Publié le 22 mars 2020 Mis à jour le 22 mars 2020
Chers étudiants, chères étudiantes, chères et chers collègues,

Au terme de cette semaine de fermeture de l’université, je m’adresse à vous pour vous assurer de notre mobilisation et vous inviter à faire bien attention à vous et aux vôtres.

L’université n’était pas prête à un tel bouleversement. Nous avons dû engager notre plan de continuité des activités (PCA) qui consiste à identifier et maintenir les activités essentielles dans un contexte de fermeture de l’établissement (la paie, les services informatiques, les animaleries, le gardiennage,...). A ce jour entre 10 et 20 personnes seulement circulent sur le campus avec autorisation et passage au poste de garde.

Une cellule de crise ad-hoc a été mobilisée dès les premières mesures, et se réunit régulièrement en visio-conférence.

Nous essayons de communiquer du mieux possible sur le site de l'université, n’hésitez pas à le consulter fréquemment. Il est actualisé quotidiennement, en reprenant les nouvelles informations et directives et indiquant les liens utiles, notamment pour aider à la continuité des enseignements.

Avec des personnels indispensables et particulièrement motivés et efficaces, nous nous efforçons quotidiennement de résoudre les nombreux problèmes rencontrés, de l’organisation de la paie, en particulier des vacataires, aux problématiques de stages, aux étudiants qui sont à l’étranger et d’autres encore. Un début de mandat bien singulier !

Je tiens à remercier bien sûr les collègues présents sur le campus, mais aussi toutes celles et ceux qui participent depuis chez eux au maintien de notre activité, et notamment à la continuité pédagogique. Je sais qu’un grand nombre d’initiatives sont prises faisant appel à beaucoup d’ingéniosité et de capacité d’adaptation.

Je tiens également à assurer toutes les étudiantes et étudiants de notre université que tout est fait, et tout sera fait pour que leur formation soit garantie, quelle que soit l’évolution de la situation. C’est notre devoir et je le prends à cœur, soyez en convaincus.

Pour l’instant, en dehors des questions administratives, nous œuvrons au soutien de la mise en place des formations à distance, un espace d’aide aux enseignants est disponible sur moodle). Nous nous attèlerons ensuite avec vous à l’adaptation des modalités des contrôles de connaissances. Si la crise dure, nous allons devoir organiser la tenue des instances (CA, CR, CFVU…) en visio-conférence ; c’est déjà dans ces conditions que nous projetons d’organiser le prochain CHSCT.

Nous sommes en contact étroit avec le ministère de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation, le rectorat, la conférence des présidents d’université, les établissements de la COMUE, les organismes de recherche et les collectivités territoriales et bien sûr au niveau de l’établissement avec le conseil de directeurs de composantes.

Comme vous le constatez toutes et tous, le confinement nous impose de nouveaux défis que nous relevons avec sérénité, tout en poursuivant les chantiers récurrents.
C’est collectivement que nous allons faire vivre, progresser, épanouir notre communauté, faire naître nouveaux talents et idées.

Je vous en prie, appliquez scrupuleusement les consignes sanitaires et prenez bien soin de vous.

Bien chaleureusement,

Jean-Marc Broto
Président de l'université
Date(s)
Le 21 mars 2020