Master parcours Chimie théorique et modélisation

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
M1 CHI-CTM
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37

M2 CHI-CTM 2017
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37
Contacts internationaux
GAMBOA Fabrice
fabrice.gamboa@math.univ-toulouse.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
yann.cressault@laplace.univ-tlse.fr
Responsable(s) de la formation
M1 CHI-CTM
JOLIBOIS Franck
franck.jolibois@univ-tlse3.fr

LEININGER Thierry
Thierry.Leininger@irsamc.ups-tlse.fr

MARTIN VACA Blanca Maria
bmv@chimie.ups-tlse.fr

POTEAU Romuald
romuald.poteau@univ-tlse3.fr

SUAUD Nicolas
suaud@irsamc.ups-tlse.fr

M2 CHI-CTM 2017
JOLIBOIS Franck
franck.jolibois@univ-tlse3.fr

POTEAU Romuald
romuald.poteau@univ-tlse3.fr

Composante

Site de la formation

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

  • Une partie des cours est mutualisée entre les sites de Pau
  • Bordeaux
  • Montpellier et Toulouse. Une semaine intensive de formation est programmée en janvier sur un de ces sites.

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau I)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Les +

Label(s)

CMI

Domaine(s) de compétence

  • Chimie

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Rythme et modalités d’enseignement

Accessible en
  • En alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
  • Formation initiale
  • Formation continue / FTLV
  • VAE
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Accessible en

Présentation de la formation

La chimie théorique et la modélisation moléculaire jouent un rôle de plus en plus important en chimie, biochimie, physique et en sciences des matériaux. Cette discipline de la chimie fournit outils conceptuels, modèles qualitatifs et données quantitatives qui permet aux chimistes théoriciens de contribuer au développement de systèmes moléculaires innovants et sur-mesure.

Le but du parcours Chimie Théorique et Modélisation est de donner aux étudiants une formation rigoureuse en chimie théorique et computationnelle en vue d'intégrer le monde académique ou bien les équipes de R&D de grands groupes industriels. Elle offre une double compétence informatique/chimie théorique au travers de l'apprentissage d'un langage de programmation et d'outils d'algèbre formelle.

C'est principalement en M1 qu'est donnée une grande place à la partie numérique et informatique. En fonction de la nature du sujet de stage de M2, les compétences acquises en informatique et programmation peuvent être réinvesties au second semestre du M2. Ce parcours propose un enseignement des méthodes de base de la chimie théorique avec une ouverture sur plusieurs thématiques notamment au travers de la mutualisation dans le cadre du Réseau Français de Chimie Théorique (RFCT) avec des intervenants des différents centres universitaires du Pôle Sud-Ouest (Bordeaux, Montpellier, Pau et Toulouse).

Enfin, ce parcours de master est labellisé Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir rubrique Description label plus loin).

NB. La présente offre propose deux parcours différenciés pour le M2, l'European Master in Theoretical Chemistry and Computational Modeling (EM TCCM) d'une part, qui associe 7 universités européennes, et le parcours Chimie Théorique et Modélisation d'autre part, qui associe 4 universités du sud de la France dans le cadre du Réseau Français de Chimie Théorique (RFCT). Par définition, le master TCCM a pour principale finalité de former des étudiants extérieurs à l'espace européen , même si des admissions d'étudiants européens est exceptionnellement possible .

Statistiques

  • Effectifs de l'ordre de 2 à 8 par an sur le site toulousain.
  • Taux de réussite proche de 100%.

Connaissances

Voir le syllabus pour un descriptif détaillé :
  • Outils de base de la modélisation.
  • Méthodes de la chimie quantique : DFT vs. WFT, QM/MM, etc...
  • Méthodes de la chimie théorique : Monte-Carlo, Dynamique, etc...
  • Applications de la chimie quantique : Réactivité des métaux d et f, propriétés électroniques des nano-objets, propriétés magnétiques, spectroscopies, etc...
  • Algorithmique et programmation.
  • Méthodes numériques.
  • Logiciels utilisés : Gaussian, Molcas, etc...

Aménagements et Labels

Formation en 5 ans préparant au métier d'ingénieur, le CMI est un cursus exigeant, renforçant une Licence et un Master, validé par un label national. Adossé à une structure de recherche et très orienté vers l'innovation, il privilégie des activités de mise en situation étroitement liées aux laboratoires de recherche et entreprises partenaires. Ainsi formés aux problématiques actuelles et à venir des entreprises les diplômés s'adaptent facilement et sont très compétitifs sur le marché du travail.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

2 ans

Partenariats

Laboratoires

  • Laboratoires et fédérations du labex NEXT : IRSAMC & CEMES (Toulouse).
  • Laboratoires de la Fédération de Chimie (Toulouse).

Établissements

  • Université Montpellier 2, laboratoire Charles Gerhardt.
  • Université de Pau et des Pays de l'Adour, laboratoire IPREM.
  • Université de Bordeaux.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Les Licences conseillées pour être admis en master 1 sont les Licences de Chimie, de Physique-Chimie ou de Sciences Physiques.

Pour l'entrée en Master 2 :
  • UT3 : Master Chimie 1ère année, parcours chimie théorique et modélisation.
  • Idéalement : master de chimie ou de sciences physiques et chimiques 1ère année, avec une forte composante en chimie théorique et modélisation.
  • Dossiers examinés avec attention : une formation moins adaptée, mais complétée par des connaissances en modélisation (via la formation initiale ou bien sous forme de stage) et accompagnée d'une forte motivation.

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

Le recrutement au Master 1 Chimie s'effectue après un examen des dossiers de candidature qui pourra être suivi d'un entretien. Il tient compte du choix de l'étudiant et des places disponibles dans chacun des parcours-type. Les Licences conseillées pour être admis sont les Licences de Chimie, de Physique-Chimie ou de Sciences Physiques.. Certains dossiers d'étudiants issus des Licence Pro (ex. Chimie Analytique) pourront être acceptés.

Les étudiants ayant validé le Master 1 ont un droit d'accès au parcours-type de M2 dans lequel ils étaient inscrits en M1.

Les autres étudiants candidats au M2 remplissent un dossier de candidature qui est examiné par la Commission Pédagogique de la Mention.

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Master 1 . Stage obligatoire de 8 semaines minimum (porté à 3 mois dans le cadre du CMI)
Le stage peut être réalisé en entreprise ou en laboratoire de recherche, en France comme à l'étranger

Master 2 . Stage de 5 mois minimum
Le stage peut être accompli :
  • Dans une des nombreuses équipes d'accueil du site toulousain (Laboratoires LCPQ, LPCNO, LCC, ...).
  • Dans une entreprise ou bien dans un autre laboratoire en France, avec lequel l'étudiant serait en contact. Dans les deux cas, l'adéquation du sujet avec les objectifs et le niveau de la formation sera évaluée par le responsable de la formation.

Non

Master 1 . Un travail sur projet est réalisé en anglais autour d'un sujet de recherche théorique et d'une analyse bibliographique. Le but est de présenter la démarche suivie en laboratoire pour mener à bien un projet de recherche.
La résolution de problèmes physico-chimiques par des approches numériques sont abordées au travers de deux types de projets : l'écriture d'un programme dans un langage évolué d'une part, et, l'utilisation d'un logiciel de calcul d'algèbre formelle d'autre part.

Master 2 . Une semaine d'enseignements intensifs a lieu en janvier, sur un des 4 sites du pôle Sud-Ouest du Réseau Français de Chimie Théorique. L'évaluation de cette semaine de formation se fait en TP et/ou sous forme de mini-projet.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

En Master 1 , certaines UE du Master sont accessibles en formation à distance.

En Master 2 , une partie de la formation disciplinaire est délivrée sous forme de séminaires dispensés par les meilleurs spécialistes de la discipline des régions Occitanie et Aquitaine. Ces séminaires sont dispensés en ligne en direct et peuvent être également suivis en différé. Site web de ces enseignements mutualisés : http://rfctso-ctm.blogspot.fr/

Et après ?

Compétences

Compétences disciplinaires :
  • Définir et mettre en œuvre une stratégie de modélisation numérique à partir d'un problème expérimental en chimie, ou bien aux frontières avec la physique et la biochimie (M).
  • Exploiter et analyser les résultats issus de calculs basés sur les principales méthodes de la chimie théorique (E).
  • Développer des outils de modélisation et simulation, en particulier pour la chimie, grâce à la maîtrise d'outils informatiques, de diverses méthodes numériques, et d'au moins un langage de programmation (M).
Compétences transversales :
  • Participer à des réunions de travail en anglais.
  • Concevoir, conduire et gérer un projet en autonomie.
  • S'intégrer dans un milieu professionnel.

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Poursuites d'études

À l’UT3

  • Doctorat, le plus souvent dans le domaine de la modélisation en chimie (chimie quantique, modélisation et dynamique moléculaires, physico-chimie théorique, etc ...). De nombreuses opportunités de poursuite en doctorat sont offertes en France mais aussi à l'étranger.
  • Agrégation / CAPES.

Débouchés professionnels

Les diplômés s'insèrent dans le domaine de la modélisation et la simulation. Autres métiers accessibles aux diplômés de ce parcours : analyste programmeur, développeur logiciel.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Enseignement supérieur et recherche.
  • Recherche et développement en chimie, spécialité modélisation et conception.
  • Développement de logiciels.
  • Secteur technico-commercial.
La force de ce parcours est qu'il ne relève pas d'un secteur d'activité spécifique mais permet l'intégration des étudiants de façon transversale dans des entreprises relevant en particulier des différents secteurs d'activités identifiés par l'UT3 (Aéronautique & espace, Ingénierie pour la santé, Energie, Big Data, Météorologie, Image &, multimedia, Nanotechnologies, Banques et assurances).

Métiers

  • Chercheur.
  • Enseignant-chercheur.
  • Ingénieur d'essais en études, recherche et développement.
  • Ingénieur de conception et développement en industrie.
  • Ingénieur Chimiste en modélisation moléculaire.
  • Analyste-programmeur scientifique informatique.
  • Développeur d'applications.
  • Consultant.
  • Ingénieur technico-commercial et sociétés de service ou de commercialisation de logiciels à caractère scientifique.

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats