Master Biologie-Santé Parcours MASTER BIOLOGIE DU VIEILLISSEMENT

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

M2 BS-BioVie
FORLINO Caroline
Université Paul Sabalier

118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
caroline.forlino@univ-tlse3.fr
05 61 55 89 66

Détails

Présentation de la formation

Ce parcours de Master comprend deux années :

La première année (M1) correspond à une formation de 60 ECTS, construite à partir d'un tronc commun dans la première partie du semestre 1 (1er bimestre), permettant l'acquisition d'un socle de connaissances communes en biologie intégrative, imagerie, pharmacologie, statistiques, omics, gestion de projet et anglais. La seconde partie du semestre 1 (2ème bimestre) permet d'initier une spécialisation progressive par le choix de deux unités d'enseignement (UE) plus spécifiques (choix : 2 parmi 4).

Le semestre 2 est également divisé en deux parties. Au cours du premier bimestre, les étudiants pourront mener un projet de recherche qui s'effectuera au choix : en stage ou sur la plateforme de travaux pratiques encadrés. Au cours du deuxième bimestre du semestre 2, la spécialisation des étudiants deviendra effective par le choix de trois UE spécifiques (* UE de 5 ECTS) correspondant aux parcours choisis. Le détail est explicité dans le schéma ci-dessous (organisation des enseignements).

Un parcours dérogatoire permet aux étudiants des corps de Santé (médecins, pharmaciens, vétérinaires, sages-femmes, masso-kinésithérapeutes) de valider le niveau M1 en parallèle de leur cursus, en vue d'accéder au M2.


La deuxième année (M2) comprend d'abord une formation théorique (semestre 3, 30 ECTS). Elle est organisée en 5 UE fournissant un contenu scientifique commun (15 ECTS), complété par des UE de compétences linguistiques et de comunication (12 ECTS). En outre, les étudiants pourront choisir une UE libre de 3 ECTS pour compléter leur formation.

La formation pratique (semestre 4), correspondant à 30 ECTS, consiste en un stage de 5 mois en environnement professionnel, validé par un rapport écrit et une soutenance orale en fin d'année.

Statistiques

Effectif : 15 à 20
Taux de réussite : 90% - 100 %

Aménagements et Labels

Les connaissances sont apportées sous forme de conférences type congrès suivies chacune de débat de questions, regroupées en 5 modules thématiques d'une semaine et 3ECTS chacun.
  • Définitions clinique, biologique, démographique du vieillissement
  • Génétique de la longévité humaine
  • Mécanismes de mort et sénescence cellulaire
  • Endommagement et de réparation de l'ADN
  • Stress oxydatif et défenses anti-oxydantes
  • Glycation et AGEs
  • Les syndromes progéroides et leurs bases moléculaires
  • Le vieillissement cognitif
  • Les mécanismes des maladies neurodégénératives
  • Vieillissement des organes sensoriels
  • Les modèles d'étude animaux et cellulaires du vieillissement
  • Le vieillissement des matrices extracellulaires
  • Le vieillissement des communications hormonales
  • Renouvellement des protéines et vieillissement
  • Besoins nutritionnels et dénutrition en gériatrie
  • La sarcopénie
  • Leptine, ghréline et dysrégulations de la prise alimentaire
  • Vieillissement du système cardiovasculaire et du rein
  • Vieillissement immunitaire, inflamm'aging, cellules-souches hématopoiétiques
  • Le syndrome de fragilité
  • Analyses du vieillissement humain en cohortes

Site(s) géographiques

Toulouse - 37 all Jules Guesde

Responsable(s) de la formation

M1 BS
M1 BS-R
DEVAUD Jean-Marc
jean-marc.devaud@univ-tlse3.fr

M2 BS-BioVie
GUYONNET Sophie
guyonnet.s@chu-toulouse.fr

Partenariats

Laboratoires

- J.F. Arnal, U1048 INSERM, CHU Rangueuil ([email]jean-francois.arnal@inserm.fr[/email])
- D. Bacqueville, Centre R&D Pierre Fabre (daniel.bacqueville@pierre-fabre.com)
- O. Beynerauzy, U1037 INSERM, CHU Purpan ([email]beynerauzy.o@chu-toulouse.fr[/email])
- V. Douin, U1048 INSERM, CHU Rangueuil ([email]victorine.douin@inserm.fr[/email])
- J.P. Girolami, U388 INSERM, Institut Bugnard ([email]jean-pierre.girolami@inserm.fr[/email])
- S. Guyonnet, Service Gériatrie, Hopital Purpan ([email]guyonnet.s@chu-toulouse.fr[/email])
- F. Maupas-Schwalm, UMR858 INSERM ([email]maupas-schwalm.f@chu-toulouse.fr[/email])
- A. Negre-Salvayre, UMR1048 INSERM ([email]anne.negre-salvayre@inserm.fr[/email])
- P. Ritz, Service Nutrition, Hopital Larrey ([email]ritz.p@chu-toulouse.fr[/email])
- P. Valet, U1048 INSERM, CHU Rangueuil ([email]philippe.valet@inserm.fr[/email])

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Pour l'accès au niveau M1:
  • Etudiants de Sciences (UPS): parcours de L3 Biologie Cellulaire et Physiologie (BCP) de la Licence Sciences de la Vie.
  • Etudiants de Sciences (hors UPS): niveau L3 de Sciences de la Vie incluant des enseignements solides dans les disciplines suivantes: biologie cellulaire, biologie moléculaire, physiologie animale, statistiques, anglais.
  • Etudiants de Santé: accès au parcours dérogatoire à partir de la deuxième année.
Pour l'accès au niveau M2:
  • Etudiants de Sciences (UPS): validation du parcours dans le cadre du M1 Biologie-Santé, avec des résultats satisfaisants en particulier dans les UE spécifiques.
  • Etudiants de Sciences (hors UPS): validation d'un M1 de type Biologie-Santé, Biochimie ou Génétique avec en particulier un bon niveau en Anglais scientifique, en Physiologie humaine, en Neurosciences/Comportement et en Statistiques.
  • Etudiants de Santé (y compris vétérinaires): validation du niveau M1 en parallèle du 2ème cycle.

Programme

Le stage de recherche expérimentale en Biologie du Vieillissement dure 6 mois et constitue la totalité du contenu du 2ème semestre (janvier à juin inclus, à temps plein). Les attendus sont l'appropriation d'un objectif de recherche et de sa base bibliographique, la réalisation personnelle d'expériences utilisant une ou plusieurs méthodes bien maitrisées, la production de résultats fiables et originaux, l'aptitude à interpréter ses résultats et à les replacer dans le contexte du projet, la rédaction d'un mémoire de 30 pages selon les normes de la publication scientifique dans les Journaux à comité de lecture de Biologie du Vieillissement, la communication orale des résultats et le débat scientifique avec les experts. Le stage se déroule dans un laboratoire agréé vérifiant les critères suivants : 1) labellisation d'un organisme public de recherche ou hospitalo-universitaire, ou appartenance à un Centre Recherche et Développement industriel, 2) thème de recherche directement lié à l'étude du vieillissement, 3) encadrement par un chercheur publiant activement. La validation du 2ème semestre inclut une note de stage (évaluant les performances et le comportement dans le laboratoire d'accueil), une note du mémoire écrit (établie par 2 rapporteurs du Jury du M2), une note de soutenance orale devant le Jury pluridisciplinaire du M2 (fin juin).

Non

Et après ?

Niveau de sortie

Niveau de sortie

Bac + 5 (Niveau I)

Compétences

  • Intégrer différents aspects des bases biologiques du vieillissement humain, concernant les systèmes affectés (nerveux, digestif, immunitaire, etc…) et les niveaux d'étude (moléculaire, cellulaire, organismique…)
  • Adopter une démarche pluridisciplinaire intégrant les connaissances issues de différentes approches biomédicales du vieillissement
  • Prendre en compte les aspects cognitifs et socio-économiques de la dépendance

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Poursuites d'études

A l'UPS
Poursuite possible en doctorat.

Débouchés professionnels

Les diplômés pourront s'engager dans une thèse en vue d'une carrière de chercheur ou d'enseignant-chercheur, ou de médecin pour les étudiants ayant suivi un cursus médical. Les diplômés pourront également postuler à des postes de cadre dans le domaine biomédical, public ou privé (attaché de recherche clinique, ingénieur biomédical, chargé de communication scientifique, chef de produit ou de projet, chargé d'étude de pharmacovigilance...).

Secteur(s) d'activité(s)
  • Recherche fondamentale
  • Recherche translationnelle
  • Recherche et Développement (industrie pharmaceutique, biotechnologique)
  • Enseignement médical humain, biologique
Métiers
  • INGENIEUR BIOMEDICAL
  • ATTACHE DE RECHERCHE CLINIQUE
  • CHARGE DE COMMUNICATION SCIENTIFIQUE
  • CHARGE D'ETUDES DE MARKETING DE LA SANTE
  • CHARGE D'ETUDES DE PHARMACOVIGILANCE

Code(s) ROME

Ci-dessous en lien, les fiches métiers du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois de Pôle Emploi :
  • E1103 - Communication
  • E1106 - Journalisme et information média
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • M1705 - Marketing