Master parcours Modélisation des systèmes écologiques

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
M1 BEE-Ecologie
CALVAIRE Veronique
veronique.calvaire@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 89

M2 BEE-MSE
CALVAIRE Veronique
veronique.calvaire@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 89
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
M1 BEE-Ecologie
FERDY Jean-Baptiste
Jean-Baptiste.Ferdy@univ-tlse3.fr

LOOT Geraldine
geraldine.loot@univ-tlse3.fr

M2 BEE-MSE
BAEHR Christophe
christophe.baehr@meteo.fr

GRENOUILLET Gael
gael.grenouillet@univ-tlse3.fr

JOST Christian
christian.jost@univ-tlse3.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau I)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Les +

Domaine(s) de compétence

  • Sciences du vivant
  • Environnement

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Rythme et modalités d’enseignement

Accessible en
  • En alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
  • Formation initiale
  • Formation continue / FTLV
  • VAE
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Accessible en

Présentation de la formation

Le parcours MSE (Modélisation des Systèmes Ecologiques) forme des étudiants aux méthodes quantitatives appliquées à la compréhension et à la gestion des systèmes écologiques dans un sens large. Il est destiné aux étudiants en biologie/écologie ayant choisi des UE optionnelles de modélisation ou d'analyses statistiques durant leur Licence et/ou qui n'ont rencontré aucune difficulté dans les UE quantitatives de leur formation. Ce parcours renforcera les compétences des étudiants en introduisant des nouvelles méthodes et analyses avec leur application en écologie, couvrant les concepts théoriques et leur mise en œuvre numérique. L'usage de l'anglais étant d'une importance première pour l'acquisition de ces techniques avancées et pour suivre leur évolution, il prendra une place de choix dans les diverses unités d'enseignement et représentera un poids non négligeable dans l'obtention des crédits. Les étudiants ayant suivi le parcours MSE peuvent continuer en thèse de doctorat ou s'insérer sur le marché du travail dans le domaine de l'analyse et de la modèlisation de données biologiques en recherche ou dans les bureaux d'études et organisations gouvernementales ou non. La première année est partagée avec l'ensemble des autres parcours de ce Master et comprends plusieurs UE optionnelles à caractère quantitatif (statistiques et/ou modélisation). L'étudiant s'inscrivant dans le parcours MSE s'engage à suivre un certain nombre de ces UE selon les recommendations de l'équipe pédagogique. Fonctionnement de la deuxième année : le premier semestre se compose de 3 UE (unités d'enseignement) valant 6 ECTS et de 4 UE valant 3 ECTS. La validation des UE est basée sur des contrôles continus (écrit et oral) et des mini - projets avec remise de rapports. L'anglais est intégré dans ces UE disciplinaires avec des présentations et des rapports à faire en anglais, et les enseignants dispensent quelques cours en anglais pour habituer les étudiants au vocabulaire disciplinaire. Un enseignant du département de langues accompagne ces activités. Le second semestre se compose d'une UE de 6 ECTS qui développe diverses compétences de communication (réunions de travail, présentation de résultats sous forme orale et écrite) et qui couvre toutes les activités d'accompagnement de l'UE stage (24 ECTS). Le stage se termine par la rédaction d'un rapport et d'une soutenance publique devant jury au mois de juin ou de septembre (au choix de l'étudiant).

Statistiques

Le parcours MSE fonctionne avec un effectif maximal de 18 étudiants, mais l'effectif réel fluctue entre 10 et 18 étudiants. Les taux de réussite M1 spécifique MSE ne sont pas encore disponibles, mais une fois arrivé en M2 le taux de réussite est de 90 - 95 %. A peu près la moitié des étudiants en M2 n'avaient pas fait leur M1 à Toulouse, ce qui assure une diversité de connaissances à priori enrichissante. L'appréciation du double profil biologiste/modélisateur en recherche comme en milieu professionnel se reflète dans le nombre d'étudiants qui trouvent un financement de thèse (4/11 en 2014/15 avec 7/11 étudiants qui ont répondu; 7/17 en 2012/13 avec 12/17 étudiants qui ont répondu) ou qui ont trouvé un CDD ou CDI (2/11 en 2014/15, 3/17 en 2012/13, même taux de réponse que indiqué ci-dessus).

Connaissances

  • Elaboration d'études relatives à l'environnement.
  • Instruction des demandes d'études et des dossiers techniques.
  • Promotion et valorisation de la biodiversité.
  • Réalisation d'une ingénierie de projet.
  • Recherche en modélisation dans tous les domaines de la biologie.
  • Utilisation des systèmes d'information, collecte et analyse documentaire.
  • Veille technique, règlementaire.

Spécificités de la formation

Ce parcours s'adresse aux biologistes avec un goût pour l'application des méthodes quantitatives aux questions qui se posent en écologie. Sur Toulouse, le cursus " BIOMIP " est une bonne préparation pour ce parcours, mais d'autres biologistes qui découvrent au cours de leur licence un fort intérêt pour ces méthodes et applications sont invités à poser leur candidature. Nous accueillons aussi des ingénieurs qui veulent s'orienter vers l'écologie et la modélisation de ces systèmes.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

2 ans

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Tout étudiant ayant réussi une licence "Science de la vie" (spécialité BOPE, mais pas exclusivement) peut candidater pour le parcours MSE, mais pour réussir il doit présenter de solides compétences en traitement de données et formalisme mathématique. Il doit ainsi avoir réussi les unités (ou sous unités) d'enseignements à caractère quantitatif, par exemple des UE de traitement de données ou de modélisation, avec au moins une mention AB. Le M1 est partagé avec tous les autres parcours du Master d'écologie et d'évolution de Toulouse. Plusieurs UE optionnelles sont fortement recommandées (voir préconisées) pour le parcours MSE:
  • Initiation à la programmation et outils mathématiques pour l'Ecologie et l'Evolution.
  • Biostatistiques: utilisation avancée du modèle linéaire.
  • Analyse des données multivariées ou Dynamique des populations (avancé).
D'autres UE fournissent des éléments fortement appréciés dans MSE:
  • Systèmes d'Information Géographique appliqués à l'Ecologie (SIG est une plateforme logiciel qui permet de gérer/traiter/analyser des données dans le paysage).
  • Comportement: socialisation et vie en société (avec une forte composante modélisation du comportement individuel et des interactions entre individus et leur milieu).
Les étudiants d'autres universités qui veulent entrer directement en M2 doivent faire preuve d'avoir bien réussi des UE similaires dans leur(s) université(s) d'origine.

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Le stage du second semestre est d'une durée minimum de 5 mois et peut se dérouler dans n'importe quel organisme qui fait appel aux méthodes quantitatives enseignées durant le premier semestre. L'étudiant cherchera son lieu de stage de façon autonome durant le premier semestre.

Non

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

Présentiel classique avec support moodle.

Et après ?

Compétences

  • Élaborer des protocoles de recherche.
  • Elaborer un cahier des charges.
  • Analyser le fond documentaire.
  • Collecter de l'information.
  • Poser une problématique.
  • Définir des protocoles.
  • Préconiser des solutions et mesures de protection pour l'environnement.
  • Collecter des données ou des échantillons.
  • Gérer des bases de données.
  • Planifier et coordonner une étude.
  • Mettre en œuvre des modèles pour le vivant.
  • Utiliser des outils statistiques.
  • Sensibiliser les publics à la sauvegarde du patrimoine naturel.
  • Apporter son expertise.
  • Rédiger des rapports, des synthèses.
  • Participer à des études et des développements (R&D) en anglais.
  • Développer et mettre en oeuvre l'outil informatique pour l'écologie.

Poursuites d'études

À l’UT3

Doctorat possible.

Débouchés professionnels

Secteur(s) d’activité(s)

  • A Agriculture, sylviculture et pêche.
  • O Administration publique.
  • M Activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Métiers

  • Chargé / Chargée de mission développement durable.
  • Biostatisticien / Biostatisticienne.
  • Chargé / Chargée de mission développement durable - Agenda 21.
  • Chargé / Chargée d'études en biodiversité.
  • Chargé / Chargée d'études environnement.
  • Chargé / Chargée d'études du patrimoine naturel.

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats