Publié le 13 septembre 2022 Mis à jour le 13 septembre 2022

Conférence de Camille Magniont, professeure à l'IUT de Tarbes, chercheuse au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions et Jean-Emmanuel Aubert, enseignant-chercheur en génie civil à l'UT3 - Paul Sabatier, directeur de la spécialité Génie Civil et Géosciences de l'Ecole d'ingénieurs UPSSITECH et rattaché au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC)

Les produits de construction bio et géosourcés, faiblement transformés, constituent une voie de valorisation de ressources minérales et de co-produits agricoles locaux bénéficiant de nombreux atouts environnementaux (disponibilité locale, faible énergie grise, renouvelabilité, stockage de carbone etc.). L’usage de ces matériaux, en substitution de matériaux conventionnels principalement formulés à partir de matières premières minérales ou fossiles non renouvelables, constitue donc un levier prioritaire pour réduire l’impact environnemental du secteur du bâtiment et est clairement encouragé par les politiques publiques (RE2020 etc.).
Les travaux de recherche développés au LMDC visent à formuler, caractériser et optimiser ces matériaux de construction bio et géo sourcés. Ces travaux sont menés selon une approche multiéchelle. A l’échelle de la microstructure, nous étudions les propriétés élémentaires de chaque phase ainsi que les interactions physico-chimiques entre ces phases, à la fois végétales et minérales.
Grâce à la compréhension de ces phénomènes, on peut prévoir et tendre à l’optimisation, à l’échelle matériau, des propriétés d’usage des produits de construction ainsi que de leur durabilité, et ce selon une approche multiphysique couvrant à la fois la performance mécanique, thermique ou hygrique des matériaux.
Enfin, le passage à l’échelle de la paroi ou du bâtiment permet d’optimiser les systèmes constructifs complets et ainsi d’améliorer le confort des usagers et la performance des bâtiments.

___________
Camille Magniont est Professeure à l'IUT de Tarbes, enseignante et cheffe de département Génie Civil Construction Durable. Chercheuse au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions, ses travaux de recherche portent sur l’étude expérimentale et multiphysique des matériaux de construction biosourcés, notamment sur les interactions physicochimiques liants minéraux/particules végétales ainsi que leurs conséquences sur les propriétés d’usage et la durabilité des composites. Elle anime l’axe « Matériaux et Structures pour une Construction Soutenable » du LMDC, participe et pilote plusieurs projets de recherche visant à valoriser des co-produits agricoles dans les matériaux de construction, notamment le projet SAVASCO, qui vient de se terminer et dont l'objectif était de contribuer à la structuration d'une filière de valorisation transfrontalière des tiges de maïs et de tournesol dans la construction (www.savasco-poctefa.eu)

Jean-Emmanuel Aubert est Professeur des Universités en génie civil à l'Université Toulouse III Paul Sabatier. Il est le directeur de la spécialité Génie Civil et Géosciences de l'Ecole d'ingénieurs UPSSITECH et il travaille au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC). Il est le responsable d'un des trois pôles de recherche de ce laboratoire dédié aux "Matériaux multiphasiques innovants" qui comprend une trentaine d’enseignants-chercheurs et une vingtaine de doctorants. Ses thématiques de recherche portent sur le développement de matériaux de construction durables et à faible impact environnemental, notamment dans les domaines de la valorisation de sous-produits dans les bétons ou les matériaux routiers, et des matériaux de construction en terre crue (avec ou sans ajout de matériaux biosourcés).
Date(s) et lieu(x)
Le 14 octobre 2022
De 12:30 à 14:00
Complément date
Vendredi 14 octobre 2022
de 12h30 à 14h00
Auditorium Marthe Condat

Bâtiment administratif central
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne - Toulouse

Entrée libre dans la limite des places disponibles