La césure est une suspension temporaire et volontaire des études, qui a pour but d'acquérir une expérience professionnelle ou personnelle. Attention cependant, la césure ne signifie pas une année de congé sabbatique !  Découvrez ci-dessous les modalités de mise en oeuvre et d'inscriptions.

Césure 2019 / 2020

L’autorisation de s’engager dans une période de césure est conditionnée par l’accord du président de l’établissement, après avis du responsable de mention, d’année ou de parcours, du référent s’il y a accompagnement renforcé, du directeur de la composante, de la commission de césure. En outre, le fonctionnaire sécurité défense doit donner son avis à tout départ dans un pays "à risques".


Pourquoi faire une césure ?

La césure permet d'enrichir son parcours universitaire en acquérant une expérience personnelle et de nouvelles compétences professionnelles. Vous pouvez par exemple entreprendre un Service Civique, un volontariat international, un engagement bénévole, un projet sous le statut étudiant-entrepreneur, etc., tout en gardant votre statut étudiant et les avantages liés.

Sa mise en oeuvre est clairement définie par l'établissement, qui doit lui-même respecter les principes et le périmètre définis dans les textes nationaux officiels. 
 


Les procédures

Candidatures

Deux documents sont à remplir par le candidat à une césure, selon les modalités explicitées :
  • Dossier de candidature / engagement préalable (voir encadré)
  • Convention de césure (voir encadré)
Les dossiers complétés sont à déposer dans les composantes. 

Inscriptions

  • Modalités d'inscription
  • Pour les étudiants néo entrants dans l'établissement en 1re année de Licence ou DUT, les dossiers pourront être transmis à la composante, au fil de l'eau, jusqu'à l'inscription à l'université.

Calendrier

  • Pour une césure débutant au 1er septembre 2019 : les candidatures sont terminées.
  • Pour une césure débutant au 1er janvier 2020 : les candidatures sont terminées.