Sommaire du dossier

Ingénieur(e) : des fonctions, des compétences

Le métier d’ingénieur(e) peut s’exercer dans des fonctions très différentes et dans des secteurs d'activités qui vont de l'industrie lourde aux services. 

 

Ingénieur : des fonctions

La « fonction » fait référence au cadre d’organisation interne de l’entreprise. 

Une entreprise quelle que soit sa taille, son secteur économique, est composée de plusieurs services qui assurent des fonctions précises et nécessaires à son bon fonctionnement : concevoir un produit, le fabriquer, le commercialiser, gérer le budget, le personnel.

Les grandes fonctions de l'entreprise peuvent être définies comme suit :

  • Recherche fondamentale et appliquée (R&D)
  • Études et ingénierie, conseil et expertise
  • Production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité,
  • Systèmes d'information,
  • Management de projet, Relations clients (marketing, commercial, support client), Direction, gestion, ressources humaines,
  • Formation.
Les différents métiers de l’ingénieur(e) vont se rattacher à ces différentes fonctions.

Ingénieur(e) : quelles compétences?

Concevoir et mettre en œuvre

L’ingénieur(e) met au point, avec son équipe, une technologie par exemple : concevoir une aile d’avion à partir d’un matériau composite, élaborer des molécules complexes pour la fabrication d’un médicament, réaliser les logiciels d’un robot humanoïde, créer un logiciel de gestion financière dans le secteur bancaire. Les essais et la mise en œuvre technologique (fabrication, transport, stockage, logistique ou commercialisation) font également partie de ses compétences

Faire preuve de créativité

L’ingénieur(e) est à l’origine d’innovations susceptibles d’améliorer la vie des hommes. Imaginer des techniques de production moins gourmandes en énergie, concevoir des matériaux plus légers, des logiciels toujours plus perfectionnés… Il/elle doit aussi s’adapter en permanence à une société en mouvement.

Prendre des responsabilités

Qu’il soit à la tête d’une équipe ou responsable de la gestion d’un projet, l’ingénieur(e) doit décider et assumer ses choix. La direction et l’animation d’une équipe sont des compétences clés du métier. Les écoles d’ingénieurs et les formations de Master dispensent de plus en plus de notions de management à leurs étudiants.

Mesurer et évaluer

Mettre au point des outils d’évaluation ou de contrôle d’un produit, d’une activité ou d’un service, voilà encore une fonction propre à l’ingénieur. Les domaines d’applications sont variés. Ils peuvent aller de la mesure de la qualité acoustique d’un bâtiment à la sécurité d’un pont en passant par l’évaluation de l’impact environnemental ou sociétal d’une décision.

Transmettre

Mettre au point des outils d’évaluation ou de contrôle d’un produit, d’une activité ou d’un service, voilà encore une fonction propre à l’ingénieur. Les domaines d’applications sont variés. Ils peuvent aller de la mesure de la qualité acoustique d’un bâtiment à la sécurité d’un pont en passant par l’évaluation de l’impact environnemental ou sociétal d’une décision.


Ces compétences s’appuient sur :

  • Un socle de connaissances scientifiques et techniques de haut niveau : c’est  le noyau dur qui «va de soi », 
  • Des connaissances transversales en langues, sciences économiques et sociales et humaines avec bien sûr, l’indispensable  maîtrise de l’anglais
  • Une approche concrète  de la communication.
  • La maîtrise des problématiques  de l'entreprise : qualité,  hygiène/ sécurité,  propriété industrielle
  • Les responsabilités environnementales,
  • Les domaines juridiques/financiers et sociaux
  • Les capacités relationnelles et de communication