique, d'anglais, ainsi qu'un module d'accompagnement et un projet de recherche qui clôture le semestre.
Au deuxième semestre de la première année (S2) , les étudiants continuent l'enseignement pluridisciplinaire, mais peuvent commencer la spécialisation en choisissant des modules parmi les trois disciplines. En effet, au second semestre 4 modules seront à choisir parmi 6. Les étudiants voulant poursuivre un cursus de mathématiques seront encouragés à choisir le module Topologie et le module Principe d'analyse. Là encore, le semestre se terminera par la présentation d'un projet de recherche.
Les projets de recherche sont différents au semestre 1 et au semestre 2.
Au S1 , les étudiants travaillent en binôme ou en trinôme et choississent parmi une liste fournie par les enseignants un sujet de mathématiques et un sujet de physique-chimie. Les sujets de mathématiques sont des petits énoncés difficiles et fermés surlesquels le groupe pourra excercer sa faculté d'imagination et d'ouverture et ses capacités mathématiques techniques. Les sujets de physique-chimie sont issus de textes extraits de "La recherche" ou des "Nobel Lectures" illustrant les principaux concepts vus en cours, ou en lien avec eux. Les enseignants sont à la dispositions des étudiants pour les guider dans leur approfondissement. L'évaluation se fait par la rédaction d'un rapport et la présentation d'un oral, suivi de questions de membres d'un jury constitués d'enseignants volontaires.
Au S2 , les étudiants travaillent en binôme et choississent un thème de mathématiques ou de physique ou de chimie. Les thèmes abordés ici sont associés à un chercheur. Les étudiants sont encadrés beaucoup plus directement dans la construction de leur démarche grâce à des entrevues régulières.

En deuxième année de parcours spécial, les étudiants choisissent une spécialité et la promotion est séparée en trois groupes disciplinaires : mathématiques, chimie et physique. Cependant, la pluridisciplinarité est encore de rigueur et la moitié des enseignements est commune aux trois groupes.
Les projets de recherche en deuxième année de la filière mathématiques sont des ouvertures des cours dispensés par ailleurs. Les étudiants sont amenés à décortiquer une partie bien spécifique d'un cours - en utilisant toutes les ressources bibliographiques à leur disposition - et à restituer ce travail sous la forme d'un mini-cours qu'ils effectuent eux-mêmes devant le reste de la promotion, le tout étant encadré par un chercheur.
La deuxième année est une année charnière où les étudiants découvrent des enseignements plus spécialisés pour lesquels un module correspond souvent à un thème donné. En mathématiques, désormais, tout est démontré à partir de propositions déjà connues: c'est une rupture, et dans le style, et dans le savoir disciplinaire dispensé.

En troisième année, outre les enseignements classiques, le S6 donne lieu à un stage en laboratoire - en France ou à l'étranger. Autour de ce stage, la formation est pilotée individuellement de façon à amener l'étudiant dans le Master qui lui correspond le mieux.

Connaissances

  • Arithmétique.
  • Algèbre.
  • Géométrie.
  • Analyse réelle, complexe et hilbertienne.
  • Equations différentielles.
  • Probabilités et statistiques.
  • Méthodes numériques et modélisation.
  • Mécanique et mécanique analytique.
  • Electromagnétisme.
  • Electrodynamique du vide.
  • Optique ondulatoire.
  • Physique statistique.
  • Atomistique.
  • Informatique.
  • Anglais

Compétences

  • Construire, rédiger et présenter une argumentation rigoureuse.
  • Modéliser, appréhender un problème complexe.
  • Analyser un problème mathématique à l'aide des outils génériques.
  • Résoudre un problème mathématique exactement et/ou numériquement.
  • Communiquer synthétiquement des résultats par écrit et/ou oral.
  • Adopter une démarche d'initiatives confronté à un problème nouveau.
  • Maîtriser un langage de programmation.

Statistiques

En L1
  • ~100 étudiants ( depuis 2016 )
  • 85% de réussite
  • 10% de flux latéral
En L2 - ici le parcours se divise en trois parcours disciplinaires distincts ( Mathématiques, Physique, Chimie ) les chiffres donnés ci-après ne concernent que le parcours de Mathématiques.
  • ~25 étudiants
  • 80% de réussite
  • 5% de flux latéral
En L3
  • ~15 étudiants
  • 5% de flux latéral

Modalités de l'enseignement (à distance et innovation pédagogique)

Certains modules pourront donner lieu à des amphithéâtres interactifs.

Moyens techniques et pédagogiques

La prestation est réalisée en mettant à dispositions des usagers les équipements, les locaux et les moyens pédagogiques adaptés pour les enseignements ainsi que des équipes pédagogiques adaptées constitués d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et de professionnels qualifiés ayant une activité en lien avec les contenus de la formation.

Modalités d'accès à la formation

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

La Licence Spéciale étant une formation qui ouvre dès le L1, le cheminement naturel pour les étudiants de l'UPS qui souhaitent intégrer cette formation consiste à l'intégrer dès leur arrivée à l'université. Néanmoins, il est possible, en concertation avec les responsables pédagogiques, d'intégrer un parcours spécial à chaque année intermédiare - voire aux inter-semestres. Schématiquement, on observe en général l'un des parcours suivants:
  1. L1 spéciale -> L2 spéciale -> L3 spéciale.
  2. L1 (Mathématiques, Physique ou Chimie ) -> L1 Spéciale (au S2) -> L2 spéciale -> L3 spéciale
  3. L1 (Mathématiques, Physique ou Chimie ) -> L2 Spéciale -> L3 Spéciale
  4. CPGE ( hors UPS ) -> L3 Spéciale
La passerelle ( 2 ou 3 ) est effectuée chaque année par une dizaine d'étudiants. Elle demande un investissement supplémentaire à celui-ci qui devra récupérer certains modules traités plus tard dans les filières classiques - le module Topologie, en particulier, pour la passerelle de type 3. Pour les étudiants qui intègrent les parcours en L3 - en venant par exemple d'une CPGE - un bilan des connaissances à récupérer est à établir individuellement.

Candidatures et admissions

Conditions de candidature

Les modalités de candidatures et d’admissions sont variables selon le diplôme et la situation personnelle du candidat. Pour les connaitre, reportez-vous aux rubriques Formation > Etudier à l’université.

Se former à l'université tout au long de la vie (FTLV)

Les formations de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier sont accessibles :
Certaines formations sont proposées en :

Formation continue / FTLV

Les formations de l'université sont accessibles pour les personnes ayant interrompu leurs études (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, agent de la fonction publique, congés parental, retraité, etc.).
  • L'accès est de droit (pour les formations non sélectives) si la personne possède le diplôme prérequis habituel, à défaut la personne doit initier en premier lieu une validation des acquis (VA85).
  • Le statut durant la formation est celui de « stagiaire de la formation professionnelle continue ».

Si vous êtes dans cette situation, contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage : mfca.contact@univ-tlse3.fr.
Les modalités d’inscription en formation continue sont précisées sur le site de la MFCA.

Se former à l’université sans le bac

L’Université Toulouse III - Paul Sabatier, en partenariat avec l’IPST-CNAM, propose une formation aux personnes qui ne possèdent pas le baccalauréat et qui désirent accéder aux études universitaires scientifiques : le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires, option scientifique (DAEU B).

Formation dispensée en cours du soir ou à distance

Possibilité de financement par le conseil régional pour les demandeurs d’emploi (sous conditions).
En savoir plus : http://mfca.univ-tlse3.fr/formations-conventionnees-par-la-region-occitanie-270328.kjsp.

Formation en alternance

Certaines formations sont proposées en Alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation).
L’alternance se contractualise dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Vous pouvez consulter la liste des formations en alternance selon le type de contrat ici.
L’entreprise s’engage à verse un salaire mensuel à l’alternant qu’il soit en entreprise ou en centre de formation.
La rémunération de l’alternant varie en fonction de l’âge, du niveau de formation et du type de contrat d’alternance ; et est établie à partir de la grille des rémunérations minimales prévues par le Code du Travail.

Tarification de la formation

Les tarifs varient en fonction de la personne candidate et du régime d’inscription. Les droits d’inscriptions universitaires sont fixés chaque année par arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Les étudiants boursiers bénéficient de l’exonération des droits universitaires et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Pour les publics relevant de la formation continue, des frais de formation spécifiques sont appliqués, en complément des droits d’inscription universitaires fixés par le Ministère. La tarification est consultable sur le site de la MFCA.

Il existe différents dispositifs de financement de ces frais, selon la situation des personnes. Contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage pour bénéficier d’une étude de dossier et d’un accompagnement : mfca.contact@univ-tlse3.fr.

International

L'Université Toulouse 3-Paul Sabatier est signataire d'environ 400 accords de coopération et d'échanges permettant aux étudiants de faire une partie de leurs études, sous forme de cours ou de stages, dans une Université partenaire en Europe (programme ERASMUS), en Amérique du Nord (programmes TASSEP et BCI). La liste des partenaires est disponible sur le site web de l'Université à la rubrique "international". Ces programmes d'études, montés en coordination avec les responsables de diplômes de l'UT3-PS et sous réserve de réussite des étudiants à leurs examens à l'étranger sont reconnus dans le cursus.

Pour plus de renseignements, contactez votre coordinateur ERASMUS ou envoyez un courriel à : infos.international@univ-tlse3.fr.

Programme des enseignements

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF.
Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Syllabus du L1 Spé Math
Syllabus du L2 Spé Math
Syllabus du L3 Spé Math

Immersion en milieu professionnel

Stage obligatoire

Stage

Au cours de l'essentiel du semestre 6 de la Licence Spéciale - à partir du mois de mars -, les étudiants effectuent un stage en France ou à l'étranger - cette dernière hypothèse étant encouragée - dans un laboratoire de recherche dans un domains qu'ils choississent en concertation avec les responsables pédagogiques de la formation. Ce stage dure deux mois et fait l'objet d'un rapport écrit et d'une soutenance orale qui seront conjointement évalués.

L'objectif de ce stage est de leur fournir précocement une expérience de recherche scientifque dans laquelle, l'étudiant proactif, mobilisera l'ensemble des connaissances académiques acquises dans la formation et ses multiples pratiques des projets égrainés tout au long de la formation.

Projet Tuteuré

En première et deuxième, chaque semestre est ponctué par un projet dont l'objectif est de donner une première expérience de la recherche en laboratoire. Synthétiquement, ils se composent de
  • S1 : un problème ouvert de mathématiques & un article de vulgarisation haute en physique ou en chimie.
  • S2 : un travail par binôme en collaboration directe avec un chercheur sur un thème proposé.
  • S3 ou S4 : un travail spécifique sur le contenu précis d'un cours encadré par le responsable du cours.
Sont attendues environ 30h de travail par étudiant et par projet.

Poursuites d'études

A l'UPS
L'objectif essentiel de ces parcours étant une formation à la recherche, les étudiants sont naturellement conduits vers les master de recherches de l'université qui se déclinent dans les trois orientations des parcours spéciaux ( Mathématiques, Physiques & Chimie ).
  • Master mention Mathématiques & Applications
  • Master mention Physiques fondamentales & Applications
  • Master de Chimie
avec tous les parcours possibles au sein de ces masters.
Par ailleurs, l'expérience montre que certains étudiants récupèrent les filières de formations aux métiers de l'enseignement ainsi que la filière ingénieurie.

Débouchés professionnels

La Licence Spéciale s'inscrit résolument dans une démarche de formation à la recherche. Son objectif essentiel est d'irriguer les Master de recherche puis les doctorats. C'est donc tout naturellement qu'elle vise la formation de chercheurs dans tous les domaines rattachés à ceux de sa formation initiale. Elle permet néanmoins de basculer vers des formations ouvrant aux métiers d'ingénieur dans des secteurs connexes à ses trois parcours ou encore vers les métiers de l'enseignement à partir de l'école secondaire.

Secteur(s) d'activité(s)
  • Recherche fondamentale et appliquée.
  • Ingénieurie.
  • Enseignement.
Métiers
  • Chercheur.
  • Ingénieur.
  • Enseignant dans l'enseignement secondaire.
  • Enseignant dans l'enseignement supérieur.




Reconnaissance professionnelle


SCUIO-IP

Le Service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO-IP) apporte une aide tout au long du parcours à l’université Toulouse III - Paul Sabatier pour définir le projet de formation et clarifier les objectifs professionnels, mettre en œuvre une stratégie de recherche d’information et aider dans les démarches d’insertion professionnelle.
  • Un accueil et un accompagnement personnalisés
  • Une aide au choix d’orientation, pour faire le point sur votre projet sous forme de rendez-vous individuels ou d’ateliers
  • Une aide à l’insertion professionnelle : ateliers (lettres, CV,...), conférences, permanences, conseils pour la recherche de stage, d’emploi et l’entrepreunariat étudiant, guichet d’offres de stages et d’emplois
  • Des ressources documentaires spécialisées sur l’enseignement supérieur, les métiers, le marché du travail, la recherche d’emploi et de stage

Date de mise à jour 11 décembre 2017


Contacts

Responsables
L1 Spé Math
GENZMER Yohann
yohann.genzmer@math.univ-toulouse.fr

L2 Spé Math
RAISSY Jasmin
jraissy@math.univ-toulouse.fr

GENZMER Yohann
yohann.genzmer@math.univ-toulouse.fr

L3 Spé Math
BERNARDARA Marcello
marcello.bernardara@math.univ-toulouse.fr

GENZMER Yohann
yohann.genzmer@math.univ-toulouse.fr


Composante
Faculté Sciences et Ingénierie

Secrétariats pédagogiques
L1 Spé Math
LASMOLLES Valerie
valerie.lasmolles2@univ-tlse3.fr

L2 Spé Math
LASMOLLES Valerie
valerie.lasmolles2@univ-tlse3.fr

L3 Spé Math
LASMOLLES Valerie
valerie.lasmolles2@univ-tlse3.fr
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11