Licence Pro parcours Gestionnaire Efficacité Energétique pour le Bâtiment Intelligent (G2EBI)

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

L3P G2EBI
BERMUDES Catherine
catherine.bermudes@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 62

Détails

Présentation de la formation

Licence professionnelle mention Maitrise de l'énergie, électricité, développement durable, parcours Gestionnaire Efficacité Energétique pour le Bâtiment Intelligent (G2EBI).

Cette licence professionnelle se propose de former des techniciens supérieurs de niveau L3 dans les domaines de la mesure et du « reporting » de consommations énergétiques « tous flux » de bâtiments tertiaires, industriels ou dans l'habitat collectif, capables d'assister les ingénieurs dans la mise en place d'une politique de maitrise de l'énergie.

Le titulaire de cette licence Pro exercera ses compétences auprès de bureaux d'études, de services maintenances, de collectivités locales ou territoriales, de chargés d'affaires pour des entreprises du génie électrique, de commercial pour des distributeurs de matériels. Il pourra exercer son activité en libéral comme « Conseiller en Maîtrise d'Energies » auprès de collectivités, entreprises ou associations

Le bâtiment est consommateur de 45% de l'énergie consommée et générateur de 25% des GES et les véhicules consomment 25% de l'énergie nationale en émettant 40% des GES. Le monde occidental et la France en particulier doivent construire (rénover) des logements très économes, consommant moins de 50 KWh d'énergie primaire par an / m² pour le chauffage, l'eau chaude et l'éclairage. Puis autonomes dès 2020. Dans le même temps, ces bâtis deviendront les stations-services des véhicules électriques et des centaines de milliers de toits photovoltaïques entraîneront des modifications profondes au sein des réseaux électriques (SMARTGRID). Enfin, la rareté du pétrole imposera une nouvelle industrie décarbonée et économe en matières premières. Parmi les actions qui semblent les plus emblématiques, la gestion plus rationnelle et intelligente des énergies finales, la meilleure connaissance de ses consommations par une utilisation efficace des compteurs intelligents, la diffusion en masse à un prix compétitif des énergies renouvelables adaptées aux différents formats d'immeubles sont un ensemble de mesures indissociables et doivent être menées de front pour amorcer un changement durable des comportements. La diffusion croissante et accélérée de technologies performantes comme la gestion technique du bâtiment ou la domotique représente d'ores et déjà et en moyenne un potentiel d'économies d'énergies de 15% pour les différentes catégories d'immeubles. La licence professionnelle prend alors tout son sens puisqu'elle se propose d'apporter toutes les compétences nécessaires dans le domaine de la mesure des flux d'énergie.

Pour la première fois, le 1 juillet 2008, l'ADEME dressait un état des lieux complet emploi et économie des principales activités liées à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables en France : équipements liés à l'efficacité énergétique dans les logements existants, transports collectifs, véhicules classe A et B, équipements en vue de produire des énergies renouvelables et ventes d'énergies renouvelables. Ces marchés ont dépassé les 30 milliards en 2007, en croissance de 16% par rapport à 2006 pour un nombre d'emplois correspondant supérieur à 200 000. Ils sont essentiellement portés par l'amélioration de l'efficacité énergétique des transports et du résidentiel qui représentent 75% du marché intérieur (24 milliards d'€). La Licence professionnelle propose de former des professionnels assistants ingénieurs, chefs de projets de niveau L3.
 
Lieux des enseignements
Les enseignements se réalisent sur l'Univ. de Toulouse (Le Lundi) et au Lycée De Monnerville à Cahors (du Mardi au Vendredi). Les projets sont sur les deux sites en fonction des voeux des étudiants.

Accueil des publics spécifiques

Ce parcours de licence à vocation professionnelle est destinée à des étudiants ayant déjà 2 années d'études après le Bac c'est à dire à des BTS, DUT etc..

Statistiques

Nombre d'inscrits : entre 25 et 35
Nombre de dossiers retenus : 18 maximum
Nombres de recu en 2015 : 100%

Aménagements et Labels

Connaissances Scientifiques :
  • Thermique du bâtiment, thermodynamique
  • Métrologie, motorisation et capteurs
  • Comptage d'énergie
  • Réseau électrique (qualité et CEM) + réseau « intelligent »
  • Informatique et réseau (systèmes communicants)
  • Eclairagisme et sources de lumière
  • Production et stockage de l'énergie thermique/électrique

Site(s) géographiques

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Responsable(s) de la formation

Partenariats

Laboratoires

La formation travaille en liens étroits avec des partenaires académiques et des organismes de recherche :
  1. Partenaires Académiques :
    • Lycée Gaston de Monnerville de Cahors
    • Lycée Vicat de Souillac
    • Lycée Charles de Gaulle de Muret
    • Lycée St Afrique
  2. Organisme de recherche
    • CEA de Gramat
    • IUT Génie Civil de Toulouse et IUT de Figeac
    • Laboratoires LAAS et LAPLACE de l'Université Paul Sabatier.

Entreprises

La formation travaille également en liens étroits avec des entreprises sous forme d'interventions au sein de la formation mais également en terme de propositions de stages :
  • Partenaires Industriels : Schneider Electric, la FDEL (Fédération d'Electricité du Lot), SEM LDA (Société Mixte Lot Développement Aménagement), Quercy Energies (Maîtrise de l'énergie sur Cahors), Chauvin & Arnoux, Enerdis, Distrame, iHabitation, Bnext Energy, Fluke…
  • Collectivités : PFT (Plateforme Technologique Efficacité Energétique Midi-Pyrénées), Schéma Régional d'Enseignement Supérieur et Recherche sur la thématique « Maîtrise des énergies », Communauté de Commune du Causse, Parcs d'activités de Cahors, Mécanic Vallée, Cluster Bâtiment économe du groupe Cahors, Groupe Cahors, CCI du Lot, Institut de la ville, Pôle Derby…

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 2

Formation(s) requise(s)

La formation recrute à niveau Bac+2
  • Au niveau BTS : Maintenance, Productique, Electrotechnique.
  • Au niveau IUT : GEII
  • Au niveau L2 : EEA
  • Toute formation ayant des enseignements majoritaires dans le domaine EEA
  • Tout parcours professionnel pouvant relever de la VAE

La formation accueille des professionnels souhaitant valider des acquis par le biais de la formation continue en vue d'une reconnaissance de compétence et/ou une évolution de carrière. Elle propose également l'alternance sous forme de contrat de professionnalisation.

Modalités de candidature

L'accés à la formation se fait sur dossier via e-candidat

Programme

  • L'expèrience en milieu professionnel est une étape importante de la formation puisqu'elle permet la découverte d'un milieu professionnel, l'application des connaissances acquises, l'acquisition et/ou l'approfondissement de connaissances et de compétences complémentaires, et contribue à favoriser l'insertion professionnelle des futurs diplômés.
  • Le stage est intégré dans l'offre de formation sous la forme d'une unité d'enseignement. La durée prévue au sein de la formation est de 16 semaines.
  • Le rapport de projet a pour objet de présenter une synthèse sur le travail effectué en stage. Il constitue un document permettant au jury d'évaluer le travail du stagiaire et sa capacité à le présenter. Il doit faire apparaître la contribution personnelle du stagiaire, en particulier lorsqu'il s'agit d'un travail en équipe ou bien lorsque le travail s'insère dans un projet plus global. Il doit permettre d'évaluer l'expérience acquise ainsi que les capacités à prendre en charge et conduire un travail d'un point de vue personnel et au sein d'une équipe.
  • Lieux d'exercice
    • bureaux d'Etudes
    • services de maintenance
    • collectivités locales, territoriales
    • entreprise du Génie Electrique
    • distributeur de matériel

Au cours du projet tuteuré de 150H, l'étudiant doit répondre à la demande d'une entreprise, dans un délai imposé et selon un budget fixe.
Déroulement et évaluation : Les étudiants travaillent sous le contrôle de leur tuteur en entreprise et en liaison avec l'enseignant référent dans le centre de formation. Pendant la période du projet, des revues de projet sont mises en place avec présentation d'un document de synthèse du projet référençant tous les documents associés à un compte-rendu financier. Une revue de projet est organisée au centre de formation au cours de la dernière période de stage en entreprise.
Bénéfices attendus du projet tuteuré :
• Développer l'autonomie dans la recherche d'information et au travail
• Apprendre à traiter une « commande » (gestion de projet)
• Apprendre la gestion du temps et du budget
• Développer le sens de travail en équipe
• Apprendre à présenter de façon synthétique les résultats obtenus à un auditoire des donneurs d'ordres et des spécialistes.

Et après ?

Niveau de sortie

Niveau de sortie

Bac + 3 (Niveau 6)

Compétences

Compétences professionnelles :
  • Définir des moyens de mesure et d'analyse des consommations énergétiques tous flux,
  • Définir l'organisation du réseau de capteur, des médias de communication (filaire ou sans fil), et de choisir le protocole le mieux adapté dans la conception et la réalisation de bâtiments intelligents intégrant micro-grids et building-grids,
  • Paramétrer les moyens de mesures, les logiciels,
  • Pentraliser les données,
  • Exploiter les données (expertise, archivage, proposition de solutions correctives et chiffrées)

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Débouchés professionnels

Les débouchés de la formation sont entre autre :
  • Bureaux d'Etudes
  • Services de maintenance
  • Collectivités locales, territoriales
  • Entreprise du Génie Electrique
  • Distributeur de matériel
 
Secteur(s) d'activité(s)
Les secteurs d'activité de la formation sont les suivants :
  • Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné
  • Activités spécialisées, scientifiques et techniques
  • Travaux de construction spécialisés
Métiers
Métiers visés :
  • Technicien supérieur dans la mesure et le « reporting » de consommation tout flux pour bâtiment tertiaires/industriels/collectifs
  • Technicien chargé d'étude (en bureau d'étude ou en entreprise du Génie Electrique
  • Technicien en service Maintenance pour syndicat Eclairage, syndicat intercommunal
  • Technicien chargé de mission pour le contrôle de l'énergie
  • Chargé d'affaires pour des entreprises du Génie Electrique
  • Consultant / commercial pour des distributeurs

Code(s) ROME

Ci-dessous en lien, les fiches métiers du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois de Pôle Emploi :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • H1102 - Management et ingénierie d'affaires
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats correspondant aux diplômés des années universitaires 2012-2013 à 2014-2015.