Publié le 2 avril 2021 Mis à jour le 2 avril 2021
GENOTOUL : les technologies omics au service de la société.

Rencontre Exploreur du cycle du laboratoire à l'entreprise proposé par le service valorisation de l'université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Depuis le début du 21ème siècle, la recherche en biologie connait un changement radical de ses pratiques avec l'introduction de technologies visant à comprendre les mécanismes du vivant par l'acquisition massive de données. Ainsi, la génomique, la protéomique, la métabolomique et toutes ces nouvelles technologies "omics" permettent-elles désormais d'aborder l'exploration du vivant en posant des questions à une échelle plus globale sur le fonctionnement moléculaire des organismes. L'imagerie à toutes les échelles, de la molécule, la cellule jusqu'aux organismes entiers s'est développée de manière fulgurante en franchissant parfois les barrières de la physique. L'automatisation des techniques est mise au service du criblage de médicaments et de molécules bioactives ou de la caractérisation des phénotypes associés aux génomes chez les microbes, les animaux ou les végétaux. Ces technologies génèrent des quantités phénoménales de données et demandent des moyens d'analyse fondés sur la bioinformatique et les biostatistiques. Il est par ailleurs souvent nécessaire d'accompagner ces projets pour qu'ils se conforment aux réglementations éthiques, et de nourrir la réflexion sur les questions posées par ces technologies et leurs applications sans cesse en évolution. 

Pour assurer le développement local de ces technologies, qui demande des investissements importants, le monde académique toulousain a développé depuis 20 ans un réseau coordonné de plateforme au sein de Genotoul, une infrastructure partagée au service de la recherche académique et de la R&D.
Genotoul rassemble 12 plateformes centrées sur ces technologies qui couvrent un large champs d'application : biologie, agronomie, santé, biotechnologies. Cette structure présente la particularité de rassembler organismes de recherche, université, CHU, pôles de compétitivité, région et collectivités locales. L'organisation de ces plateformes suivant des normes de qualité strictes permet de proposer leur service aux entreprises qui développent des projets de R&D, ce qui amène dans certains cas à nouer des partenariats. Cette rencontre sera l'occasion de passer en revue l'évolution de ces technologies et de présenter des exemples fructueux de leur mise en application, du laboratoire à l'entreprise.

Avec, Pierre-Emmanuel Gleizes, professeur à l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, directeur de Genotoul et Denis Milan, directeur de recherche INRAE, responsable scientifique de la plateforme GET-Genotoul.
 

Inscription gratuite mais obligatoire
 

bandeau Feder
bandeau Feder

Date(s) et lieu(x)
Le 13 avril 2021
De 18:00 à 19:15
Complément date
De 18h00 à 19h15