Master Epidémiologie Clinique

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Site de la formation

Département d’Epidémiologie, Economie de la santé et Santé Publique
Faculté de Médecine 37 allées Jules Guesde, 31062 Toulouse Cedex 9

Tél : 05 61 14 59 51 (M2)
courriel : purpan-m2-santepub.secretariat@univ-tlse3.fr

Tél : 05 61 14 59 50 (M1)
Courriel : magali.hondo@univ-tlse3.fr

Détails

Présentation de la formation

Le Master de Santé Publique apporte à l’ensemble des étudiants une formation commune en santé publique, orientée vers l’analyse des grands problèmes de santé publique, la connaissance de l’organisation et du fonctionnement du système de santé, les pratiques managériales et la gestion dans le domaine de la santé.

Le parcours Epidémiologie Clinique prépare plus spécifiquement à l’élaboration, la mise en œuvre, l’analyse et la valorisation de protocoles de recherche dans le domaine de la santé publique, de l’épidémiologie, de la recherche clinique et de l’évaluation en santé. Il ouvre la voie aux carrières de chercheurs et d’enseignants chercheurs (après doctorat), et aux postes de chefs de projets

Accueil des publics spécifiques

  • Niveau licence ou équivalent (sciences sanitaires et sociales ; administration économique et sociale ; économie ; gestion ; sciences médicales ; sciences pharmaceutiques ; sciences odontologiques ; biologie ; mathématiques appliquées ; statistiques ; soins infirmiers ; sciences maïeutiques ; masso-kinésithérapie ; écoles nationales vétérinaires)
  • Etudiants en médecine, pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire, maïeutique, ou masso-kinésithérapie, à partir de la seconde année
  • Professionnel paramédical ayant une ancienneté professionnelle d'au moins 5 ans

Statistiques

  • Nombre d’inscrits en M1 : 10
  • Nombre d’inscrits en M2 : 18 (flux latéral 20%)
  • Taux de réussite des inscrits : 90 %

Aménagements et Labels

  • Différents types d’enquêtes épidémiologiques et de recherche clinique (design, objectifs, biais, limites….)
  • Méthodes statistiques de calcul d’effectif d’enquête
  • Législation et éthique de la recherche biomédicale
  • Méthodes statistiques d’analyse de données (description de variables, tests d’association, modélisation, analyses de survie, méta-analyse, gestion statistique des données manquantes, modèles de prédiction…)
  • Utilisation de logiciels d’analyse statistique de données

Site(s) géographiques

Toulouse - 37 all Jules Guesde

Responsable(s) de la formation

Vanina BONGARD-RIVIERE
PU-PH, responsable M1
Faculté de médecine, 37 allées Jules Guesde, 31062 Toulouse Cedex 9
Tél : 05 61 14 59 50
Courriel : vanina.bongard@univ-tlse3.fr

Benoit Lepage
PU-PH, responsable M2
Faculté de médecine, 37 allées Jules Guesde, 31062 Toulouse Cedex 9
Tél : 05 61 14 59 51
Courriel : benoit.lepage@univ-tlse3.fr

Nicolas Savy
MCU, responsable M2
Faculté de médecine, 37 allées Jules Guesde, 31062 Toulouse Cedex 9
Tél : 05 61 14 59 51
Courriel : nicolas.savy@math.univ-toulouse.fr

Partenariats

Laboratoires

Deux laboratoires sont étroitement impliqués dans la formation et fournissent l’essentiel des forces enseignantes : Département d’Epidémiologie, Economie de la Santé et Santé Publique, Université Toulouse 3 ; UMR 1027 INSERM – Université Toulouse 3.

Par ailleurs de nombreuses structures de recherche sont également associées à la formation, notamment pour l’accueil d’étudiants en stage : UMR 181 Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse – INRA ; UMR 5219 CNRS – Université Toulouse 3 : Institut de Mathématiques de Toulouse, équipe Statistiques et Probabilités ; UMR 5263 CNRS – Université Toulouse 2 : Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (Laboratoire Travail et Cognition) ; Gérontopôle, CHU de Toulouse ; Institut Universitaire de Cancer ; Registres de maladies ; Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées.

Entreprises

CHU de Toulouse.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

  • Niveau licence ou équivalent (sciences sanitaires et sociales ; administration économique et sociale ; économie ; gestion ; sciences médicales ; sciences pharmaceutiques ; sciences odontologiques ; biologie ; mathématiques appliquées ; statistiques ; soins infirmiers ; sciences maïeutiques ; masso-kinésithérapie ; écoles nationales vétérinaires)
  • Etudiants en médecine, pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire, maïeutique, ou masso-kinésithérpaie, à partir de la seconde année
  • Professionnel paramédical ayant une ancienneté professionnelle d'au moins 5 ans
Possibilité de VAE.

Modalités de candidature

  • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant d’apprécier les objectifs et compétences visées par la formation antérieure,
  • Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d’apprécier la nature et le niveau des études suivies,
  • La liste des parcours-types ciblés au sein de la formation de master,
  • Une lettre de motivation exposant le projet professionnel et justifiant son adéquation avec la formation envisagée.

Programme

Stage de M2 (4 mois) en structure de recherche labellisée (analyse statistique d'un fichier de données d'enquête épidémiologique ou de recherche clinique : rédaction du plan d'analyse, réalisation des analyses, synthèses de srésultats sous frome de mémoire et présentation orale) ; Stage d'initiation à la recherche pour le parcours dérogatoire des étudiants du corps de santé (un mois en M1, dans une structure de recherche labellisée). 

Non

En Master 1 : une UE de conduite de projet et une UE d'évaluation en santé (travail en groupe de 4-5 étudiants tuteurés par des professionnels, amenant les étudiants soit à formaliser une démarche de projet dont les maîtres d'ouvrage sont les institutions et services de santé soit un protocole d'évaluation d'une action de santé publique).

Selon les UE : examen terminal écrit +/- contrôle continu ; rapport de stage, rapport de projet ; soutenance orale.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac + 5

Niveau de sortie

Bac + 5 (Niveau I)

Compétences

  • Effectuer une revue de la littérature et analyser de façon critique la littérature scientifique dans son domaine d’expertise
  • Analyser les grands problèmes de santé publique en France et dans le monde pour définir des priorités d’action en santé et les évaluer
  • Fixer les objectifs d’une recherche
  • Choisir le type d’enquête le plus adapté
  • Définir la population d’étude et les critères de jugement les plus pertinents
  • Concevoir une méthodologie adaptée pour le recueil des données
  • Dimensionner la taille de l’étude
  • Rédiger un plan d’analyse statistique
  • Rédiger un protocole de recherche
  • Créer un questionnaire de recueil de données
  • Former les assistants et techniciens de recherche clinique à la réalisation d’un recueil de données standardisé
  • Suivre l’avancée du recrutement dans l’enquête, élaborer les documents de suivi
  • Analyser les données : décrire la population étudiée, comparer les groupes, choisir le modèle d’analyse statistique le plus adapté, prendre en compte les facteurs de confusion, gérer les données manquantes
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité en recherche biomédicale
  • Repérer et solliciter les acteurs du système de santé permettant de concevoir, financer et mettre en œuvre un projet de santé (programme de recherche, programme stratégique, démarche qualité…)
  • Communiquer à l’oral et à l’écrit sur les résultats de ses travaux

Poursuites d'études

Ecole Doctorale Mathématiques Informatique et Télécommunications de Toulouse, Université toulouse 3

Débouchés professionnels

Le parcours Epidémiologie Clinique ouvre la voie aux carrières de chercheurs et d’enseignants chercheurs (après un doctorat), et fonctions de chefs de projets dans le secteur public ou privé. Fonctions d’expertise et de support méthodologique en santé publique, épidémiologie, recherche clinique, et évaluation en santé, dans les structures et agences de sécurité ou de veille sanitaires.

Secteur(s) d'activité(s)
  • Cadre hospitalo-universitaire
  • Structures de recherche publique (INSERM, CNRS)
  • Agences sanitaires (HAS, ANSM, InVS, INCa, Inpes, IRSN)
  • Industrie pharmaceutique
  • Secteur mutualiste et assurantiel
  • CRO (contract research organisation) et bureaux d’études
  • Registres de maladies
  • Observatoires régionaux de santé
  • Organismes internationaux liés à la santé (OMS, CDC, Global Fund…)

Métiers
  • Chercheurs
  • Enseignants-chercheurs (après un doctorat)
  • Chefs de projets

Code(s) ROME

Ci-dessous en lien, les fiches métiers du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois de Pôle Emploi :
  • K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • K1402 - Conseil en Santé Publique
  • K2108 - Enseignement supérieur

Devenir des diplômés

Enquête OVE

Interrogés 30 mois après l’obtention de leur diplôme, les diplômés répondent à des questions concernant notamment leur premier emploi et leur situation actuelle (emploi, poursuite d’études, etc.).
Téléchargez les résultats correspondant aux diplômés des années universitaires 2014-2015 à 2016-2017.