Les études médicales ont une durée variable selon la voie empruntée par l'étudiant à la fin du second cycle, elles ont une durée minimale de 9 ans.
Elles se répartissent comme suit :
  • Première année d'accès aux études de santé Médecine Maïeutique, Odontologie, Pharmacie (MMOP)
  • 2e et 3e années (DFGSM2, DFGSM3) : années de formation bioclinique et sémiologique avec initiation aux fonctions hospitalières.
  • 4e, 5e et 6e année (DFASM1,DCEM3 et DCEM4 : les étudiants reçoivent une formation clinique et participent aux activités hospitalières au C.H.U.
  • 3e cycle des études médicales et les spécialités

1re année - Première année d'accès aux filières de santé Médecine - Maïeutique - Odontologie - Pharmacie

2e et 3e années (DFGSM2, DFGSM3)

Ce sont deux années d'enseignement bioclinique et sémiologique

4e, 5e et 6e année (DFASM1, DCEM3 et DCEM4)

Ce sont trois années d'enseignement clinique

  • Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (4e année) DFASM1 PURPAN / RANGUEIL
  • Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (5e année) DFASM2 PURPAN / RANGUEIL
  • Deuxième cycle des études médicales DCEM4 (6e année) PURPAN / RANGUEIL

3e cycle des études médicales : l'internat

Les disciplines et spécialités sont accessibles à l'issue de la 6e année La durée de formation du DES s'étend de 3 ans pour la médecine générale à 4, 5 ou 6 ans pour les autres spécialités.
L'acquisition des compétences se fait en 3 phases progressives (socle, approfondissement, consolidation). Des options et des formations transversales sont possibles.

La thèse d'exercice (Doctorat d'Etat) permet l'inscription à l'Ordre des Médecins. La délivrance du DES ouvre droit à la qualification de spécialiste correspondant à l'intitulé du diplôme.

Enseignements complémentaires

Diplômes réservés aux médecins étrangers

  • DFMS et DFMSA (Diplômes de Formation Médicale Spécialisée et Diplômes de Formation Médicale Spécialisée Approfondie)
  • Les parcours de masters ne sont pas spécifiquement destinés aux étudiants du corps de santé ; leurs contenus et leurs objectifs professionnels les situent dans le domaine de la santé (hors professionnels du soin).

Les masters

Pour ceux qui envisagent un exercice en secteur public et notamment hospitalier et universitaire (par exemple en CHU),il est vivement recommandé de disposer en plus du doctorat d'exercice de la médecine, d'un diplôme universitaire selon le cursus général hors santé.
Cette formation universitaire peut s'acquérir dans le cadre d'un double cursus de master+/doctorat en parallèle aux études médicales.
Le double cursus consiste à suivre en parallèle le cursus des études de médecine et un autre cursus LMD.
Un parcours M1 dérogatoire, spécifique aux étudiants des corps de santé, admet 40 ECTS d'équivalence avec les 2èmes cycles corps de santé (34 ECTS pour les diplômes de Sage-femme et de Masso-kinésithérapie). Le complément de 20 ECTS (26 ECTS) peut être composé dès la 2ème année parmi toute l'offre de formation universitaire européenne selon une cohérence thématique adaptée au cursus de M2R envisagé qu'il est recommandé de discuter très en amont avec ses responsables pédagogiques. Ce complément de formation doit comporter de manière obligatoire un stage d'initiation à la recherche d'un mois au minimum (8 ECTS) en laboratoire agréé (laboratoires de recherche labélisés nationalement).