Licence Physique Parcours SPÉCIAL PHYSIQUE

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Site de la formation
L1 Spé Phy
LASMOLLES Valerie
valerie.lasmolles2@univ-tlse3.fr

L2 Spé Phy
LASMOLLES Valerie
valerie.lasmolles2@univ-tlse3.fr

L3 Spé phy
VALERE Marie
marie.valere@univ-tlse3.fr

Détails

Présentation de la formation

Les parcours spéciaux des mentions de Licence Chimie, Mathématiques et Physique sont des parcours à exigence renforcée ; ils s'adressent à des étudiants motivés par la recherche qui visent d'emblée, à la sortie du lycée, un cursus long, Master ou Doctorat. L'étudiant bénéficie d'une formation qui le place au cœur des centres de recherche de l'Université Toulouse III Paul Sabatier. Outre l'acquisition de très solides savoirs disciplinaires, la formation a pour objectif de développer l'autonomie et la curiosité des étudiants par l'acquisition de compétences transversales et professionnalisées. Cette formation permet de les préparer au mieux à une poursuite d'étude en Master (BAC+5) et Doctorat (BAC+8).

Les 3 parcours (maths, physique, chimie) s'articulent autour d'un tronc commun en première année de Licence, qui permet aux étudiants de bénéficier d'enseignement approfondi et multidisciplinaire (Mathématiques, Physique, Chimie, Informatique).
Puis, les étudiants se spécialisent progressivement jusqu'à la troisième année où le parcours spécial Physique est dissocié des deux autres. L'enseignement « disciplinaire » est condensé sur les cinq premiers semestres de la licence, le dernier semestre étant un semestre de professionnalisation avec un long stage d'initiation à la recherche, dans un laboratoire à Toulouse ou à l'étranger (Angleterre, Allemagne, Italie, Pays scandinaves, USA, Canada, Australie, Amérique Latine, ..).

Pour profiter au mieux de la proximité entre étudiants et enseignants-chercheurs que propose l'Université, l'accent est mis sur la formation « par la recherche », au travers de projets tuteurés proposés tout au long de la licence et du stage.
L'objectif est double : d'une part de faire découvrir aux étudiants le métier du chercheur de façon concrète, et d'autre part de mettre l'étudiant dans une situation « professionnelle » où il devra interagir au-delà du cercle étudiant classique.

La formation pratique à la recherche permet d'accompagner l'étudiant dans son projet tourné vers les métiers de la recherche, tant sur le plan disciplinaire que celui du développement de ses compétences.

La réussite de l'étudiant dans ces parcours nécessite un investissement personnel conséquent, mais elle peut s'appuyer sur un dialogue facilité avec l'équipe pédagogique. Les passerelles entrantes et sortantes entre le parcours classique de la licence et les parcours spéciaux peuvent exister au fil des semestres.

Pour plus d'informations, consulter le site web des parcours spéciaux de l'UT3 : www.univ-tlse3.fr/parcours-speciaux et plus du L3 parcours spécial Physique : http///ups-fsi-l3parcours-spe.eklablog.com

Lieux des enseignements
Les cours ont lieu sur le campus de l'Université, le stage du deuxième semestre peut se faire dans un laboratoire à l'étranger (Europe, USA, Australie,..)

Statistiques

Effectifs L1 (Année commune aux parcours spéciaux de mathématiques, physique et chimie) : 100
Taux de réussite : 60 à 70%
Taux de passage en année supérieure : 60 à 70%
Effectifs L2 :
Taux de réussite : 70 à 80%
Effectifs L3 :
2013 / 2014 : 12, 100% réussite
2014 / 2015 : 12 étudiants, 100% réussite
2015 / 2016 : 9 étudiants, 89% réussite (= 1 abandon)
2016 / 2017 : 19 étudiants, 100% réussite
2017 / 2018 : 20 étudiants, 94% réussite en session 1 (1 ajourné)

Aménagements et Labels

Connaissances en Physique générale adossées à des connaissances solides de niveau Licence en mathématiques et en chimie. Le programme disciplinaire en physique couvre tous les enseignements fondamentaux d'une licence de Physique, depuis les fondements théoriques jusqu'aux travaux pratiques le cas échéant. Liste des enseignements de Physique :
  • Optique géométrique et ondulatoire
  • Mécanique du point, des solides, des fluides
  • Electrocinétique, Electrostatique, Magnétostatique
  • Electromagnétisme du vide et des milieux matériels
  • Mécanique analytique et mécanique quantique
  • Physique statistique
  • Relativité
  • Instrumentation en physique

Site(s) géographiques

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Responsable(s) de la formation

L1 Spé Phy
CHALOPIN Benoît
benoit.chalopin@irsamc.ups-tlse.fr

DEHEUVELS Sébastien
sebastien.deheuvels@irap.omp.eu

L2 Spé Phy
CHALOPIN Benoît
benoit.chalopin@irsamc.ups-tlse.fr

GROENEN Jesse
Jesse.Groenen@cemes.fr

L3 Spé phy
PETTINARI STURMEL Florence
Florence.Pettinari@cemes.fr

Partenariats

Laboratoires

Tous les laboratoires de recherche associés à l'Université de Toulouse Paul Sabatier sont partenaires de la formation via l'encadrement des projets et des stages assuré par les enseignants-chercheurs et chercheurs permanents de ces organismes de recherche.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

L'entrée au niveau L1 requiert d'etre titulaire un baccalauréat scientique. Des entrées sont possibles en cours de parcours, après examen du dossier par le comité de pilotage de la formation.
Les possibilités d'entrée dans le parcours spécial physique s'amenuisent au fur et à mesure des semestres du fait de la concentration sur 5 semestres de la formation en licence généralement organisée sur 6 semestres.

Modalités de candidature

L'entrée en première année en parcours spécial physique se fait après examen du dossier selon les modalités qui figurent sur le site de la formation à l'adresse : http://www.univ-tlse3.fr/licence-scientifique-parcours-speciaux-398603.kjsp.
Pour les modalités d'entrée en L2 ou L3, contacter les responsables d'année du parcours physique.

Programme

Le stage de fin de parcours, durant le semestre 6 de la licence, doit être réalisé dans un laboratoire de recherche sur une durée de 3 mois à temps partiel en France ou de trois mois minimum à l'étranger (Angleterre, Allemagne, Italie, Suède, Finlande, Norvège, USA, Canada, Australie, Argentine, Colombie,..).
Les étudiants ont à développer un projet de recherche expérimental ou théorique en physique. Les compétences à acquérir concernent:
  • la recherche de données bibliographiques pertinentes sur le sujet qui leur est confié,
  • la mise en place d'un protocole et d'une méthodologie pour mener à bien le projet,
  • la capacité à obtenir des résultats et à en proposer une analyse critique,
  • l'aptitude à synthétiser les résultats obtenus dans un manuscrit selon des consignes précises
  • l'aptitude à présenter oralement une synthèse de l'ensemble des travaux effectuer,
  • la capacité à s'exprimer à l'écrit et à l'oral en anglais.

Différents projets tuteurés sont mis en place de la L1 jusqu'à la L3. Il s'agit de travailler en équipe et/ou en autonomie sur un sujet scientique proposé par des chercheurs.
Les projets menés en L3 sont des projets permettant d'acquérir des bases et une autonomie en instrumentation. ils sont menés sous la forme de bureau d'étude sur une période limitée.

Et après ?

Niveau de sortie

Niveau de sortie

Bac + 3 (Niveau 6)

Compétences

  • Identifier et mener en autonomie les étapes d'une démarche scientifique.
  • Mobiliser les concepts essentiels de la physique, des mathématiques, de la chimie, de l'informatique et de l'instrumentation dans le cadre de problématiques scientifiques.
  • Savoir appréhender des problèmes théoriques.
  • Élaborer et réaliser des projets expérimentaux en autonomie, mêlant instrumentation, programmation, mise en oeuvre expérimentale, réalisation de mesures, traitements des données, modélisation et présentation des résultats.
  • Travailler en équipe.
  • Analyser et synthétiser des données pour leur exploitation et leur restitution.
  • Développer une argumentation avec un esprit critique.
  • Réaliser un projet de recherche en laboratoire : s'approprier la documentation sur le sujet, mettre en place un protocole de travail, réaliser le travail (théorique ou expérimental), analyser les résultats, synthétiser les connaissances acquises et résultats obtenus. Effectuer une présentation orale en français ou an anglais et un bilan manuscrit de l'ensemble du travail.

Poursuites d'études

A l'UPS
Les étudiants titulaires de la Licence parcours spécial Physique peuvent intégrer n'importe quel master de la mention de Physique de l'Université de Toulouse Paul Sabatier ou d'un autre établissement en France ou à l'étranger.
Le Master est l'occasion pour les étudiants d'acquérir une spécialisation, soit professionnelle, soit orientée vers la recherche.
Les étudiants issus de cette formation poursuivent en intégrant différents masters toulousains (physique, astrophysique, physique du vivant, science de la Terre et des planètes).

Hors UPS
Un grand nombre d'étudiants poursuivent leur formation en intégrant des masters partout en France ou en Europe.
Chaque année des étudiants issus de cette formation intègre des masters sur Paris (Université Pierre et Marie Curie), des masters associés à l'ENS-Paris et l'ENS-Lyon ou Polytechnique, des masters à l'étranger (en Suède et en Allemagne).

Débouchés professionnels

La grande majorité des étudiants issus de la formation est actuellement en thèse (suivi des étudiants effectué depuis la première promotion de 2013/2014).

Secteur(s) d'activité(s)
- Recherche fondamentale en Physique (physique nucléaire, astrophysique, physique quantique, physique de l'atmosphere et des continents, Physique des matériaux, nanophysique, optique, acoustique, physique des semi-conducteurs,..).
- Recherche en Informatique des systèmes physique complexes
- Entreprenariat (informatique et réalité virtuelle)
Métiers
- Métiers de la recherche
- Ingénieurs-projets dans le domaine spatial
- Entrepreneur