Master parcours Chimie analytique et instrumentation

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Site de la formation
Secrétariat pédagogique
M1 CHI-CAI
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37

M1 CHI-FAD
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37

M2 CHI-CAI 2017
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37
Contacts internationaux
GAMBOA Fabrice
fabrice.gamboa@math.univ-toulouse.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
yann.cressault@laplace.univ-tlse.fr

Détails

Infos clés

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau I)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Composante

Les +

Label(s)

CMI

Domaine(s) de compétence

  • Chimie

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité
Agroalimentaire, Chimie & matériaux, Environnement, Industrie pharmaceutique & cosmétique, Recherche-innovation, Sante & soins
Projet(s) tutoré(s)
Oui, obligatoire(s)
Métiers
  • D1407 - Relation technico-commerciale
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1501 - Direction de laboratoire d'analyse industrielle
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

Présentation de la formation

L'objectif principal du parcours est de former des chimistes analystes ayant une bonne maîtrise des diverses techniques intervenant dans le domaine de l'analyse et de l'instrumentation, afin de leur permettre d'occuper des postes à responsabilités dans des secteurs d'activité comme ceux de l'industrie pharmaceutique, l'agroalimentaire, l'environnement, les cosmétiques, la parachimie et l'instrumentation ou encore en milieu académique.

La spécialisation commence dès le Master 1 qui met l'accent sur l'ensemble des méthodes expérimentales d'analyse mises en œuvre pour déterminer la composition chimique d'échantillons de matière.
L'enseignement dispensé porte sur deux axes complémentaires qui permettent à l'étudiant d'appréhender la chimie analytique dans son ensemble :
  • les méthodes de préparation de l'échantillon, d'acquisition et d'exploitation des résultats ;
  • les techniques courantes permettant de réaliser l'analyse chimique ainsi que leur développement.
En Master 2, la spécialisation est renforcée, en particulier par :
  • Des enseignements diversifiés permettant d'avoir une bonne connaissance théorique de l'ensemble des méthodes d'analyses et de caractérisations.
  • Une autonomie renforcée de l'étudiant par la présentation de recherches bibliographiques et la mise en œuvre d'un projet expérimental.
La formation est finalisée par un stage de fin d'étude de 6 mois en milieu industriel ou académique qui constitue un tremplin à l'insertion professionnelle directe ou, pour ceux qui le souhaitent, à une poursuite en doctorat.

Enfin, ce parcours de master est labellisé Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir rubrique Description label plus loin).

Statistiques

En M1, l'effectif est de 18 étudiants. Le taux de réussite est de 85%.

En M2 :
  • En 2015-2016, 93% des étudiants venaient du M1 CAI. La promotion était constituée de 16 étudiants (100% de réussite des étudiants présents à l'examen).
  • En 2016-2017, 88% des étudiants venaient du M1 CAI. La promotion était constituée de 16 étudiants (100% de réussite des étudiants présents à l'examen).
  • En 2017-2018, tous les étudiants venaient du M1 CAI. La promotion était constituée de 19 étudiants.

Connaissances

  • Méthodes physico-chimiques permettant de déterminer la composition d'échantillons.
  • Connaissances théoriques et pratiques des principales techniques spectroscopiques: Ultra-violet, Infrarouge, Raman, fluorescence, Résonance Magnétique Nucléaire, spectrométrie de masse, spectroscopies d'absorption atomique et d'émission atomique.
  • Connaissances théoriques et pratiques des principales techniques de séparation: chromatographie liquide haute performance, chromatographie en phase gazeuse, électrophorèse capillaire
  • Méthodes électrochimiques en régimes stationnaire et transitoire.
  • Méthodes d'analyse des solides: diffraction de rayons X, méthodes d'analyses thermiques.
  • Réglementation, normes (ISO, AFNOR), certification, bonnes pratiques de laboratoire.
  • Chimiométrie: validations, plan d'expériences, analyses statistiques uni- et multi-variées.

Aménagements et Labels

Formation en 5 ans préparant au métier d'ingénieur, le CMI est un cursus exigeant, renforçant une Licence et un Master, validé par un label national. Adossé à une structure de recherche et très orienté vers l'innovation, il privilégie des activités de mise en situation étroitement liées aux laboratoires de recherche et entreprises partenaires. Ainsi formés aux problématiques actuelles et à venir des entreprises les diplômés s'adaptent facilement et sont très compétitifs sur le marché du travail.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Responsable(s) de la formation

Responsable(s) de la formation
M1 CHI-CAI
EVRARD David
evrard@chimie.ups-tlse.fr

MARTIN VACA Blanca Maria
bmv@chimie.ups-tlse.fr

M1 CHI-FAD
DELPECH Fabien
fdelpech@insa-toulouse.fr

M2 CHI-CAI 2017
GILARD POTEAU Veronique
gilard@chimie.ups-tlse.fr

Partenariats

Laboratoires

Le parcours Chimie Analytique et Instrumentation bénéficie principalement du soutien des laboratoires:
  • Laboratoire de Génie Chimique (LGC).
  • Laboratoire de Synthèse et Physicochimie de Molécules d'Intérêt Biologique (LSPCMIB).
  • Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivités Chimiques et Photochimiques (IMRCP).
  • Laboratoire de Chimie de Coordination (LCC).
  • Centre Inter-Universitaire de Recherche et d'Ingénierie des Matériaux (CIRIMAT).
Ainsi que des plateformes techniques de l'Institut de Chimie de Toulouse (ICT).

Entreprises

Des intervenants salariés interviennent ponctuellement dans la formation sous forme de conférences, présentations thématiques ou enseignements: Laboratoires Pierre Fabre, Amatsi-Avogadro, Agilent, Waters, Thermo Fisher, Wynsep.
Diverses entreprises accueillent régulièrement les étudiants dans le cadre des stages de M1 au M2, citons par exemple pour les dernières années :
  • Au plan Régional : Laboratoires Pierre Fabre, Amatsi-Avogadro, Elta Areva, Alphamos, Picometrics, Wynsep, Lacroix, Maestria, Phytocontrol, Sanofi Aventis, Agronutrition, GTP Technology.
  • Au plan National : Eurofins Analytics, Sanofi Pasteur, FCBA, LACAPA, Alzohis
  • Au plan international : Novartis (Suisse), Nestlé (Suisse), Philip Morris International (Suisse), TCI Chemicals (Japon).

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Les Licences conseillées pour être admis en master 1 sont les Licences de Chimie, de Physique-Chimie ou de Sciences Physiques.

Dans le cadre d'une candidature en formation continue, un accès est possible avec un diplôme différent et une validation d'acquis professionnels.

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

Le recrutement au Master 1 Chimie s'effectue après un examen des dossiers de candidature qui pourra être suivi d'un entretien. Il tient compte du choix de l'étudiant et des places disponibles dans chacun des parcours-type. Les licences conseillées pour être admis sont les Licences de Chimie, de Physique-Chimie ou de Sciences Physiques.. Certains dossiers d'étudiants issus des licences professionnelles (ex. Chimie Analytique) pourront être acceptés.

Les étudiants ayant validé le Master 1 ont un droit d'accès au parcours-type de M2 dans lequel ils étaient inscrits en M1.

Les autres étudiants candidats au M2 remplissent un dossier de candidature qui est examiné par la Commission Pédagogique de la Mention.

https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Pour le CMI, sélection via Parcousup pour la L1, sélection sur dossier pour la L2 et L3.

Programme

En M1 : Stage obligatoire de 8 semaines minimum (porté à 3 mois dans le cadre du CMI).
Le stage peut être réalisé en entreprise ou en laboratoire de recherche, en France comme à l'étranger.

En M2 : Stage obligatoire de 6 mois.
Les stages peuvent avoir lieu en France ou à l'étranger dans des structures privées ou publiques.
Les entreprises qui accueillent les stagiaires et soutiennent la formation sont réparties dans divers domaines
d'activités.
Citons quelques exemples récents : Laboratoires Pierre Fabre, Sanofi Aventis, Amatsi-Avogadro, Alphamos, Pi-
cometrics, Nestlé, Eurofins, Philip Morris International (Suisse), Novartis (Suisse).
Des stages sont également envisageables dans des instituts tels que l'INPS (Police Scientifique), l'IFREMER ou
l'INERIS ou encore dans des équipes de laboratoires universitaires ou d'EPST, (CNRS, INRA, INSERM) dont
l'activité est centrée sur le développement d'outils ou de méthodes en chimie analytique.

Non

En M1 :
  • Un travail sur projet est réalisé en anglais autour d'un sujet de recherche expérimental et d'une analyse bibliographique. Le but est de présenter la démarche suivie en laboratoire pour mener à bien un projet de recherche.
En M2 :
  • Projet expérimental en binôme sur une problématique précise dans le domaine de l'analyse. Cetains projets sont réalisés grâce à un partenariat privé ou institutionnel (Labo P. Fabre, Wynsep, Police Scientifique etc).
  • Projet bibliographique: Il s'agit d'acquérir un esprit de synthèse sur les diverses méthodes analytiques à utiliser pour résoudre une problématique donnée, de rédiger un exposé puis de le présenter à l'oral.

Alternance

Alternance possible, sous forme de contrat de professionnalisation, uniquement en Master 2.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

En M1, certaines UE du Master sont accessibles en formation à distance.

Et après ?

Compétences

Compétences disciplinaires :
  • Concevoir, synthétiser et caractériser des molécules en vue de l'élaboration de produits à propriétés définies.
  • Exploiter et interpréter les données issues de méthodes physico-chimiques d'analyse.
Compétences disciplinaires spécifiques au parcours :
  • Concevoir, mettre en œuvre et valider les méthodes et protocoles d'analyses pour la caractérisation et la quantification d'analytes cibles.
  • Adapter et optimiser les méthodes et protocoles d'analyse suivant la nature et la complexité des échantillons.
  • Proposer une optimisation de l'outil analytique en exploitant les principes d'instrumentation et de miniaturisation.

Compétence préprofessionnelle spécifique au parcours :
  • Gérer le parc d'appareils d'un service d'analyse dans une démarche qualité.
Compétences Transversales :
  • Concevoir, conduire et gérer un projet en autonomie.
  • S'intégrer dans un milieu professionnel.
  • Travailler en contexte international : maîtrise de langues étrangères.

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Poursuites d'études

À l’UT3

Après le M2, une poursuite d'étude est possible en Doctorat en lien avec des techniques de chimie analytique.

Hors UT3

  • Après le M1, divers Master 2 en France dans le domaine de l'analyse chimique ou du contrôle qualité sont accessibles aux diplômés.
  • Après le M2, de nombreuses opportunités de poursuite en Doctorat existent en France ou à l'étranger.

Débouchés professionnels

Les diplômés s'insèrent majoritairement dans le domaine du développement analytique dans divers secteurs d'activités. Une part importante des diplomés s'insère dans des métiers directement liés à l'instrumentation.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Chimie.
  • Pharmacie, Santé.
  • Agroalimentaire.
  • Environnement.
  • Instrumentation.

Métiers

  • Ingénieur chimiste en développement analytique.
  • Chargé d'étude en développement analytique.
  • Chef de projet en développement analytique.
  • Responsable de plateforme technique.
  • Ingénieur des ventes ou d'application dans le domaine de l'instrumentation.
  • Ingénieur technico-commercial.

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats