Master parcours Immunologie et maladies infectieuses

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
M1 BS
THIERSDEBAR Pierre
pierre.thiersdebar@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 83

M2 BS-IMI
THIERSDEBAR Pierre
pierre.thiersdebar@univ-tlse3.fr
+3 35 61 55 83
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
M1 BS
ORTEGA Nathalie
nathalie.ortega@ipbs.fr

M1 BS-R
DEVAUD Jean-Marc
jean-marc.devaud@univ-tlse3.fr

M2 BS-IMI
VAN MEERWIJK Joost
joost.van-meerwijk@inserm.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau I)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Les +

Domaine(s) de compétence

  • Sciences du vivant
  • Santé et soins

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Rythme et modalités d’enseignement

Accessible en
  • Formation initiale
  • Formation continue / FTLV
  • VAE
  • Présentiel

Présentation de la formation

Ce parcours de Master comprend deux années :

La première année (M1) correspond à une formation de 60 ECTS, construite à partir d'un tronc commun dans la première partie du semestre 1 (1er bimestre), permettant l'acquisition d'un socle de connaissances communes en biologie intégrative, imagerie, pharmacologie, statistiques, omics, gestion de projet et anglais. La seconde partie du semestre 1 (2ème bimestre) permet d'initier une spécialisation progressive par le choix de deux unités d'enseignement (UE) plus spécifiques (choix : 2 parmi 4).

Le semestre 2 est également divisé en deux parties. Au cours du premier bimestre, les étudiants pourront mener un projet de recherche qui s'effectuera au choix : en stage ou sur la plateforme de travaux pratiques encadrés. Au cours du deuxième bimestre du semestre 2, la spécialisation des étudiants deviendra effective par le choix de trois UE spécifiques (* UE de 5 ECTS) correspondant aux parcours choisis. Le détail est explicité dans le schéma ci-dessous (organisation des enseignements).

Un parcours dérogatoire permet aux étudiants des corps de Santé (médecins, pharmaciens, vétérinaires, sages-femmes, masso-kinésithérapeutes) de valider le niveau M1 en parallèle de leur cursus, en vue d'accéder au M2.

La deuxième année (M2) comprend d'abord une formation théorique (semestre 3, 30 ECTS). Elle est organisée en 4 UE spécifiques, dont une de travail personnel, complétées par 2 UE mutualisées avec d'autres parcours.

La formation pratique (semestre 4, 30 ECTS) consiste en un stage de 5 mois en laboratoire de recherche ou en entreprise, validé par un rapport écrit et une soutenance orale en fin d'année.

Statistiques

  • Effectif : 18 à 25.
  • Taux de réussite : 95% - 100 %.

Connaissances

  • Développement du système immunitaire inné et acquis.
  • Activation de l'immunité innée.
  • Mécanismes d'action de l'immunité innée.
  • Activation de l'immunité acquise.
  • Mécanismes d'action de l'immunité acquise.
  • Différenciation des acteurs cellulaires de l'immunité.
  • Contrôle de la réponse immunitaire.
  • Tolérance immunitaire vis-à-vis des commensaux.
  • Tolérance immunitaire vis-à-vis dus soi.
  • Les pathologies inflammatoires chroniques.
  • Les pathologies auto-imunes.
  • Les virus.
  • Les bactéries pathogènes.
  • Les prions.
  • Les parasites.
  • Les interactions hôte-pathogènes.
  • L'échappement du système immunitaire par les pathogènes.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

2 ans

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Pour l'accès au niveau M1 :
  • Etudiants de Sciences (UT3) : parcours de L3 Biologie Cellulaire et Physiologie (BCP) de la Licence Sciences de la Vie.
  • Etudiants de Sciences (hors UT3) : niveau L3 de Sciences de la Vie incluant des enseignements solides dans les disciplines suivantes: biologie cellulaire, biologie moléculaire, physiologie animale, statistiques, anglais.
  • Etudiants de Santé : accès au parcours dérogatoire à partir de la deuxième année.
Pour l'accès au niveau M2:
  • Etudiants de Sciences (UT3) : validation du parcours dans le cadre du M1 Biologie-Santé, avec des résultats satisfaisants en particulier dans les UE spécifiques.
  • Etudiants de Sciences (hors UT3) : validation d'un M1 de type Biologie-Santé ou Immunologie, avec en particulier un bon niveau en Anglais scientifique, en Biologie Cellulaire, en Physiologie animale, en Immunologie et en Statistiques.
  • Etudiants de Santé (y compris vétérinaires) : validation du niveau M1 en parallèle du 2ème cycle.

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

  • Durée: 5 mois.
  • Période: de janvier à juin.
  • Lieu: laboratoires de recherche public.
  • Attendus du stage :
- savoir se renseigner sur un sujet scientifique
- savoir développer un programme de recherche
- savoir mettre en pratique des expériences scientifiques
- savoir analyser les résultats expérimentaux
- savoir tirer les conclusions des résultats expérimentaux
- savoir identifier les limites des résultats expérimentaux
- savoir rédiger un rapport scientifique
- savoir présenter oralement ses résultats

Non

Et après ?

Compétences

  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.
  • Interpréter des résultats expérimentaux issus des techniques couramment utilisées en immunologie et en l'étude des interactions hôte-pathogène et les analyser en utilisant des tests statistiques adaptés.
  • Elaborer des projets de recherche menant au développement de nouvelles thérapies moléculaires ou cellulaires contre l'immunopathologie et les maladies infectieuses.
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d'équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités.
  • Communiquer, sous la forme d'une présentation synthétique et critique (à l'écrit et à l'oral, y compris en anglais), des données expérimentales en les plaçant dans un cadre conceptuel et bibliographique approprié (ex: rédaction d'un projet de recherche ou d'un rapport scientifique, présentation orale avec support visuel tpe PowerPoint).

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Poursuites d'études

À l’UT3

Poursuite possible en doctorat.

Débouchés professionnels

Les diplômés auront la possibilité de poursuivre par une thèse de doctorat en France ou à l'étranger pour un projet de carrière de chercheur ou enseignant chercheur. Ils/elles pourront aussi prétendre à des postes d'ingénieur dans le secteur public (organismes de recherche, universités) ou de cadre dans l'industrie pharmaceutique ou biotechnologique, en recherche et dévelopement (chef de projet, attaché de recherche clinique...).

Secteur(s) d’activité(s)

  • Recherche fondamentale.
  • Recherche translationnelle.
  • Recherche et Développement (industrie pharmaceutique, biotechnologique, agro-alimentaire).
  • Enseignement médical humain, vétérinaire, biologie.

Métiers

  • Ingénieur biomédical.
  • Chargé d'études de pharmacovigilance.
  • Attaché de recherche clinique.

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats