Licence professionnelle parcours Maintenance de matériel biomédical (MMB)

Résumé

La licence professionalle "Maintenance de matériel biomédical" forme des techniciens supérieurs en maintenance biomédicale et des adjoints à l'ingénieur biomédical.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
L3P MMB
BOURREL Céline
Université Paul Sabalier
U2 rdc porte 26
118 route de Narbonne
31062 TOULOUSE cedex 9
celine.bourrel@univ-tlse3.fr
05 61 55 65 37
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
L3P MMB
BERKES-BROT Sylvie
sylvie.berkes-brot@univ-tlse3.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

  • - Cahors (lundi à jeudi)
    - Toulouse (vendredi)

Niveau d'admission

  • Bac + 2

Niveau de sortie

  • Bac + 3 (Niveau 6)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s) (attributif ECTS)

Les +

Label(s)

Financement région

Domaine(s) de compétence

  • Sciences pour l'ingénieur
  • Sciences du vivant
  • Santé et soins
  • Physique

Aménagement(s) des études

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Rythme et modalités d’enseignement

Accessible en
  • Alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
  • Formation initiale
  • Formation continue / FTLV
  • VAE
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Accessible en

Présentation de la formation

La licence professionnelle forme des professionnels cadres qui :
  • seront responsables de la maintenance et de l'installation du matériel biomédical ;
  • garantiront une très haute disponibilité des installations et optimiseront les équipements de santé ;
  • conduiront des équipes, conseilleront et assisteront les techniciens biomédicaux et formeront le personnel médical et paramédical

Ce professionnel travaillera dans deux types de secteurs professionnels :
  • les structures hospitalières, comme technicien supérieur hospitalier en maintenance biomédicale ou adjoint technique de l'ingénieur biomédical dans les services maintenance biomédicale
  • les sociétés chargées de la commercialisation et de la maintenance des appareils biomédicaux, comme responsable maintenance chargé de la maintenance et/ou formation et mise en service du nouveau matériel

La formation est en étroit partenariat avec le monde professionnel :
  • partenariat avec l'hôpital de Cahors et le CHU de Toulouse afin de suivre les évolutions du milieu hospitalier
  • partenariat avec des fabricants de matériels biomedicaux afin de suivre les évolutions technologiques (Philips Healthcare, Draeger, General Electric...)
  • interventions d'ingénieurs et techniciens biomédicaux de différents établissemnts de santé
  • mise en relation de jeunes diplômés avec les besoins en recrutement émis par la profession

Connaissances

  • Anatomie-physiologie (neurobiologie, physiologies respiratoire, cardio-vasculaire et rénale)
  • Biologie (bases de biologie cellulaire, immunologie et génétique)
  • Physique (pptique, physique nucléeaire, dosimétrie, acoustique)
  • Stratégie de maintenance
  • Etudes, essais et contrôle qualité en matériel biomédical
  • Informatique de réseau
  • Hygiène et sécurité
  • Formation professionnelle
  • Communication
  • Anglais technique
  • Stage
  • Projet tutoré

Aménagements des études et Labels

Les demandeurs d'emploi bénéficient d'un financement de la région (MFCA).

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

1 an

Partenariats

Établissements

Lycée Gaston Monnverville, Cahors

Entreprises

- Centre hospitalier de Cahors et CHU de Toulouse (convention)
- Association des Agents de Maintenance Biomédicale (convention)
- Etablissements de santé d'Occitanie et Nouvelle Aquitaine (Pau, Montpellier, Toulouse, Rodez, Carcassonne, Brive...)
- Fabricants de matériel biomédical : Philipps Healthcare, Draeger..
- Sociétés de tierce maintenance : TBS...

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 2

Formation(s) requise(s)

[color=#303030]- BTS (électronique, maintenance industrielle, optique, analyses biotechnologiques...)
- DUT (génie électrique, mécanique...)
- L2 scientifiques (sciences de la vie, sciences et ingénierie)[/color]

Modalités de candidature

Les formations de Licence professionnelle sont ouvertes aux titulaires d’une Licence 2, d’un BTS ou d’un diplôme de niveau 5 enregistré au RNCP. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

[color=#303030]- Alternance : contrats d'apprentissage et de professionalisation
- Demandeurs d'emploi
- Fongécifs, ANFH...[/color]

Programme

Le syllabus est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Les 17 semaines de stage obligatoire sont réparties en 4 périodes, chacune étant inférieure à 48 jours.
Il s'agit dans un premier temps d'une découverte de la maintenance biomédical puis rapidement de la réalisation de maintenances préventives et curatives.

Les stages se font :
- soit au sein de services biomédicaux d'hôpitaux ou cliniques
- soit dans des sociétés de tièrce maintenance
- soit chez un fabriquant de matériel assurant lui-même la maintenance

Oui

Il s'agit d'un projet transversal qui fait appel aux connaissances acquises dans les UE de la formation.
Le sujet est défini par le maître de stage en relation avec une problématique professionnelle en relation avec l'étudiant puis validé par l'equipe pédagogique.
Il est élaboré par l'étudiant sous le regard attentif et critique du tuteur.
Il donne lieu à un mémoire qui fera l'objet d'une soutenance orale en fin de formation.

Alternance

L'alternance peut se faire au travers d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.
La durée du contrat est en général d'un an (septembre à septembre).
Les périodes en treprise sont 4 semaines en novembre, 2 semaines en décembre, 4 semaines en février et 8 semaines en avril-mai puis jusqu'à fin août en général.
L'alternance peut se faire en milieu hospitalier (hôpital ou clinique) ou chez un constructeur de matériel ou une société de tièrce maintenance.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

  • Enseignements dans des établissements hopitaliers : Centre Hospitalier de Cahors, CHU Toulouse
  • Interventions de professionnels sur du matériel biomédical de haute technologie (Philips...)
  • Possiblilité de conférences à distance

Et après ?

Compétences

Compétences métiers ou disciplinaires :
- être capable de réaliser des opérations de maintenance corrective et préventive des dispositifs médicaux, en respectant les règles d'hyginère et sécurité du milieu hospitalier
- identifier les types, stratégies et co^uts de maintenance
- mobiliser les connaissances scientifiques en relation avec les dispositifs médicaux et les patients

Compétences transversales :
- expliciter une organisation, une métode ou une procédure de maintenance
- travailler en équipe
- communiquer dans un langage technique adapté au sein de'une équipe (aussi en anglais)

Poursuites d'études

À l’UT3

La poursuite d'étude en Master Radiophysique et Génie biomédical est possible mais demeure exceptionnelle.

Hors UT3

La poursuite d'étude en fomration d'ingénieur biomédical est possible mais demeure exceptionnelle.

Débouchés professionnels

L'insertion professionnelle est très rapide.
- En moyenne, la durée de recherche d'emploi est d'1,5 mois.
- 30 mois après l'obtention du diplôme : 100 % des diplômés sont en emploi dont 90 % en CDI.
Des offres d'emploi sont régulièrement envoyées par les entreprises et diffusées aux 10 dernières promotions de diplômés.

Secteur(s) d’activité(s)

  • structures hospitalères (hopitaux, cliniques...)
  • ​fabricants de matériel biomédical assurant la maintenance (Dregger, Philips...)
  • ​sociétés de tierce maintenance

Métiers

  • Technicien en maintenance biomédicale
  • Assisant de l'ingénieur biomédical