Licence Pro parcours Métiers de la santé au travail (MeST)

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

IUT Paul Sabatier
Département Hygiène Sécurité Environnement

24, Rue d'Embaquès
32000 AUCH

SOUFFARES Chrystel
Tél. : +33 5 62 61 73 50
contact.hse-auch@iut-tlse3.fr



 
Jean-Marc SOULAT
E-mail : soulat.jm@chu-toulouse.fr
Tél. : 05.62.61.73.55
Clément CHAMARRE
E-mail : clement.chamarre@iut-tlse3.fr
Tél. 05 62 61 73 63

Candidatures, VAE / VA85 :
Juliette GHYSEL (suivi pédagogique, candidatures, alternance)
E-mail : juliette.ghysel@iut-tlse3.fr
Tél. : 05.62.61.73.55
Catherine HIGOUNENC (VAE/VA85, projets tuteurés, projet de fin d'études)
E-mail : catherine.higounenc@ut-capitole.fr
Tél. : 06.74.21.91.55

Composantes

Site de la formation

Détails

Infos clés

Composantes

Lieu(x) des enseignements

  • Auch

Niveau d'admission

  • Bac + 2

Niveau de sortie

  • Bac + 3 (Niveau 6)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Les +

Informations pédagogiques

Capacité d'accueil

Modalités de la formation

Accessible en
  • En alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
  • Formation continue / FTLV
  • Reprise d'études
  • VAE
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Accessible en

Présentation de la formation

La mise en place de la Licence Professionnelle « Métiers de la santé au travail » (MeST) répond à un besoin identifié par la Branche Professionnelle pour des personnels techniques et de santé et est confortée depuis la promulgation de la loi du 20/07/2011 relative à l'organisation de la médecine du travail,  dont L'Art. L. 4622-8 stipule que les missions des services de santé au travail sont assurées par une équipe pluridisciplinaire de santé au travail comprenant des médecins du travail, des intervenants en prévention des risques professionnels et des infirmiers.

Les Techniciens et les Infirmiers doivent, au-delà de leur propre compétence spécifique, prendre en compte la problématique globale de santé exercée sur le terrain, d'une part par les médecins du travail et d'autre part, par les spécialistes en Santé au travail ayant des compétences médicales, techniques et organisationnelles (ergonomes, ingénieurs sécurité, psychiatres, toxicologues, psychologues, épidémiologistes...). L'amélioration de la prestation passe donc par le renforcement de la prévention primaire en entreprise et le maintien du colloque individuel d'un professionnel de santé avec le salarié.

Le choix d'une licence professionnelle a paru judicieux du fait des métiers visés par la formation, de la problématique d'appropriation d'une culture commune liée à la pluridisciplinarité, ainsi qu'un très fort potentiel d'embauche de la profession à court et moyen termes. Ces nouveaux besoins se déclinent à travers 2 nouveaux métiers :

- Technicien HSE en Santé au Travail
Le technicien HSE-ST analyse les risques professionnels et environnementaux et conseille en matière de prévention dans le cadre de la Santé au Travail. Il effectue des mesures, établit des rapports de résultats, d'analyses et de synthèses. Il formule des propositions en matière de prévention, d'hygiène et de sécurité en lien avec le médecin du travail et les autres acteurs de la Santé au Travail.

- Infirmier de santé au travail (IST)
La réforme de la santé au travail élargit le champ de compétence infirmier au sein de l'équipe pluridisciplinaire. Les infirmiers participent aux actions en milieu de travail ; ils mènent des actions de prévention, de sensibilisation et de promotion de la santé.
D'autre part ils participent au suivi individuel de l'état de santé des salariés. Leurs compétences initiales complétées par celles acquises lors de ce diplôme leur permettent de travailler en collaboration pour remplir les missions des Services de Santé au Travail.

Lieu(x) des enseignements

Auch

Durée de la formation

Durée des études : 50 semaines en formation alternée dont 12 semaines en IUT (Auch) et 38 semaines en entreprise. Rythme de l'alternance : voir le calendrier dans l'onglet "programme"

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 2

Formation(s) requise(s)

·  Titulaires du D.E. d’infirmier ou d’un diplôme de niveau Bac+2 à dominante scientifique (DUT HSE, Mesures physiques , Génie biologique, L2 SVS, Chimie, Physique, Biologie, Santé…)
 

Modalités de candidature

Les formations de Licence professionnelle sont ouvertes aux titulaires d’une Licence 2, d’un DUT, d’un BTS ou d’un diplôme de niveau 5 enregistré au RNCP. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site des IUT Occitanie : Candidater en licence professionnelle.

Modalités de candidature spécifiques

 La licence professionnelle « Métiers de la Santé au Travail » se fait exclusivement en alternance.
 Elle nécessite de trouver une entreprise partenaire pour proposer un terrain de stage et pour prendre en charge le financement.
 La formation peut être effectuée dans le cadre :
- de la formation continue (plan de formation, CPF, CIF, période de professionnalisation),
- du retour à l'emploi, 
- sous contrat de professionnalisation
- sous contrat d'apprentissage

Les postes occupés pendant le déroulement de l'année de formation peuvent être des postes d'infirmiers ou de techniciens dans des services de santé au travail :
- soit dans des services autonomes d'entreprises privées ou publiques
- soit dans des services interentreprises de santé au travail
- soit dans des services de prévention des collectivités territoriales

Pour toute information concernant le financement de la formation, la formation continue, les contrats de professionnalisation ou d'apprentissage :

Mission Formation Continue et Apprentissage de l'Université Paul Sabatier: 05.61.55.66.30

> Recrutement sur la base d'un dossier comprenant les résultats académiques ou les expériences professionnelles, un CV et une lettre de motivation présentant clairement le projet professionnel du candidat

> Possibilité de validation des acquis : VA (décret 1985), VAE (loi 2002)

Le dépôt de candidature doit être effectué obligatoirement sur le site :
http://www.iut-mpy.net

2 périodes :
du 25 janvier au 10 mars 2021
(publication des résultats le 2 avril 2021)
ou
du 15 mars au 10 mai 2021
(publication des résultats le 4 juin 2021)

Programme

Oui, optionnel(s)

Alternance

Rémunération de l'alternant : établie à partir de la grille des rémunérations minimales prévues par le Code du Travail.

Et après ?

Compétences

- ACQUERIR LES CONNAISSANCES DE BASE
- SE SITUER DANS LE CONTEXTE DE LA SANTE AU TRAVAIL
- IDENTIFIER LES RISQUES PROFESSIONNELS ET LES PATHOLOGIES ASSOCIEES
- EVALUER ET MESURER LES RISQUES PROFESSIONNELS
- DEVELOPPER LES SPECIFICITES DE SON METIER AU SEIN DE L'EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE
- MENER UNE DEMARCHE DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET DE PROMOTION DE LA SANTE

Fiche RNCP du parcours

Poursuites d'études

Cette licence professionnelle est conçue dans un objectif d'insertion professionnelle directe. Seuls quelques cas particuliers peuvent conduire à une poursuite d'études.

Débouchés professionnels

·  Infirmier(ère) de santé au travail
·  Technicien(ne) de prévention des risques professionnels

Les diplômés de la LP peuvent exercer en :
·  Services de santé au travail interentreprises
·  Services de santé au travail autonomes / services HSE
·  Collectivités territoriales, établissements publics, centres hospitaliers ...

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats

Inscriptions

Coût de la formation

En contrat de professionnalisation : environ 6 600 €. Le coût de la formation et les droits d'inscription universitaires sont pris en charge par l'employeur (une prise en charge de ces frais peut être obtenue auprès de l'OPCA). En contrat d'apprentissage : coût de la formation publié par la Préfecture de la région Midi-Pyrénées. L'entreprise participe au coût de la formation de son apprenti via le versement de la taxe d'apprentissage, à hauteur de son quota disponible.