Licence parcours Eea fondamental (EEA-F)

Résumé

La licence Electronique, Energie Electrique, Automatique (EEA) est une formation en Sciences Appliquées, pluridisciplinaire et exigeante. Reconnue localement et nationalement, son objectif est une poursuite d'études en master ou en école d'ingénieur.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
L EEA fonda

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

  • Les enseignements ont lieu sur le Campus de l'Université Paul Sabatier.

Niveau d'admission

  • Bac

Niveau de sortie

  • Bac + 3 (Niveau 6)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s) (attributif ECTS)

Les +

Label(s)

CMI

Domaine(s) de compétence

  • Sciences pour l'ingénieur

Aménagement(s) des études

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité
Energie (énergies renouvelables, industries extractives), Robotique, industrie électronique & électrique, instrumentation
Projet(s) tutoré(s)
Oui, obligatoire(s)
Métiers

Présentation de la formation

La pluridisciplinarité et l'approche métier caractérisent la Licence EEA permettant une excellente insertion professionelle à l'issue du Master.

L'objectif professionnel principal est de préparer à devenir un cadre spécialiste en Electronique, Electrotechnique, Automatique, Informatique Industrielle et Traitement du Signal.

La licence EEA est construite pour permettre l' intégration des BUT et BTS en L3 et propose une passerelle d'entrée en L2 pour les étudiants de PASS

La licence comporte 4 parcours adaptés aux profils des étudiants et divers niveaux d'entrée :
  • Fondamental : Accessible en L1 après le Bac, en L2 après une L1 PASS ou en L3 pour les bons dossiers de BUT ou des L2 d'autres domaines, ce parcours a pour objectif d'amener l'acquisition des connaissances nécessaires à la poursuite d'étude en Master EEA
  • Réorientation vers les Etudes Longues : Depuis plus de 25 ans, ce parcours de L3 adapté aux titulaires de BTS ou DUT du domaine de l'EEA leur permet la poursuite d'étude en Master EEA. Entrée en L3 sur dossier.
  • A Distance : entrée en L3 sur dossier. Porté par 3 Universités, le parcours prévoit des regroupements sur site pour les TP (l'année L3 est effectuée en 2 ans)
  • Ingénierie pour le Soin et la Santé , ce parcours favorise l'accès aux parcours Radiophysique Médicale / Génie BioMédical et Imagerie médicale pour les étudiants qui souhaitent s'orienter vers des métiers scientifiques pour la santé. L'entrée se fait en L1 ou sur dossier directement en L2 après une L1 PASS.

Chaque parcours permet l'accès au Master EEA ou aux écoles d'ingénieur du domaine. Le parcours Fondamental permet un accès aux L3 professionnelles via une unité d'adaptation en semestre 4.

Enfin, la Licence et le Master EEA sont labellisés Cursus Master en Ingénierie (CMI). Le CMI propose une nouvelle voie vers le métier d'ingénieur (voir rubrique Description labels plus loin).

Connaissances

  • Systèmes d'exploitation des calculateurs de commande. Liaison calculateur-procédé. Convertisseurs CAN/CNA.
  • Langage C. Pointeurs. Fichiers séquentiels. Interpolation, ajustement, optimisation.
  • Transformée de Laplace, de Fourier, en Z, échantillonnage.
  • Langage Matlab, Calcul Matriciel
  • Propagation d'un signal en espace libre/guidé.
  • Fonctions de transfert. Théorèmes généraux. Quadripôles.
  • Résolution des systèmes linéaires et non-linéaires. Valeurs propres, vecteurs propres. Programmation linéaire.
  • Circuits analogiques à diodes. Transistors en régime statique et en commutation. Amplificateurs. Transistors à effet de champ. Contre-réaction.
  • Matériaux isolants. Circuits magnétiques. Réseaux de distribution triphasé. Transformateur monophasé Machine synchrone : Alternateur et moteur. Moteur asynchrone.
  • Convertisseurs DC/DC, alimentations à découpage. Onduleur monophasé. Variation de vitesse d'une machine à courant continu.
  • Modélisation temporelle et fréquentielle de systèmes dynamiques élémentaires de type mécanique, électro-mécanique etc. Analyse des performances d'un système commandé. Synthèse d'une stratégie de commande analogique.

Aménagements des études et Labels

Formation en 5 ans préparant au métier d'ingénieur, le CMI est un cursus exigeant, renforçant une Licence et un Master, validé par un label national. Adossé à une structure de recherche et très orienté vers l'innovation, il privilégie des activités de mise en situation étroitement liées aux laboratoires de recherche et entreprises partenaires. Ainsi formés aux problématiques actuelles et à venir des entreprises les diplômés s'adaptent facilement et sont très compétitifs sur le marché du travail.

Spécificités de la formation

Les étudiants salariés peuvent suivrent la troisième année de la formation à distance (parcours A Distance). Les étudiants titulaires d'un BTS et BUT peuvent intégrer la formation en L3 en parcours REL ou Fondamental suivant le niveau et la formations antérieure. Les étudiants de PASS désireux de se réorienter peuvent intégrer la Licence en L2. S'ils désirent rester dans le domaine de la santé, le parcours ISS les pépare aux Masters Radiophysique ou Génie BioMédical.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

3 ans

Partenariats

Laboratoires

LAPLACE, LAAS, IRAP, IRT St Exupéry.

Ces laboratoires fournissent une partie des conférenciers intervenant dans le cadre de l'UE Initiation à la Recherche. Il fournissent aussi une partie de l'accueil des étudiants CMI désireux d'effectuer leur stage en laboratoire de recherche.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

Entrée en première année du cycle licence :
Bac Scientifique Général conseillé, très bon bac STI2D possible.
Options conseillées : Physique / Maths.

Entrée sur équivalence de 60 ECTS : (2nde anné)
Sur dossier: BTS ou DUT.
Sur dossier : étudiants PASS en réorientation
N'importe quelle L1 de l'UT3.

Entrée sur équivalence de 120 ECTS : (3eme année)
Sur dossier : BTS ou BUT GEII, Mesure Physique,…
Les BUT GEII de l'UT3 ayant un avis de poursuite d'études favorable sont admis.
Les étudiants de CUPGE ou classe Préparatoires avec 120 ECTS sur dossier.
Les étudiants de CUPGE EEA de l'UT3 ayant 120 ECTS.

En troisième année du parcours Fondamental 50% des étudiants proviennent de formations extérieures.
100% des étudiants en parcours REL où à distance proviennent de formation extérieures.

Modalités de candidature

Les formations de Licence sont ouvertes aux titulaires du Baccalauréat ou équivalent (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ou diplôme français ou étranger admis en dispense). L’admission est prononcée par le chef d’établissement à l’issue de la procédure nationale de pré-inscription et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site Parcoursup.

Modalités de candidature spécifiques

Pour le CMI, sélection via Parcoursup pour la L1, sélection sur dossier pour la L2 et L3.

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Le parcours Fondamental comporte un stage obligatoire en fin de cycle.
L'objectif est de découvrir 2 dimensions importantes de l'entreprise :
* Le travail en équipe
* La dimension économique de l'entreprise.
Dans le cadre du continuum de la formation l'UE intègre un suivi des compétences acquises par l'étudiant dans son parcours de formation.
La démarche est progressive et heuristique, elle intègre une aide à la formalisation des compétences (CV, candidature).
Une analyse réflexive des expériences et acquis universitaires permet des choix de candidature dans un contexte professionnel spécifique.
Analyse réflexive : sessions de formation par groupe durant lesquelles il est demandé aux étudiants de réfléchir et d'expliciter diverses expériences de formation et d'application professionnelle (stages d'observation ou d'application, etc). Ces différentes expériences permettent de tracer le fil conducteur d'une démarche pédagogique dite par objectifs dans laquelle les étudiants prennent partie active.
Des compétences communicationnelles, en conduite de projet et ayant trait à la culture organisationnelle sont ainsi mobilisées.

Pour le CMI ce stage est obligatoire entre la 2ème et 3éme année.

Non

En L3, dans le cadre de l'UE Initiation à la recherche, les étudiants peuvent être amenés à tutorer des étudiants suivant la licence dans le cadre d'un projet d'échange avec la Chine.

De manière générale il y a un à deux projets par semestre de formation à partir du semestre 3.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

La formation comporte de nombreux projets mettant oeuvre des équipes de taille variable de 2 à 12 étudiants travaillant sur le même projet (12 en projet transversal en semestre 6 visant à réaliser un robot suiveur semi-autonome)
En L3 l'unité d'Initation à la recherche met en oeuvre des techniques de gestion de projet et adjoint des lycéens au sein de l'équipe de projet.
Le stage de L3 est obligatoire, une formation à la recherche de stage est prodiguée.

Et après ?

Compétences

Disciplinaires :
  • Modéliser et analyser des systèmes électriques ou électroniques de dimension moyenne à l'aide d'outils mathématiques ou informatiques.
  • Définir et mettre en oeuvre l'instrumentation dédiée à la caractérisation des systèmes électroniques, électrotechniques, de propagation et de traitement du signal.
  • Gérer l'énergie et son utilisation qu'elle soit sous forme mécanique, thermique ou électrique. Electrique : niveau application ; thermique et mécanique : notions.
  • Assurer la stabilité et garantir la précision et la rapidité d'un système asservi.
  • Modéliser et analyser des signaux simples.
Préprofessionnelles :
  • Adopter une attitude professionnelle en utilisant une démarche projet et les outils afférents.
  • Répondre à un cahier des charges spécifique.
  • Respecter les principes d'éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
Transversales et linguistiques :
  • Acquérir, traiter, produire et diffuser de l'information anglais ou en français.
  • Collaborer en interne et en externe en utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique.

Poursuites d'études

À l’UT3

Après 120 ECTS (fin de la deuxième année) : L3 EEA Parcours Fondamental / Licence Pro
Après la Licence EEA : (Liste non exhaustive)
  • Automatique / Traitement du Signal :
    • Master AURO : Automatique et robotique ; Master ISTR : Ingénierie des Systèmes Temps Réel ; Master SIA2 : Signal, Image et Apprentissage Automatique ;
  • Electronique analogique / numérique :
    • Masters ESET : Electronique des Systemes Embarqués et Télécommunications ; Master SME : Systèmes et Microsystèmes Embarqués ;
  • Energie Electrique :
    • Master E2-CMD : Energie Electrique, Conversion Matériaux, Développement durable ; Master STP : Sciences et Technologies des Plasmas
  • Ingénierie du soin et de la Santé :
    • Master GBM : Génie Bio-Médical ; Master IM : Imagerie Médicale ; Master RM_RM : Radiophysique Médicale

Hors UT3

Ecoles d'ingénieurs sur dossier.

Débouchés professionnels

Après la L2, possibilité d'intégrer une Licence Professionnelle avec accès au marché du travail. (Au semestre 4 une UE Spécifique prépare à l'accès aux LPro)

La L3 est dimensionnée pour poursuivre en Master. Toutefois certains étudiants sortent de la formation à ce moment là et se placent via des concours administratifs ou en tant qu'assistant ingénieur.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Electronique : Electronique Numérique, Optoélectronique, Micro/nano technologies
  • Electricité : production, transport, gestion…
  • Systèmes embarqués : automobile, avionique…
  • Communication : téléphonie, vidéo, imagerie médicale et spatiale
  • Automatique : robotique, systèmes industriels
  • Physiciens de l'Hopital, radiologie, Génie BioMédical.

Métiers

Après la licence :
  • poste suivant concours administratif
  • Assistant Ingénieur.
Après un Master adapté :
  • Ingénieur
  • Enseignant
Après un Master et un doctorat :
  • Chercheur
  • Enseignant-Chercheur
  • Ingénieur spécialisé.