Licence parcours Biologie cellulaire et physiologie

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
L1 SdV
CHARIF Soufiane
soufiane.charif@univ-tlse3.fr
05 61 58 3- 68

FOISSIER Vincent
vincent.foissier@univ-tlse3.fr
05 61 58 1- 79

L2 BCP
MOGARD Coralie
coralie.mogard@univ-tlse3.fr

L3 BCP
UTZEL Sabine
sabine.utzel@univ-tlse3.fr
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr

Détails

Infos clés

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

Niveau d'admission

  • Bac

Niveau de sortie

  • Bac + 3 (Niveau 6)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Non

Composante

Les +

Domaine(s) de compétence

  • Sciences du vivant

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité
Agriculture (production végétale et élevage), Agroalimentaire, Industrie pharmaceutique & cosmétique, Sante & soins
Projet(s) tutoré(s)
Oui, obligatoire(s)
Métiers
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle

Présentation de la formation

Le parcours Biologie Cellulaire et P hysiologie (BCP) de la Licence mention Sciences de la Vie offre une solide formation pour l'acquisition de connaissances et de compétences générales, théoriques et pratiques, en biologie fondamentale et expérimentale, ainsi qu'en biologie appliquée (biotechnologies, agroalimentaire et santé).
Le parcours BCP se positionne dans les domaines relevant du fonctionnement des organismes multicellulaires, dont l'homme (de la molécule à l'organisme, du normal au pathologique), basés sur des enseignements de biologie cellulaire et moléculaire, physiologie animale et végétale, génétique, biologie du développement et neurosciences.
Les diplômés de ce parcours auront acquis des compétences d'analyse et de compréhension de phénomènes complexes et appris à maîtriser certains outils indispensables comme la bio-informatique et l'anglais scientifique.
Ils auront également acquis des méthodes de travail en autonomie et au sein d'une équipe, développant ainsi les capacités d'adaptation et d'encadrement indispensables pendant la vie professionnelle.
La première année de la Licence mention Sciences de la Vie est commune à l'ensemble des parcours de cette Licence. Un certain nombre d'enseignements sont partagés avec la première année de la Licence mention Sciences de la Terre pour faciliter une ré-orientation éventuelle.

Deux cursus supplémentaires sont proposés au sein du parcours BCP (admission sur dossier). Ils consistent en des Unités d'Enseignement (UEs) supplémentaires ou de substitution. Le cursus « BIOMIP » propose des enseignements renforcés en mathématiques, informatique, physique ainsi qu'une immersion dans les laboratoires de recherche. Le cursus « Concours B » prépare aux concours d'accès en écoles vétérinaire ou d'agronomie, qui ont lieu à l'issue de la licence (niveau L3).

Statistiques

Première année 2015/2016 :
  • effectifs : 866
  • étudiants en réorientation : 28 %
  • taux de réussite : 58 %
Deuxième année 2015/2016 :
  • effectifs : 380
  • étudiants en réorientation : 18 %
  • taux de réussite : 69 %
Troisième année 2015/2016 :
  • effectifs : 346
  • étudiants en réorientation : 12 %
  • taux de réussite : 78 %

Connaissances

  • Biochimie métabolique,
  • Bio-informatique,
  • Biologie cellulaire et moléculaire,
  • Biologie du développement,
  • Ethologie,
  • Génétique,
  • Immunologie,
  • Microbiologie,
  • Neurosciences,
  • Physiologie animale et végétale,
  • Virologie.
Ces connaissances s'appuient sur de solides prérequis en mathématiques, physique, chimie et informatique.

Spécificités de la formation

Les étudiants ayant validé la deuxième année de la Licence mention Sciences de la Vie, parcours BCP, de l'INU JF Champollion (Albi) ont accès de droit à la troisième année du parcours BCP de l'UT3.
Les étudiants CPGE- BCPST en double inscription à l'UT3 poursuivent de droit dans l'année supérieure à l'année validée.
Les étudiants de PACES de l'UT3 ayant obtenu la note minimale de 10/20 sont admis de droit en L2. Pour ceux ayant obtenu une note entre 08 et 10/20, l'accès est sur dossier.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Responsable(s) de la formation

Responsable(s) de la formation
L1 SdV
BRICHESE Laetitia
laetitia.brichese@univ-tlse3.fr

MASTRORILLO Sylvain
sylvain.mastrorillo@univ-tlse3.fr

L2 BCP
DEMEUR Cecile
Cecile.Demeur@inserm.fr

L3 BCP
MALNOU Cécile
cecile.malnou@univ-tlse3.fr

DEMEUR Cecile
Cecile.Demeur@inserm.fr

Partenariats

Laboratoires

Laboratoires en Sciences de la Vie et de la Santé : cancérologie (ITAV, CRCT Oncopole et IPBS Rangueil), immunité et maladies infectieuses (CPTP Purpan, IPBS Rangueil), maladies métaboliques et cardiovasculaires (I2MC Rangueil), biologie régénératrice (STROMALab Rangueil), neurosciences (CerCo Purpan et CRCA Rangueil), ingénierie microbienne et biologie de synthèse (LISBP INSA Toulouse), agroalimentaire et qualité (TOXALIM INRA de Saint-Martin du Touch), recherche fondamentale en biologie (CBD, LBCMCP, LBME, LMGM Rangueil), biologie structurale (IPBS Rangueil), sciences végétales (LRSV et LIPM INRA Auzeville), anthropologie humaine (AMIS Rangueil).

Établissements



Tout étudiant peut effectuer une partie de ses études sous forme de cours ou de stage dans une université partenaire en Europe ou Amérique du Nord. Ces programmes d'études sont reconnus dans le cursus après réussite des étudiants à leurs examens à l'étranger.
L'encouragement à la mobilité internationale est bien structuré à l'UT3 (programmes Erasmus pour l'Europe et TASSEP et CREPUQ pour le Canada et les USA). Pour les Sciences de la Vie, les destinations possibles concernent une quinzaine de pays européens et d'Amérique du Nord. Toutes les procédures d'échange sont encadrées par les coordinateurs, en partenariat étroit avec l'enseignant responsable du diplôme.
Chaque année, les coordonnateurs accompagnent en moyenne 50 étudiants « sortants » et accueillent de 30 à 40 étudiants étrangers au sein de la Licence Sciences de la Vie. Le taux de réussite est de plus de 90 % pour les étudiants entrants et sortants.

Entreprises

Dans l'offre de formation actuelle, les professionnels extérieurs interviennent pour la plupart en L2 et L3 dans les UE de préprofessionnalisation des semestres 4 et 6, à titre individuel. Une grande majorité d'entre eux sont d'anciens diplômés de l'UT3 (projection des étudiants, débouchés).

Entreprises de biotechnologies (Ambiotis, Cayla, Ecocert, Physiogenex, Syngenta, Solagro), Etablissements publics (UT3, CHU, Rectorat, Police scientifique) .

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

En première année :
  • les 6 parcours de la Licence Sciences de la Vie sont indifférenciés. La première année donne accès aux six parcours, de droit pour les parcours 2B2M, BCP et BOPE, sur dossier pour le parcours SVT-E ; les parcours IPE et PPE ne se différencient qu'en troisième année et sont accessibles sur dossier.
En deuxième année :
  • individualisation du parcours BCP,
  • UEs spécifiques préparatoires aux licences professionnelles de l'UT3 et à l'entrée dans la vie active.
En troisième année :
  • orientation possible vers la L3 parcours PPE de la Licence mention Sciences de la Vie (accès sur dossier),
  • passerelle possible avec la Licence mention Sciences de la Terre (parcours Réo-STE),
  • itinéraires disciplinaires vers les masters.

La première année universitaire est accessible à l'étudiant titulaire du baccalauréat français, d'un DAEU (Diplôme d'Accès aux Études Universitaires) ou d'un diplôme équivalent.
Le baccalauréat scientifique est très fortement conseillé pour l'entrée dans la Licence au niveau L1.
Une entrée sur dossier, examinée par une commission, est possible en deuxième et troisième année (DUT, BTS, classes préparatoires, licence d'une autre université, première année de santé …).

Modalités de candidature

Les formations de Licence sont ouvertes aux titulaires du Baccalauréat ou équivalent (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ou diplôme français ou étranger admis en dispense). L’admission est prononcée par le chef d’établissement à l’issue de la procédure nationale de pré-inscription et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site Parcoursup.

Modalités de candidature spécifiques

Tout étudiant n'ayant pas accès de droit à une des trois années du parcours BCP doit déposer un dossier de candidature qui fera l'objet d'une évaluation individuelle par l'équipe pédagogique de l'année concernée.

Programme

Non

  • Projets tuteurés optionnels en S4 et S6 ; découverte du monde professionnel et des métiers des biotechnologies.
  • Projet tuteuré interdisciplinaire, avec contribution des laboratoires, en L2 pour le cursus BIOMIP.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

Le parcours est réalisé en totalité en présentiel.
Le numérique est utilisé en tant qu'outil pédagogique pour :
  • l'acquisition, le contrôle et l'élargissement des connaissances (sites Web pédagogiques des laboratoires ou plate-forme Moodle de l'UT3),
  • pallier l'impossibilité de réaliser des expérimentations sur le matériel vivant (Travaux Pratiques en L2 et L3),
  • l'auto-évaluation en L1 et L2 pour permettre à l'étudiant de se situer dans le cadre de sa formation.

Et après ?

Compétences

  • Comprendre et utiliser les techniques de la biologie cellulaire.
  • Comprendre et utiliser les techniques de base permettant l'étude de la régulation des grandes fonctions physiologiques animales et humaines, et végétales.
  • Maîtriser les concepts propres à l'étude du développement animal et végétal. Connaître les techniques et les méthodes d'observation et d'enregistrement du comportement.
  • Connaître les concepts et les outils moléculaires utilisés dans les stratégies d'amélioration des plantes.
  • Comprendre et utiliser des techniques de BioAnalyse : logiciels de bio-informatique et logiciels d'analyse d'image.
  • Comprendre et maîtriser les concepts concernant la structure et la maintenance des génomes, l'expression génique et sa régulation.
  • Connaître et utiliser les technologies de clonage de gènes, de séquençage, de quantification de leur expression, de mutagenèse, de mise en évidence des interactions ADN/protéine et protéine/protéine.
  • Mettre en œuvre les techniques fondamentales de biologie moléculaire appliquées aux modèles animaux, végétaux et microbiens.

Poursuites d'études

À l’UT3

La large offre de formation de la L3 BCP permet à l'étudiant de préciser son projet de poursuite d'études en Master. En particulier, deux itinéraires, l'un centré sur la biologie et la physiologie animale, l'autre sur la biologie et la physiologie végétale, sont proposés par un jeu d'UEs à choix dès le S5, et qui se poursuit au S6, débouchant naturellement sur les Masters de Biologie-Santé et de Biologie Végétale. Le Master de Bio-informatique est également une poursuite d'études logique pour les titulaires de la L3 BCP. Ces Masters sont accessibles sur dossier, comme les autres Masters en Biologie de l'Université Paul Sabatier (Biotechnologies par exemple).

Hors UT3

Les Masters des mêmes secteurs en France et en Europe (Biologie-Santé, Biologie Végétale, Biotechnologies, Bio-informatique) sont accessibles sur dossier, de même que les écoles d'ingénieur.
Pour les étudiants diplômés de la Licence et ayant réussi le concours B, la poursuite d'études s'effectue dans une des écoles d'agronomie ou vétérinaire.

Débouchés professionnels

À l'issue de la L3, les concours de la fonction publique Catégorie B sont accessibles : techniciens de recherche et de formation, conseillers d'éducation, attachés d'administration hospitalière ...
80 % des diplômés du parcours BCP poursuivent leurs études en Masters, où se fait l'essentiel de l'insertion professionnelle.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Agroalimentaire.
  • Commerce de produits et réactifs biologiques.
  • Industries cosmétiques et pharmaceutiques.
  • Nutraceutique (alicaments).
  • Santé.

Métiers

  • Chercheur(se) dans un laboratoire public ou privé.
  • Enseignant(e) dans les établissements primaires, secondaires et supérieurs.
  • Ingénieur(e)-chef(fe) de projet en recherche et développement.
  • Cadre technico-commercial.
  • Technicien(ne) de laboratoire en recherche et développement.
  • Technicien(ne) de laboratoire : de fabrication, de production et de contrôle qualité.
  • Animateur(trice) scientifique.
  • Rédacteur(trice) scientifique.