CMI

Le Cursus Master en Ingénierie (CMI) : une autre façon d'accéder au métier d'ingénieur


Le CMI complète une formation du cycle Licence-Master par l'ajout d'UE spécifiques. Les étudiants engagés dans le CMI peuvent toutefois valider la licence et le master indépendamment de la validation du CMI. C'est une labellisation attribuée par le réseau FIGURE (Formation à l'InGénierie par des Universités de Recherche) suite à une évaluation qui garantit un cursus cohérent et exigeant de formation universitaire au métier d'ingénieur répondant à un certain nombre de critères parmi lesquels  :
  • Le respect d'un référentiel sur 5 ans basé sur 4 composantes (Spécialité, Socle scientifique (Prérequis), Compléments scientifiques (Ouverture multidisciplinaire), Ouverture Sociétale Economique et Culturelle (Formation humaine et sociale) correspondant au modèle international de Master of Engineering ;
  • une implication forte de laboratoires de recherche ;
  • un lien étroit avec le monde socioéconomique impliqué dans le cursus et la gouvernance du CMI ;
  • une pédagogie faisant appel à des activités de mise en situation (bureaux d'études, projets, stages).
 

Accès au CMI

L'accès se fait dès l'entrée en licence (via Parcoursup) et exceptionnellement à l'issue du 1er semestre de licence. L'accès est également possible en L3 pour les étudiants titulaires d'un DUT ou d'un BTS dans le domaine concerné.

La progression dans le cursus et la délivrance du label sont basées sur la reconnaissance de la qualité des résultats d'un étudiant.

La validation de l'accès au CMI se fait par la signature d'une charte d'engagement.

Délivrance du CMI

Les modalités d'obtention du label CMI sont les suivantes :

  • Valider l'année du cursus classique (licence ou master) ;
  • obtenir, chaque année, la moyenne dans les trois ensembles d'UE suivants :
    • Socle scientifique
    • Spécialité et Compléments scientifiques
    • OSEC : Gestion de projet, communication, ... et Langues, Projets, ...
  • réaliser le  parcours CMI sans redoublement, sauf problèmes particuliers avérés ;
  • obtenir le C2i niveau 1 en cours de Licence et du C2i niveau 2 Métiers de l'ingénieur en cours de Master ;
  • obtenir le CLES d'Anglais niveau B2+ en cours de cursus ;
  • avoir effectué un stage d'au moins 3 mois ou un semestre à l'étranger.
Les objectifs de ce cursus :
  • Valoriser les formations universitaires qui depuis de nombreuses années conduisent au métier d'ingénieur ;
  • compléter la préparation aux métiers d'ingénieur, de chercheur et d'enseignant-chercheur ;
  • renforcer les liens Formation - Recherche - Industrie.
Il ne s'agit pas de faire une copie des écoles d'ingénieurs, où deux années sont exclusivement consacrées à l'acquisition de prérequis, mais de s'inscrire dans une démarche originale qui passe par un rééquilibrage, sur les 5 ans du cursus, entre sciences fondamentales, sciences de l'ingénieur et sciences humaines et sociales.  

 
Les formations d'UT3 labellisées CMI :
Electronique énergie électrique automatique EEA

Les parcours de Licence EEA :

  • Fondamental
  • Réorientation vers les Etudes Longues
  • Ingénierie pour la Santé (+ passerelle PACES - L2 EEA)

Les parcours du Master EEA :
  • Electronique des Systèmes Embarqués et Télécommunications
  • Signal Imagerie et Applications Audio-vidéo Médicales et Spatiales
  • Robotique : Décision et Commande
  • Energie Electrique : Conversion, Matériaux, Développement durable
  • Systèmes et Microsystèmes Embarqués
  • Ingénierie des Systèmes Temps Réel
Informatique

Le parcours de Licence Informatique :

  • L3 : Parcours Informatique

Les parcours du Master Informatique : 
  • Données et Connaissances
  • Systèmes informatiques Ambiants, mobiles et embarqués
  • Développement Logiciel
  • Information Graphique et Analyse d’Images
  • Interaction Homme‐Machine
  • Intelligence artificielle et reconnaissance des formes (avec mention EEA)
  • Statistique et Informatique Décisionnelle (SID (avec mention Math et Applications)
Chimie

Les parcours de Licence Chimie (L3) :

  • Chimie moléculaire
  • Chimie des matériaux
  • Procédés physico-chimiques

Les parcours du Master Chimie :
  • Chimie analytique et instrumentation
  • Chimie santé
  • Chimie théorique et modélisation
  • Chimie verte
Matériaux

Les parcours du Master Sciences et génie des matériaux :

  • Matériaux et structures pour l'aéronautique et le spatial
  • Matériaux : élaboration, caractérisation et traitement de surface
Génie des procédés

Les parcours du master Génie des Procédés et des Bio-Procédés :

  • Procédés de production et qualité des produits de santé
  • Ingénierie des procédés
Physique

Les parcours de Licence de Physique :

  • Physique
  • Physique Instrumentation et Energie (PIE) 
Les parcours du master Physique fondamentale et applications :
  • Physique Fondamentale
  • Physique du Vivant
  • Ingénierie du Diagnostic de l'Instrumentation et de la Mesure (IDIM)
  • Physique de l’Energie et de la Transition Energétique (PEnTE)
 
Erasmus Mundus

Les programmes ERASMUS MUNDUS à l'université, le monde s'ouvre à vous !

Le programme Erasmus Mundus est un label d'excellence a recrutement sélectif. Les Masters assortis de ce label sont fondés sur un consortium d'universités, situées dans au moins 3 pays, et les étudiants doivent effectuer plusieurs mobilités en Europe et hors Europe.

Vous souhaitez suivre une formation d'excellence reconnue au niveau international ? Voici la liste des programmes Erasmus Mundus auxquels l'université participe :

 
Gestion des projets MESC+, SPACEMASTER, TCCM, ONCONET
Emilia Ventel
Tel : +33 (0)5 61 55 72 15

Gestion du projet AESOP+, MEDEA, EUDIME et LOTUS
Sophie RAYNAUD
Tel: +33 (0)5 61 55 62 11
sophie.raynaud@univ-tlse3.fr

Gestion du projet TECHNO, TECHNO II et NESSIE
bureau.europe@univ-tlse3.fr

Gestion du projet TRANSENER/EM3E
Cecilia HINOJOSA URIONA
Tel : +33 (0)5 61 55 73 06
cecilia.hinojosa-uriona@univ-tlse3.fr
Disrupt'Campus

Disrupt’Campus

Disrupt’Campus Toulouse est un dispositif de coopération étudiants / entreprises. Il associe des étudiants de différentes disciplines et universités, en priorité de niveau master, pour répondre collectivement et en s'appuyant sur l'écosystème régional, à des problèmes d'entreprises et autres organisations liés à leur transformation numérique. Le suivi du parcours (formation+gestion de projet) donne lieu à l’obtention d’un certificat.
 

Les formations d'UT3 concernées : 

Découvrez la vidéo de présentation de Disrupt'Campus :

Space master

SpaceMaster

remise des diplomes spacemaster, 28.10.2016
remise des diplomes spacemaster, 28.10.2016
Programme de master conjoint en sciences et technologies spatiales, SpaceMaster est organisé par un consortium d'universités européennes de premier plan, en collaboration avec des organisations de recherche et l’industrie spatiale. SpaceMaster propose un enseignement interdisciplinaire axé sur la recherche et une expérience pratique des sciences, de la technologie et de l’ingénierie spatiales. La mobilité structurelle du programme permet aux étudiants de recevoir les connaissances de différentes disciplines académiques fondamentales dans le cadre d’un programme éducatif, à savoir le génie aérospatial, les sciences de l’atmosphère, le traitement du signal, les sciences spatiales, les technologies spatiales et la robotique.

Après une première année à l’Université de Technologie de Luleå (LTU) en Suède, les étudiants peuvent choisir de poursuivre leurs études en deuxième année à l’Université Paul Sabatier (UPS) dans le parcours d'Astrophysique, Sciences de l’Espace, Planétologie ou le parcours Techniques Spatiales et Instrumentation. Ils participent aux cours avec les autres étudiants de la mention Sciences de l'Univers et Technologies Spatiales ainsi qu’aux cours et activités supplémentaires qui leur sont proposés. Au second semestre, ils effectuent un stage dans un laboratoire d'astrophysique ou dans l'industrie spatiale par exemple, ce qui leur permet de nouer des contacts directs avec des professionnels de la recherche et des ingénieurs. Une fois qu'ils ont terminé avec succès, ils reçoivent un double diplôme de Master (LTU-UPS) ainsi qu'un supplément SpaceMaster qui reprend le programme. Le très haut niveau de qualification professionnelle se traduit par un taux d'employabilité élevé parmi les diplômés du programme, soit environ 92% des emplois en un an. Les diplômés de SpaceMaster travaillent à l'ESA-ESTEC, au DLR, au CNES, à Airbus Defence and Space, à Thales Alenia Space, à OHB-System, à SSC Space, à l'IRF, etc.
 

Pour aller plus loin : 


English

SpaceMaster is a joint Master Program in Space Science and Technology by a consortium of leading European universities in collaboration with research and industrial organizations. SpaceMaster offers cross-disciplinary, research-oriented education with first-hand and hands-on experience in space science, technology and engineering. The Program’s structural mobility allows students to receive knowledge from a number of fundamental academic disciplines within one educational program, i.e. aerospace engineering, atmospheric science, signal processing, space science, space technology and robotics.

After a first year at Luleå University of Technology (LTU) in Sweden, students can choose to continue their studies in the second year at Paul Sabatier University (UPS) on the Astrophysics, Space Science and Planetology track or the Space Technology and Instrumentation track. They join courses with local students as well as having extra courses and activities. In the fourth semester they carry out an internship in a relevant academic institute or in the space industry providing additional direct contact with professional research and industry. Upon successful completion they receive a double Master's Diploma (LTU-UPS) as well as a SpaceMaster joint appendix resuming the program. The very high level of professional qualification results in a high employability rate among program graduates, around 92% employment within one year. Graduates work at ESA-ESTEC, DLR, CNES, Airbus Defence and Space, Thales Alenia Space, OHB System, SSC Space, IRF etc.