Master parcours Surveillance et gestion de l'environnement

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Site de la formation
Secrétariat pédagogique
M1 STPE
NUNES LOURENCO Keith
keith.nunes-lourenco@univ-tlse3.fr
05 61 58 9- 63

M2 STPE-SGE
NUNES LOURENCO Keith
keith.nunes-lourenco@univ-tlse3.fr
05 61 58 9- 63
Contacts internationaux
GAMBOA Fabrice
fabrice.gamboa@math.univ-toulouse.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr

Détails

Infos clés

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

  • Tous les cours ont lieu sur le site de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier à l'exception des enseignements de terrain.

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau I)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s)

Composante

Les +

Domaine(s) de compétence

  • Sciences de la planète et de l'univers

Aménagement(s)

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité
Environnement, Recherche-innovation
Projet(s) tutoré(s)
Non
Métiers
  • F1105 - Études géologiques
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • K2108 - Enseignement supérieur

Présentation de la formation

La formation " Surveillance et Gestion de l'Environnement " est un parcours du Master " Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement " de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier.
  • En première année (M1) une partie des enseignements est commune avec l'autre parcours du Master, au premier (60 % des ensignements) et au deuxième semestre (40% des enseignements) .
  • En deuxième année, la totalité des enseignements sont propres au parcours SGE.

Des informations complémentaires sur le parcours SGE peuvent être obtenues sur le site propre de la formation ou vous y trouverez en particulier la liste des stages effectués par les étudiants de SGE sur l'année en cours:

http://master-stpe-toulouse.obs-mip.fr/

Les enseignements du parcours SGE permettent d'acquérir des compétences qui permettront de :
- Realiser des mesures physiques et des analyses chimiques et bio-chimiques dans le but de caractériser les milieux naturels,
- Fournir des diagnostics de pollution des sols et des eaux souterraines et évaluer les risques de contamination,
- Modéliser les écoulements et transferts de polluants dans les nappes,
- Etudier la speciation chimique pour prédire le devenir des éléments chimiques dans l'environnement,
- Restituer le contexte environnemental des sites étudier pour prédire l'évolution chimique et physique des sols et des eaux souterraine ,
- Synthétiser des resultats afin de proposer des techniques de suivi et depollution des sols et/ou des eaux
souterraines,
- Concevoir et mettre en oeuvre un programme d'investigations des sols ou des eaux souterraines dans le cadre d'un projet d'etude en autonomie.

Statistiques

  • Les effectifs sont de l'ordre de 30 étudiants par an ;
  • Le taux de réussite est de l'ordre de 95 %.

Connaissances

  • Implémenter les données recueillies à l'aide de capteurs in situ, maîtriser les outils statistiques et physiques pour critiquer les données recueillies, maîtriser les concepts de la physico chimie des solides et des solutions,maîtriser les principaux outils de modélisation intégrant ces lois en hydrologie, hydrogéologie et géochimie des eaux et des colloïdes.
  • Maîtriser les outils de communication, savoir rédiger des rapports d'étude et de recherche, connaître les principes de gestion de projets industriels ou de recherche,
  • Mettre en oeuvre les techniques d'exploration et d'exploitation des aquifères poreux, fracturés et karstiques et les méthodes de protection des eaux de surface et souterraines,
  • Connaître les principaux textes règlementaires en terme d'usage des eaux et des sols et savoir les intégrer dans le cadre d'études d'impacts ou de dossier ICPE,
  • Maîtriser les concepts et techniques d'étude et de caractérisation des sols en environnement naturel et anthropisé, diagnostiquer et proposer des procédés de dépollution/réhabilitation des sols.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Responsable(s) de la formation

Responsable(s) de la formation
M1 STPE
DENELE Yoann
yoann.denele@univ-tlse3.fr

DESTRIGNEVILLE Christine
christine.destrigneville@get.omp.eu

M2 STPE-SGE
LABAT David
david.labat@get.omp.eu

Partenariats

Laboratoires

Au sein de l'Observatoire Midi-Pyrénées, les principaux laboratoires partenaires sont le GET, le LEGOS, le CESBIO et ECOLAB. Cependant, les étudiants peuvent bien sûr effectuer leur stage dans n'importe quel laboratoire d'accueil en France ou à l'étranger.

Établissements



Convention de partenariat-échange avec l'Université de Sherbrooke (Québec, Canada)

Entreprises

De nombreuses entreprisesou organismes interviennent dans le cadre du M2 STPE Parcours SGE dont par exemple le BRGM, ANTEAGROUP, CALLIGEE, SITA REMEDIATION, BURGEAP, SECHE ENVIRONNEMENT, HYDRATEC, CAP TERRE, CLS, ... Depuis maintenant 11 ans, les étudiants du M2 SGE ont effectué leur stage dans plus de 150 organismes ou entreprises différentes en France ou à l'étranger.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

  • Pour l'accès au niveau M1 (UT3 ou hors UT3) : de préférence, les étudiants doivent être titulaires d'une Licence en Sciences de la Terre . Cependant les étudiants titulaires de Licences de Physique, Chimie ou Biologie peuvent aussi être admis sur dérogation en fonction du dossier scolaire, de la motivation et du projet professionnel
  • Pour l'accès au niveau M2 (UT3) : validation du parcours SGE du M1 STPE
  • Pour l'accès au niveau M2 (étudiants hors UT3) : validation d'un parcours équivalent du parcours SGE du M1 STPE de l'UT3; sur dossier.
Nous essayons de privilégier pour les étudiants l'entrée via le M1 STPE Parcours SGE qui est ensuite pédagogiquement suivi par le M2. Cependant des entrées directement en M2 sont bien sur possibles (environ 5 à 10 par an).

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

Candidature sur dossier.
https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Programme

Dans le cadre du Parcours SGE, les étudiants doivent rechercher et effectuer un stage de 4 à 6 mois en laboratoire ou en entreprise afin de terminer leur formation.

Les sujets pourront porter sur :
  • Les techniques de surveillance de l'environnement à partir de réseaux de mesures terrestres et de capteurs aéroportés et spatiaux,
  • La synthèse et l'interprétation des mesures de surveillance de l'état de l'environnement ainsi que des résultats issus de modèles numériques de prévision environnementaux,
  • La gestion de crise environnementale et la notion de risque,
  • Les problèmes socio-économiques liés aux choix environnementaux et en particulier au développement durable,
  • Les liens entre environnement et santé,
  • les études d'impact,
  • les études pluridisciplinaires environnementales.
Les stages se déroulent en priorité dans :
  • les industries de l'espace travaillant sur les capteurs et les plateformes satellitales dédiées à l'observation de la terre au sens large,
  • les sociétés de service proposant des produits dérivés sur la surveillance de l'environnement,
  • les centres opérationnels de prévision,
  • les Administrations et collectivités locales,
  • les Agences de bassins et les bureaux d'étude axés sur les problèmes environnementaux en particulier la gestion et la réhabilitation des sites et sols pollués.
  • les organismes de recherche en géosciences.

Non

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

Les enseignements comprennent des travaux pratiques de terrain (18 jours répartis sur les trois semestres) et des travaux pratiques en salles (76H) qui permettent aux étudiants de se familiariser aux différentes techniques et problématiques de surveillance et gestion de l'environnement. A ceci s'ajoute de nombreux projets tuteurés qui impliqueront un travail en équipe soutenu, la rédaction de nombreux rapports développant l'esprit de synthèse et la qualité de la communication professionnelle des étudiants.
  • Au niveau M1 : stage de 6 semaines en laboratoire de préférence (3 ECTS)
  • Au niveau M2 : stage de 6 mois en entreprise ou laboratoire (30 ECTS) dans les secteurs de l'environnement au sens large, des sites et sols pollués mais aussi de la recherche fondamentale en géosciences environnementales.

Et après ?

Compétences

  • Mettre en œuvre et diriger un programme d'investigations incluant l'acquisition et le traitement des données de terrain ou d'expérimentation, leur modélisation, leur interprétation et leur analyse critique au regard des connaissances antérieures ainsi que leur restitution sous forme écrite et orale pour tout type de public, en français et en anglais.
  • Réaliser des mesures physiques et analyses chimiques et connaître leur domaine de validité (calculs d'erreur et notion de métrologie).
  • Sélectionner les paramètres caractéristiques pour décrire les sites et sols pollués.
  • Interpréter les résultats des études afin de proposer un diagnostic voire une démarche de dépollution des sols et/ou des eaux.
  • Réaliser une expertise sur la base des connaissances de fonctionnement physico-bio-géochimique des systèmes naturels.
  • Développer les compétences indispensables aux étudiant/es en vue de leur intégration dans la vie professionnelle.

Fiche descriptive du parcours type

La fiche descriptive du parcours type (inscrite au Répertoire National de Certification Professionnelle) du diplôme est téléchargeable au format PDF. Elle précise les emplois et compétences, les secteurs d’activités et les modalités d’accès à la certification.
Lien de téléchargement de la fiche descriptive du parcours

Poursuites d'études

À l’UT3

Poursuite en thèse.

Débouchés professionnels

Les débouchés professionnels couvrent à la fois les PME et les grands groupes industriels mais aussi les organismes d'Etat ou les collectivités locales. Les emplois occupés à l'issue du Master sont en général : consultant en environnement, chefs de projets sites et sols pollués, ingénieur hydraulicien, Ingénieur d'études en gestion des déchets, chargé d'études environnement, chargé d'affaires environnement, fonctionnariat d'Etat ou territorial, enseignement supérieur et recherche.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Hydraulique
  • Sites et sols pollués
  • Hydrogéologie
  • Géophysique
  • Enseignement supérieur et recherche

Métiers

Types d'emplois accessibles avec la certification :
• Consultant en environnement
• Chefs de projets sites et sols pollués
• Ingénieur hydraulicien
• Ingénieur traitement des eaux
• Chargé d'études environnement
• Fonctionnariat d'Etat ou territorial
• Enseignement supérieur et recherche après poursuite d'études.

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats