Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Presse Annuaire Recherche avancée
23 août

Vous êtes ici : Accueil > La formation > Découvrir nos diplômes > Sciences, Ingénierie > Masters

Master Mécanique Parcours MODÉLISATION ET SIMULATION EN MÉCANIQUE ET ÉNERGÉTIQUE (MSME)


Caractéristiques

Nature de formation
Diplôme National (Formation diplômante)
Type de diplôme
Master (LMD)
ECTS
120 ECTS
Grade
Master
Site(s) géographique(s)
Toulouse - 118 rte de Narbonne
Accessible en :
Formation initiale
Formation continue / FTLV
VAE
Langues d'enseignement
Français
Mentions
  • Mécanique
  • Energétique - thermique
Domaine(s) LMD
Sciences - technologies - santé
Niveau de sortie
Bac + 5 (Niveau I)


Présentation générale

Le parcours MSME est un parcours commun aux deux mentions de master Mécanique et Energétique, Thermique . Il est composé d'une première année commune avec parcours DET (Dynamique des fluides, Energétique et Transferts) et MV (Mécanique pour le Vivant).

Le parcours MSME offre une formation scientifique généraliste et pluridisciplinaire orienté vers la modélisation et la simulation numérique dans les domaines de la mécanique des fluides et des solides, de l'énergétique et des transferts thermiques, en couvrant un large éventail de domaines d'application, depuis l'aéronautique, l'espace et les transports jusqu'à l'environnement, la santé, le bâtiment et le secteur de l'énergie. Les deux années de master permettent aux étudiants d'acquérir les compétences opérationnelles, scientifiques et techniques dans les domaines de la mécanique et de l'énergétique en maîtrisant à la fois les connaissances fondamentales du domaine (théories et concepts) et les méthodes (démarche et outils) à mettre en œuvre pour la résolution de problématiques issues de l'industrie ou de la recherche académique. Les diplômés ont accès à des postes d'ingénieur ou de cadre dans l'industrie, en bureau d'études ou en recherche et développement (R&D), ou poursuivent leur projet professionnel dans le cadre d'une thèse de doctorat avec en perspective les métiers de la recherche, dans un cadre académique (chercheur, enseignant-chercheur) ou industriel (ingénieur-chercheur, ingénieur R&D).

Lieux des enseignements
L'ensemble des cours a lieu sur le capus de Rangueil (118 route de Narbonne).

Connaissances

La deuxième année (M2) du parcours MSME est un complément et un approfondissement du M1 Mécanique-Energétique, en formant les étudiants à une méthodologie centrée sur la modélisation et la simulation numérique :
  • Modèles pour les écoulements laminaires et turbulents, incompressibles et compressibles, non visqueux et visqueux.
  • Modèles stationnaires et instationnaires pour les transferts thermiques (conduction, convection et rayonnement)
  • Modèles pour la mécanique des structures (dynamique non linéaire, composites, applications de la méthode des éléments finis)
  • Algorithmiques et langages de programmation pour l'ingénierie et le calcul scientique (Matlab, Maple)
  • Méthodologie pour la simulation numérique et le post-traitement en mécanique des fluides, énergétique et en mécanique des structures (Fluent, Ansys, Nastran, Comsol).
  • Résolution de problèmes d'optimisation et application au domaine aéronautique
  • Contrôle thermique spatial
  • Problématiques liées au développement durable
  • Rédiger, communiquer et exposer en anglais
  • Connaissance de l'entreprise : insertion professionnelle, gestion de projet, management, propriété intellectuelle

Compétences

  • Produire un modèle mathématique (équations, formules analytiques, corrélations) relatif à un problème physique d'ingénierie dans les domaines de la mécanique et de l'énergétique en prenant en compte ou en effectuant les hypothèses ou simplifications nécessaires
  • Proposer différentes options de résolution ou de simulation, c'est-à-dire une méthodologie adaptée
  • Résoudre le modèle mathématique par création d'un code ou par l'emploi d'un code de simulation industriel (utilisation de Maple, Matlab, MapleSim incluse)
  • Proposer des méthodes d'analyse (de données) ou de post-traitement des données numériques
  • Produire des analyses critiques de résultats de simulations sur la base des méthodologies employées et sur la phase des connaissances de la physique
  • Mettre en forme les résultats, l'analyse, la démarche sous la forme d'un rapport ou d'une présentation
  • Proposer des méthodes d'optimisation en fonction d'objectifs variés, pour des problèmes de mécanique ou d'énergétique
  • Apprendre rapidement l'utilisation de codes de simulations numériques dans le domaine de la mécanique et de l'énergétique (vu en M2 MSME : Fluent, Ansys, Comsol, Nastran, etc ...)

Statistiques

En master 2 MSME, les effectifs sont couramment entre 18 et 24 étudiants, qui correspond globalement aux capacités d'accueil.
Durant ces dernières 4 dernières années, on compte en moyenne, par an un abandon (étudiant ayant un master et ayant trouvé une thèse) et de 1 à 2 redoublements. Le détail se trouve sur le site web du M2 MSME.
La grande majorité de la promotion provient des masters 1 ou 2 de l'UPS, essentiellement du M1 Mécanique-Energétique commun avec les parcours DET et MV. Nous accueillons 2 à 5 étudiants hors Toulouse (école d'ingénieurs ou universités françaises ou étrangères).

Modalités de l'enseignement (à distance et innovation pédagogique)

La formation propose un équilibre entre les cours, les travaux dirigés et dans une plus large proportion les enseignements de travaux pratiques expérimentaux ou dédiés à l'apprentissage de langages et de logiciels utilisés pour le calcul scientifique, la modélisation et la simulation numérique.

Le travail par projets (150h) ou mini projets (25h) est un des points forts du parcours MSME.

Moyens techniques et pédagogiques

La prestation est réalisée en mettant à dispositions des usagers les équipements, les locaux et les moyens pédagogiques adaptés pour les enseignements ainsi que des équipes pédagogiques adaptées constitués d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et de professionnels qualifiés ayant une activité en lien avec les contenus de la formation.

Modalités d'accès à la formation

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Capacité d'accueil

24

Formation(s) requise(s)

L'admission en master se fait sur dossier.
L'accès au parcours MSME est naturel pour les étudiants ayant une licence de Mécanique.
L'accès en M2 est de plein droit pour les étudiants issus du M1 Mécanique-Energétique commun avec les parcours DET et MV. L'accès est sur dossier (avec si besoin un entretien) dans tous les autres cas.
La procédure de demande d'inscription est décrite sur le site de l'UPS.

Les étudiants non européens doivent utiliser le service CAMPUS-FRANCE.

L'accès à la formation requiert des connaissances solides dans au moins 3 des 4 domaines suivants :
  • mécanique des structures
  • mécanique des fluides
  • énergétique, transferts thermiques
  • calcul scientifique, simulation numérique

Candidatures et admissions

Conditions de candidature

Les modalités de candidatures et d’admissions sont variables selon le diplôme et la situation personnelle du candidat. Pour les connaitre, reportez-vous aux rubriques Formation > Etudier à l’université.

Se former à l'université tout au long de la vie (FTLV)

Les formations de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier sont accessibles :
Certaines formations sont proposées en :

Formation continue / FTLV

Les formations de l'université sont accessibles pour les personnes ayant interrompu leurs études (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, agent de la fonction publique, congés parental, retraité, etc.).
  • L'accès est de droit (pour les formations non sélectives) si la personne possède le diplôme prérequis habituel, à défaut la personne doit initier en premier lieu une validation des acquis (VA85).
  • Le statut durant la formation est celui de « stagiaire de la formation professionnelle continue ».

Si vous êtes dans cette situation, contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage : mfca.contact@univ-tlse3.fr.
Les modalités d’inscription en formation continue sont précisées sur le site de la MFCA.

Se former à l’université sans le bac

L’Université Toulouse III - Paul Sabatier, en partenariat avec l’IPST-CNAM, propose une formation aux personnes qui ne possèdent pas le baccalauréat et qui désirent accéder aux études universitaires scientifiques : le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires, option scientifique (DAEU B).

Formation dispensée en cours du soir ou à distance

Possibilité de financement par le conseil régional pour les demandeurs d’emploi (sous conditions).
En savoir plus : http://mfca.univ-tlse3.fr/formations-conventionnees-par-la-region-occitanie-270328.kjsp.

Formation en alternance

Certaines formations sont proposées en Alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation).
L’alternance se contractualise dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Vous pouvez consulter la liste des formations en alternance selon le type de contrat ici.
L’entreprise s’engage à verse un salaire mensuel à l’alternant qu’il soit en entreprise ou en centre de formation.
La rémunération de l’alternant varie en fonction de l’âge, du niveau de formation et du type de contrat d’alternance ; et est établie à partir de la grille des rémunérations minimales prévues par le Code du Travail.

Tarification de la formation

Les tarifs varient en fonction de la personne candidate et du régime d’inscription. Les droits d’inscriptions universitaires sont fixés chaque année par arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur. Les étudiants boursiers bénéficient de l’exonération des droits universitaires et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Pour les publics relevant de la formation continue, des frais de formation spécifiques sont appliqués, en complément des droits d’inscription universitaires fixés par le Ministère. La tarification est consultable sur le site de la MFCA.

Il existe différents dispositifs de financement de ces frais, selon la situation des personnes. Contacter la Mission Formation Continue et Apprentissage pour bénéficier d’une étude de dossier et d’un accompagnement : mfca.contact@univ-tlse3.fr.

International

L'Université Toulouse 3-Paul Sabatier est signataire d'environ 400 accords de coopération et d'échanges permettant aux étudiants de faire une partie de leurs études, sous forme de cours ou de stages, dans une Université partenaire en Europe (programme ERASMUS), en Amérique du Nord (programmes TASSEP et BCI). La liste des partenaires est disponible sur le site web de l'Université à la rubrique "international". Ces programmes d'études, montés en coordination avec les responsables de diplômes de l'UT3-PS et sous réserve de réussite des étudiants à leurs examens à l'étranger sont reconnus dans le cursus.

Pour plus de renseignements, contactez votre coordinateur ERASMUS ou envoyez un courriel à : infos.international@univ-tlse3.fr.

Programme des enseignements

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF.
Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Syllabus du M1 MEC-ME
Syllabus du M2 MEC-MSME

Immersion en milieu professionnel

Stage obligatoire

Stage

Le stage de M2 démarre vers le 15 février et doit durer au minimun 5 mois. Les soutenances sont prévues début juillet, mais le stage peut perdurer jusqu'au 31 août, à la fin de l'année universitaire.

Si un étudiant non redoublant qui ne trouverait pas de stage dans le délai imparti est autorisé à redoubler pour valider un stage. Aucune autorisation de triplement n'est délivrée.

Les stages peuvent avoir lieu dans des laboratoires de recherche publiques ou privés. Cependant, la vocation première des étudiants est d'intégrer un stage dans une entreprise.

Il faut noter que chaque année, un étudiant poursuit un thèse de doctorat.

La recherche d'un stage fait partie de la formation d'un étudiant en M2. Cependant, le responsable du M2 fait suivre les offres de stage à la promotion et peut émettre des recommandations et des classements auprès d'entreprises quand elles le demandent. Un cours d'insertion professionnel permet aussi d'aider à la recherche.

Les stages peuvent être effectués à l'étranger. Les stages sont en général partagés entre la France et la région toulousaine, très dense en entreprises du secteur visé par le master.

Le travail demandé durant le stage doit correspondre à celui d'un niveau ingénieur/master. Les étudiants sont suivis durant leur période hors de l'université par un tuteur, enseignant universitaire de la formation, qui veille au bon déroulement du stage.

Modalités de l'alternance

La formation n'est pas en alternance, par contre, un ingénieur ou technicien ayant un master peut prendre un congé de formation de 5 mois (mi-septembre à mi-février) pour suivre le premier semestre et les cours du second semestre du M2. Le stage en entreprise démarre à la mi-février. Cette option est un facteur très favorable à la réussite.

Projet Tuteuré

Le parcours MSME propose un projet tuteurés de 100h au second semestre de M1.

En M2, 3 mini-projets tuteurés chacun de 25 heures sont proposés aux étudiants dans les domaines respectifs de la mécanique des fluides, de la mécanique des solides et de l'énergétique.
Les mini-projets sont accompagnés par quelques heures de TP numériques en qualité d'introduction ou de préparation.
Le projet a une durée de 50 h et se déroule sur 6 semaines, à partir du mois de janvier.
Les projets et mini projets sont évalués par un document écrit et une présentation orale.

Les sujets de projets tuteurés sont proposés par l'équipe enseignante et parfois des industriels, par exemple
pour préparer un stage. Les étudiants ayant un projet professionnel précis peuvent faire une proposition de sujet qui sera alors évaluée par l'équipe enseignante et pourra être acceptée ou refusée.

Jury d'examen

Le jury de semestre et d'année est présidé par le responsable du master et d'au moins 4 autres enseignants couvrant les domaines de la formation. La VAE est discuté au cas par cas lors des jurys.

Établissements partenaires

rien

Laboratoires partenaires

Les enseignants de la formation sont essentiellement issus de l'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse, de l'Institut Clément Ader et des laboratoires de l'ISAE-SupAéro.
Un partenariat existe avec le CNES pour le cours de contrôle thermique qui nous assure la présence
d'ingénieurs pour ce cours.

Entreprises partenaires

Il n'y a pas de parteneriats officiels avec des entreprises. Par contre, depuis plus de 10 ans, certaines entreprises privées dans le secteur du transport aéronautique et spatial et dans le domaine de l'énergie prennent systématiquement des étudiants en stage.
Au fil des années un réseau s'est tissé, et des propositions de stage sont envoyées par des anciens étudiants du master MSME. Les réseaux sociaux professionnels se révèlent être un moyen efficace de créer des liens.

Accords européens et internationaux

rien

Poursuites d'études

A l'UPS
Chaque année on peut noter un diplômé du master MSME qui poursuit en thèse de doctorat (CIFRE).
On peut ajouter qu'en moyenne un à deux étudiants s'orientent vers un autre M2 pour compléter leur formation et leur projet professionnel.

Hors UPS
Chaque année on peut noter un diplômé du master MSME qui poursuit en thèse de doctorat (CIFRE).
On peut ajouter qu'en moyenne un à deux étudiants s'orientent vers un autre M2 ou un master (Ecole d'ingénieur) pour compléter leur formation et leur projet professionnel. Certains cherchent à intégrer des universités à l'étranger (Angleterre, USA, Canada).

Débouchés professionnels

Le master a pour objet de former des ingénieurs cadre ou des chercheurs capables de travailler en équipe dans des bureaux d'étude (calcul, modélisation), services de conception (modélisation/simulation), centres de recherche fondamentale ou appliquée, centres d'essais et d'exploitation.
Les emplois de cadre sont pourvus dans tous les types d'entreprises : PME-PMI et sous-traitants, grands groupes industriels, organismes publics, recherche publique ou privée.

Secteur(s) d'activité(s)
  • Transports et propulsion (aéronautique, spatial, automobile, ferroviaire, etc.)
  • Production et transport d'énergie (fossile, nucléaire, nouvelles énergies, etc.)
  • Environnement
  • Santé et biomédical
Métiers
  • ingénieur calcul et modélisation
  • ingénieur conception
  • ingénieur recherche
  • ingénieur d'essais
  • ingénieur technico-commercial (après formation complémentaire en commerce).




Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).

Téléchargez les résultats correspondant aux diplômés des années universitaires 2012-2013 à 2014-2015.

Reconnaissance professionnelle


SCUIO-IP

Le Service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO-IP) apporte une aide tout au long du parcours à l’université Toulouse III - Paul Sabatier pour définir le projet de formation et clarifier les objectifs professionnels, mettre en œuvre une stratégie de recherche d’information et aider dans les démarches d’insertion professionnelle.
  • Un accueil et un accompagnement personnalisés
  • Une aide au choix d’orientation, pour faire le point sur votre projet sous forme de rendez-vous individuels ou d’ateliers
  • Une aide à l’insertion professionnelle : ateliers (lettres, CV,...), conférences, permanences, conseils pour la recherche de stage, d’emploi et l’entrepreunariat étudiant, guichet d’offres de stages et d’emplois
  • Des ressources documentaires spécialisées sur l’enseignement supérieur, les métiers, le marché du travail, la recherche d’emploi et de stage

Date de mise à jour 11 décembre 2017


Contacts

Responsables
M1 MEC-ME
LO JACONO David
david.lojacono@imft.fr

MASI Enrica
enrica.masi@imft.fr

SCHULLER Thierry
Thierry.Schuller@imft.fr

BRANCHER Pierre
brancher@imft.fr

M2 MEC-MSME
AIRIAU Christophe
christophe.airiau@imft.fr

SCHULLER Thierry
Thierry.Schuller@imft.fr

BRANCHER Pierre
brancher@imft.fr


Composante
Faculté Sciences et Ingénierie

Secrétariats pédagogiques
M1 MEC-ME
MARTINEZ Joëlle
Université Paul Sabalier
1TP1 - Porte 6
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
jmartinez@adm.ups-tlse.fr
05 61 55 69 15

M2 MEC-MSME
MARTINEZ Joëlle
Université Paul Sabalier
1TP1 - Porte 6
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
jmartinez@adm.ups-tlse.fr
05 61 55 69 15
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11