Publié le 21 janvier 2020 Mis à jour le 22 juin 2022

La Plateforme Ethique et Biosciences (Genotoul Societal) organise chaque année des ateliers thématiques de réflexion éthique, qui font intervenir des spécialistes du domaine puis laissent place à un débat avec les participants visant à encourager la réflexion et les échanges. Ils sont en priorité destinés à la communauté scientifique mais restent ouverts au grand public. La thématique de cette année 2022 "Sciences, politiques et polémiques en temps de pandémies" s'organise en 3 volets.

L’expérience de pandémie est devenue notre quotidien depuis maintenant deux ans avec l’apparition du Covid-19, fin 2019, et sa diffusion rapide dans le monde.
Qualifiée de pandémie par les autorités internationales, puis nationales, les premiers mois de 2020 ont été marqués par la mise en place de politiques d’urgence pour lutter contre les risques de contamination et anticiper leurs effets sociétaux. Ces politiques ne cesseront d’évoluer en tenant compte de la diffusion du virus, des mesures préventives et des innovations thérapeutiques, ainsi que des capacités des systèmes de santé, afin de s’adapter à la réalité de la situation. Ces évolutions sans précédents ont été sources d’espoirs mais les bouleversements engendrés dans nos sociétés ont vu apparaître très tôt des inquiétudes, des peurs, et des ressentiments qui ont alimenté des controverses et polémiques participant à la défiance vis-à-vis des pouvoirs publics et à la polarisation des opinions.

À l’aune des mesures prises dans ce contexte évolutif en France et en Europe, et alors même que la pandémie n’est pas terminée, les rapports entre sciences et société sont aujourd’hui, plus que jamais, réinterrogés.

Quel impact a eu la pandémie sur la prise en charge des patients ? Quelles ont été les principales mesures prises, sur quels fondements et comment ont-elles été perçues par les professionnels de santé et par les patients ? Quels ont été leurs bénéfices et leurs limites ? Quels arguments ont été avancés par leurs contradicteurs et selon quelles méthodes ? Par quels médias ? Quel a été le rôle de l’expertise scientifique dans la politique de santé publique en Europe et en France ? La démocratie sanitaire et le respect des valeurs éthiques ont-t-elles été mises en péril ? Cet atelier propose de revenir et de débattre sur ces différents aspects au travers d’exemples concrets et de les mettre en perspective.

Ces réflexions s'articuleront autour de 3 volets :

Volet 1 – Éthique de la prise en charge des patients en temps de pandémie, le 24 mars

Volet 2 – Vaccination contre le Covid-19 et controverses, le 14 avril

Volet 3 – Expertise scientifique, crise sanitaire et politique de santé publique, le 23 juin
  • Animatrice : Dr Anne CAMBON-THOMSEN, Médecin en immunogénétique humaine, chercheuse CNRS émérite, CERPOP – UMR 1295, Université de Toulouse (UT3), Inserm, Equipe BIOETHICS, Co-pilote du groupe de travail “Ethique, règlementation, société” du PFMG, Ambassadrice de la Research Data Alliance pour les sciences de la santé et l’éthique de la recherche, Fondatrice de la Plateforme Ethique et Biosciences (Genotoul Societal).
 
  • Intervenantes :
Dr Sophie MOULIAS, MD PhD, Gériatre, APHP, Université Paris Saclay - Site Ambroise Paré ; Laboratoire ETREs, Centre de recherche des Cordeliers, Sorbonne Université, Université de Paris, INSERM ; Membre du Conseil Scientifique de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) ; Vice-Présidente de l’Association Francophone des Droits de l’Homme Agé (AFDHA) – “Expertise scientifique, crise sanitaire et politique de santé publique, à partir d’une expérience de terrain”.

Julie CHARPENTRAT, Journaliste à l’Agence France Presse (AFP), service Investigation numérique, en charge du fact-checking sur les sujets “santé”– "Quel rôle pour la vérification des faits par les médias ? L’exemple du fact-checking à l’AFP".

Inscription gratuite et obligatoire
Date(s) et lieu(x)
Le 23 juin 2022
De 13:30 à 16:30
Informations complémentaires : Visioconférence
Complément date
De 13h30 à 16h30