Master parcours Biologie des plantes & microorganismes associés (BPMA)

Résumé

Le M2 BPM@ est un parcours indifférencié où les étudiants choisissent d'approffondir leurs connaissances sur les plantes et leurs microorganismes associés en choisissant des UE dans les domaines fondamentaux ou plus appliqués des sciences végétales.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
M2 BV-BPMA
DUNAND Christophe
christophe.dunand@univ-tlse3.fr

JACQUET Christophe
christophe.jacquet@univ-tlse3.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Castanet Tolosan

  • Les enseignements du M1 se font sur le campus de l'Université Paul Sabatier (Rangueil). En M2
  • les enseignements ont lieu sur le pôle de Biotech. Végétales et de l'INPT-ENSAT à Auzeville-Tolosane.

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau 7)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s) (attributif ECTS)

Les +

Domaine(s) de compétence

  • Sciences du vivant
  • Environnement

Aménagement(s) des études

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Présentation de la formation

Les productions végétales de demain devront nourrir une population en augmentation constante tout en devant faire face aux impacts négatifs du changement climatique , à la dégradation des sols cultivés, à la diminution des énergies fossiles , et aux demandes sociétales de réduction d'intrants chimiques pour préserver l'environnement.
Le parcours Biologie des Plantes et Microorganismes associés ( BPM@ ) du Master de Biologie Végétale (BV) permet aux étudiants issus d'une licence en sciences de la vie d'approfondir leurs connaisances et leurs compétences en sciences du végétal. A travers l'étude des techniques et approches actuelles les plus performantes et des résultats scientifiques les plus récents , le parcours BPM@ permettra aux étudiants d' analyser les différents échelles d'organisation d'une plante (gènes, cellules, organes, individus, population) pour en comprendre son développement et sa faculté d'adaptation à l'environnement biotique et abiotique qui l'entoure.
Au final, l'objectif de BPM@ est de former des cadres en production, protection, sélection et valorisation des plantes, mais aussi des futurs chercheurs et enseignants-chercheurs , qui participeront à la mise en place de solutions innovantes pour répondre aux défis cités précédemment, auxquels les productions végétales devront faire face.
Ce parcours de Master comprend deux années :
La première année (M1) correspond à une formation de 60 ECTS réalisée en 2 semestres. Le S7 permet l'acquisition d'un socle de connaissances et compétences nécessaires dans différentes disciplines fondamentales des sciences Végétales (physiologie, biologie cellulaire, génomique, interaction plantes microorganismes, génétique...) et transversales (statistiques, anglais...). La pratique n'est pas oubliée avec la présence d'une UE entière d'approches expérimentales traitées en TP. Au S8, 21 ECTS sont consacrés à l'étude des microorganismes symbiotiques et pathogènes, ou à l'adaptation des plantes à leur environnement. Une UE de méthodologie, couplée à un stage de 2 mois en milieu professionnel, complètent les compétences pratiques.
Le M2 BPM@ est une formation de 60 ECTS qui se compose d'un tronc commun préparant l'étudiant à son entrée dans la vie active dans les filières associées aux végétaux. Il permet de faire acquérir des c ompétences transversales et professionnelles , indispensables dans la poursuite d'un cursus scientifique, en particulier en sciences végétales.
A l'issue du tronc commun, les étudiants pourront se constituer un parcours d'UE (18 ECTS au total) à la carte ! Ils auront à choisir parmi six UE parmi huit. Ils peuvent se constituer ainsi un itinéraire focalisé sur la recherche, dans une optique de réaliser une thèse, sélectionner des UE orientées plutôt vers l'application et la professionnalisation, ou enfin panacher les UE fondamentales et appliquées, en choisissant des thématiques spécifiques, selon la spécialisation voulue.
https://departement-biologie-geosciences.univ-tlse3.fr/parcours-bpma

Connaissances

Connaissances variées dans les domaines de:
  • Méthodologie expérimentale et traitement des données biologiques.
  • Biologie du Développement Végétal & Morphologie, Anatomie et Morphogénèse Végétales
  • Génomique des Plantes et des Micro-organismes
  • Immunité végétale
  • Approches moléculaires chez les plantes (Analyses fonctionnelles)
  • Génétique Evolutive et Quantitative
  • Identification, Prélèvement, Conservation : Du Terrain au Laboratoire
  • Microbiome Racinaire et Interactions Mutualistes
  • Adaptation & réponses des végétaux aux contraintes abiotiques de l'environnement
  • Stratégies Infectieuses des BioAgresseurs des Plantes
  • Phylogénie
En M2, l'étudiant-e pourra approfondir ses connaissances avec un tronc commun abordant :
  • L'insertion dans le milieu professionnel, les outils de bioanalyse , la construction de projet scientifique , les connaissances des platefomes technologiques
Des enseignements "à choix" permettront de se perfectionner avec:
  • Productions végétales & agroéclogie
  • Santé durable & protection des plantes
  • Diversité génétique & amélioration des plantes
  • Phytochimie & valorisation des plantes
  • Analyses en "omique"
  • Préparation à la réalisation d'une thèse

Lieu(x) des enseignements

Castanet Tolosan

Durée de la formation

2 ans

Partenariats

Laboratoires

Le Master BV est parfaitement ancré dans l'environnement régional de la recherche en sciences végétales, fondamentales ou appliquées.
Cinq grands laboratoires (> 350 personnes) de la Fédération de Recherche Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité (https://www.fraib.fr/) et/ou du laboratoire d'excellence TULIP sont impliqués dans l'enseignement et l'accueil en stage des étudiants du Master BV:
  • Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales (LRSV)
  • Laboratoire des Interactions plantes microbes environnement (LIPME)
  • Evolution et Diversité Biologique (EDB)
  • Centre National de Ressources Génomiques Végétales (CNRGV)
  • Laboratoire Genome et Développement des plantes (LGDP)

Établissements

La mention Biologie végétale (et donc le parcours BPM@) est co-accréditée par l'INPT-ENSAT.

Entreprises

Le M2 bénéficie de connections privilégiées avec des sociétés privées et des instituts ou organismes publics impliqués dans le biocontrôle et la santé des plantes, la production de semences, l'amélioration des plantes, la biofertilisation, l'expérimentation végétale et l'agroécologie.
Des représentants du secteurs privés ainsi que des chercheurs d'organismes publics de recherche (INRAe, CNRS, IRD, ...) participent à des actions de formation ou d'encadrement dans le cadre de notre formation.
Exemple d'entreprises très impliquées dans la formation : DE SANGOSSE, Agronutrition, Syngenta, Secobra, Innolea, Cotesia, UPL-Arysta life science, Pierre Fabre ....

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

Pour la rentrée 2022-23 les candidatures pourront être déposés sur le site de l'université UT3
Les conseils pour candidature:
https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

le site e-candidat:
https://ecandidat2.univ-tlse3.fr/#!accueilView

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Au cours de la formation 2 stages seront réalisés :
> En M1, un stage obligatoire de 2 mois est réalisé au deuxième semestre principalement en laboratoire de recherche public.

> En M2, l a durée de stage est de 5 à 6 mois à partir de début Janvier. Le stage de M2 s'effectue, selon le choix et la volonté de l'étudiant, dans un laboratoire public ou bien en entreprises dont l'activité est associée à la protection, la nutrition ou la valorisation des plantes.. Les stages peuvent également être effectués dans des laboratoires d' organismes publics (Universitaires, associés au CNRS, l' INRAE, l'IRD, ...)

Oui
Les stages obligatoires, et prévus en M1 ou M2, peuvent être faits à l'étranger.
Un des deux semestres du M1 peut être également réaliser en ERASMUS, après vérification de la compatibilité des UE proposées par l'Université étrangère ciblée, et accord des responsables du Master.

Dans le cadre du tronc commun du M2, les étudiants devront écrire un projet scientifique, soit dans un contexte de recherche fondamentale (type projet ANR), soit orienté dans le cadre d'un développement d'une application biotechnologique ou agro-industrielle.

Le projet fera l'objet d'une rédaction, dans un format proche de celui d'une réponse à un appel d'offre et sera également défendu à l'oral lors d'une présentation suivie d'une discussion avec un jury.

Ce travail sera l'occasion de mettre en pratique les méthodologies de gestion de projet, des capacités de synthèse sur les connaissances acquises en sciences végétales, d'organisation du travail en équipe et des qualités d'orateurs des étudiants..

Alternance

Le Master BV n'est pas ouvert à la formation en alternance.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

L'enseignement est réalisé de façon très majoritaire en présentiel, mais peut être adapté en distanciel si nécessaire.
Des séminaires donnés par des chercheurs et enseignants-chercheurs internationaux, ou des industriels, peuvent être mis en place en visio-conférence, notamment en M2.

Et après ?

Compétences

A l'issue du Master des compétences seront acquises pour
  • Formuler des stratégies et proposer des expériences pour répondre aux problématiques étudiées sur les végétaux en utilisant les compétences et connaissances acquises.
  • Exploiter les stratégies « omiques » et outils génétiques disponibles pour comprendre le fonctionnement de gènes ou de mécanismes moléculaires exprimés dans une plante soumise à des stress .
  • Faire de l'analyse et des traitements de données biologiques,
  • Exploiter les microorganismes favorables au développement des plantes pour promouvoir une agriculture durable, et développer des stratégies pour la protection et la nutrition des végétaux
  • Rédiger des documents: rapport d'expérimentation en laboratoire ou au champ ; réponses à des appels à projets.
  • Communiquer à l' oral: restitution de travaux en réunion, auprès de publics variés (chercheur, étudiants ou grand public) sur des thématiques fondamentales ou appliquées associées aux plantes ou à l'environnement.
  • Animer et participer à des groupes de travail , présentation et défense argumentée de décisions dans le cadre de réunions .

Poursuites d'études

À l’UT3

Poursuite possible en thèse pour obtenir un Doctorat en Sciences de la Vie
  • Le M2 BV BPM@ permet de présenter les concours des Ecoles doctorales (Financement Ministériel) ou d'obtenir des financements privés de type CIFRE , etc ....
  • A Toulouse, les laboratoires aux activités de recherches associées au plantes sont rattachés à l'école doctorale SEVAB (Sciences Ecologiques Vétérinaires, Agronomiques & Bioingéniéries) https://ed-sevab.univ-toulouse.fr/as/ed/page.pl?site=edsevab&page=presentation/

Hors UT3

Des formations vers des domaines à "double-compétence" telles que des activités commerciales ou de marketing.
peuvent être envisagées.

Débouchés professionnels

Les productions végétales de demain devront nourrir une population en augmentation constante tout en devant faire face aux impacts négatifs du changement climatique, à la dégradation de la qualité des sols cultivés, à la diminution des énergies fossiles, et aux demandes sociétales pressantes de réduction d'intrants chimiques pour préserver l'environnement.

Le Master BV a pour objectif de former des cadres en production, protection, sélection et valorisation des plantes, qui participeront à la mise en place de solutions innovantes pour répondre à ces défis.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Activités spécialisées, scientifiques et techniques en science du vivant.
  • Agriculture, sylviculture et pêche;
  • Administration publique
  • Recherche fondamentale.
  • Recherche translationnelle.
  • Recherche et Développement (Startup, Biotechnologies végétales, expérimentation végétale, Agro-alimentaire).

Métiers

. Types d'emplois accessibles après le Master :
  • Ingénieurs d'études (secteur public),
  • Chargés d'études (secteur privé),
  • Conseillers/animateurs, chefs de projet.
Après une poursuite d'étude en doctorat, accès aux fonctions de
  • Chercheurs,
  • En seignants-chercheurs,
  • Responsables de projets dans les domaines de la création variétale, de la production, l'amélioration, la protection, les biotechnologies, l'expérimentation végétale et la valorisation des ressources végétales.
Plus de 80% des étudiants ont trouvé un travail 3,5 mois après leur Master. (Données Master BV - parcours ADAM 2017-2019).