Publié le 1 octobre 2020 Mis à jour le 2 octobre 2020

Post-doctorante au Centre de recherches sur la cognition animale – Centre de biologie intégrative (CRCA-CBI – CNRS / UT3 Paul Sabatier) Laure-Anne Poissonnier travaille sur les insectes et leurs comportements. Découvrez son parcours, ses motivations et ses projets futurs à travers quatre questions.

 

Pourquoi vous être orientée vers la recherche ?

Je suis curieuse de nature et j'aime réfléchir et apprendre de nouvelles choses, la recherche est donc le parfait métier pour moi !
 

Quel est le sujet de vos recherches actuelles ?

Je travaille sur les insectes et leurs comportements. J'ai étudié comment les colonies d'insectes (comme les fourmis) s'organisent sans avoir de connaissance globale de ce qu'il s’y passe. Les fourmis arrivent à réguler leur nourriture et à éviter les embouteillages ! En ce moment je travaille sur les mouches, et je regarde si elles peuvent apprendre les unes des autres et se copier !
 

Quels conseils donneriez-vous à une jeune lycéenne / étudiante qui aimerait se lancer dans une carrière de chercheure mais n’ose pas ?

Je ne vais pas mentir : c'est un chemin difficile, mais c'est un métier formidable, donc si vous avez une passion pour la science, foncez !
 

À quels projets allez-vous consacrer l’argent de la bourse qui vous a été attribuée ?

Je vais visiter des laboratoires pour établir des collaborations et des projets afin de trouver mon prochain contrat. Je vais aussi investir dans du matériel pour faire de la vulgarisation scientifique.


null
© Fondation L'Oréal

 
Découvrez le portrait des trois lauréates 2020.