Objectifs

Obtenir une expérience professionnelle et un diplôme en alternant des périodes en entreprise et des périodes d'enseignements dispensés à l'Université, tout en étant rémunéré.
 

Comment suivre une formation en alternance à l'université Paul Sabatier ?

Il existe 2 types de contrats en alternance pour atteindre vos objectifs :
 

Le contrat d'apprentissage

805 apprentis en 2019-2020

Il permet d'obtenir une formation générale, théorique et pratique, en vue de l'obtention d'une qualification, un titre d'ingénieur ou un titre répertorié. Tout jeune âgé de 16 à 30 ans peut suivre une formation en apprentissage. Des dérogations à ces limites d'âge sont possibles.

Le contrat de professionnalisation

535 contrats de professionnalisation en 2019-2020


Il permet à des jeunes âgés de 16 à 25 ans et des demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus d'acquérir une qualification professionnelle et de favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle.


L'université Toulouse III - Paul Sabatier accueille près de 1400 alternants chaque année !



Pourquoi nous faire confiance ?

Une expertise dans l'alternance de plus de 20 ans :  
  • 32 formations par la voie de l'apprentissage
  • 78 formations adaptées au contrat de professionnalisation

97% de taux de réussite aux examens en moyenne
81% d'insertion professionnelle à 4 mois en moyenne

 
  • Une charte d'engagement Qualité de nos formations
  • Un suivi individualisé des alternants avec un double tutorat en entreprise et à l'université
  • L'assurance de bénéficier de l'expertise de professionnels reconnus dans leur domaine
  • Une dynamique d'innovation
L'Université Toulouse III - Paul Sabatier vous propose des formations professionnalisantes en alternance, de niveau bac+2 (DUT...) à bac+5 (Master 2 professionnel...)


Ce qui change avec la réforme

La loi du 5 septembre 2018 "pour la Liberté de choisir son avenir professionnel"

De nouveaux acteurs

Une autorité nationale de régulation et de financement de la formation professionnelle et de l'apprentissage est créée : France Compétences.
Les OPCA deviennent OPCO (Opérateurs de COmpétences) chargés du financement de la formation professionnelle et de l'alternance ; et de l'accompagnement des entreprises de de moins de 50 salariés.

Un nouveau circuit de financement

Depuis le 1er janvier 2019, une nouvelle contribution unique à la formation professionnelle et à l'alternance est instaurée. Celle-ci inclut la contribution relative au financement de la formation professionnelle et la taxe d'apprentissage (TA).
Les taux de ces 2 contributions restent les mêmes.
En 2020, la collecte sera provisoirement effectuée par les OPCO. En 2021, elle sera assurée par les URSSAF.

Le financement des contrats d'apprentissage
Un nouveau système de financement à partir de 2020
Un nouveau mécanisme de financement est appliqué : pour chaque apprenti formé, les CFA recevront un financement.
Son montant est déterminé par les branches professionnelles et France Compétences. Son versement sera effectué par les OPCO.

Les modalités de financement du contrat de professionnalisation sont inchangées.
Cependant, les frais de formation font l'objet d'une prise en charge par les nouveaux OPCO sur la base d'un forfait fixé par convention ou accord collectif.

L'âge de l'apprenti

La formation en apprentissage était réservée jusqu'alors aux moins de 26 ans. Cette limite d'âge est repoussée à 29 ans révolus (30-1 jour).

La rémunération de l'apprenti

A compter du 1er janvier 2020, les apprentis de plus de 26 ans doivent être rémunérés à minima au SMIC ; et pour les apprentis de moins de 21 ans, leur salaire est revalorisé de 2 points.


 

Les cotisations patronales

Le régime spécifique d'exonération des cotisations sociales sur le salaire des apprentis n'existe plus (sauf pour le secteur public).
Depuis le 1er janvier 2019, tous les employeurs du secteur privé, artisans ou non, bénéficient des allègements généraux de cotisations patronales (ex-réduction Fillon). Le champs de cette réduction générale est renforcé et étendu aux contributions de retraite complémentaire et d'assurance chômage.

L'aide unique à l'apprentissage pour l'entreprise

Cette aide ne concerne pas les apprentis préparant une formation dans l'enseignement supérieur.
Cette aide est attribuée aux employeurs de moins de 250 salariés qui recrutent un apprenti préparant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac.

Les nouvelles conditions pour être maître d'apprentissage

Celles-ci sont simplifiées et concernent la réduction du nombre d'année d'expérience exigé :

  • Diplôme du même domaine professionnel et d'un niveau au moins équivalent au titre préparé + 1 an d'exercice ;

    OU

  • 2 années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée.

Le dépôt du contrat

A partir du 1er janvier 2020, les entreprises déposeront les contrats d'apprentissage et les contrats de professionnalisation directement auprès des OPCO.

Public

Étudiants et demandeurs d'emploi

Vous souhaitez acquérir un diplôme de l'université, pensez à l'alternance !

Nous vous accompagnons dans vos démarches :

  • Orientation vers les formations en alternance ;
  • aide à la construction du dossier ;
  • mise en place du dispositif d'accompagnement pour réussir votre formation.


 

Entreprises

Notre offre de formation professionnelle est en phase avec le monde du travail, et tout à fait adapté à vos projets !

Nous sommes présents pour vous :

  • Aider dans les démarches administratives et financières ;
  • accompagner dans la mise en place et le suivi des contrats en alternance
  • renseigner sur les dispositifs de l'alternance
  • accompagner dans le pré-recrutement.

Formations

Liste des formations en alternance