Master parcours Imagerie médicale (IM)

Résumé

La parcours d'imageie médicale forme des spécialistes capables d'identifier et d'adapter les systèmes d'imagerie en santé et d'exploiter les images associées pour aider au diagnostic et/ou à la recherche.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
M2 IdS-IM
LOPES D'ANDRADE Marilyne
marilyne.lopes-dandrade@univ-tlse3.fr
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
M2 IdS-IM
FOURNIER NOEL Clara
clara.fournier-noel@univ-tlse3.fr

FRANCERIES Xavier
xavier.franceries@inserm.fr

MASQUERE Mathieu
mathieu.masquere@laplace.univ-tlse.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 133 rte de Narbonne

  • Certains enseignements se font dans le Centre Hopitalier Universitaire de Toulouse (CHU)
  • l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) et des laboratoires INSERM
  • incluant des visites.

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau 7)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s) (attributif ECTS)

Les +

Label(s)

CMI, Disrupt

Domaine(s) de compétence

  • Sciences pour l'ingénieur

Aménagement(s) des études

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Présentation de la formation

Dans les établissements de santé, les métiers d'ingénieurs en imagerie médicale apportent leurs compétences scientifiques et techniques au bon fonctionnement et au développement d'imagerie médicale d'aide au diagnostic, au traitement et au post-traitement. Ils participent à des réseaux professionnels spécialisés de vaste amplitude (e.g. Sociétés d'Imagerie par Résonance Magnétique Nucléaire (ESRMB, ISMRB)...).
Leurs ressources leur permettent également d'exercer des activités dans les entreprises de santé ou participer à des travaux de recherche privées/publiques (Grands groupes, bureaux d'études, EPCST : Universités, CHU, CNRS, INSERM, INRA...).

Le master d'Ingénierie de la Santé (IdS), parcours Imagerie Médicale (IM) forme des cadres opérationnels dans le secteur d'activité de haute technologie en santé, évoluant aux côtés des professionnels de santé.

Le contenu des enseignements bénéficie de conseillers scientifiques issus directement des professionnels de santé (médecins, ingénieur biomédicaux, physiciens médicaux...) du CHU de Toulouse.

Connaissances

Formation pluridisciplinaire autour de l'imagerie médicale :
  • Imageries médicales
  • physique des interactions rayonnements-matière
  • Traitements avancées en IRM, IRMf et ultrasons
  • Co-registration et recalage entre images médicales
  • Connaissances sur les capteurs et imageurs
  • Connaissances multidisciplinaires donnant la capacité à dialoguer avec les différents acteurs impliqués dans la conception d'un système/protocole
  • Notions de base en analyse et traitement des signaux et des images
  • Métrologie et calcul d'incertitudes associées à des mesures
  • Radioprotection et dosimétrie en secteur médical
  • Modalités d'imageries, radiologie, Scanner, IRM et échographies
  • Programmation informatique : C, Matlab®, labviewet python (que IM), C++ (sauf GBM)
  • Institutions de santé

Aménagements des études et Labels

Formation en 5 ans préparant au métier d'ingénieur, le CMI est un cursus exigeant, renforçant une Licence et un Master, validé par un label national. Adossé à une structure de recherche et très orienté vers l'innovation, il privilégie des activités de mise en situation étroitement liées aux laboratoires de recherche et entreprises partenaires. Ainsi formés aux problématiques actuelles et à venir des entreprises les diplômés s'adaptent facilement et sont très compétitifs sur le marché du travail.

Spécificités de la formation

La formation met l'accent sur les techniques d'imagerie complexex en IRM et l'utilisation de l'intelligence artificielle.

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 133 rte de Narbonne

Durée de la formation

2 ans

Partenariats

Laboratoires

Les laboratoires partenaires de la formation hébergent les hospitalo-universitaire, enseignants-chercheurs et chercheurs qui enseignent, encadrent des étudiants en projets tutorés ou acceuillent des stagiaires issus de la fomation. Parmi ces laboratoires, on trouve :
  • CHU, IUCT.
  • INSERM CRCT 1037, INSERM TONIC 1214, Cerco.
  • LAPLACE LAAS.
  • autres...

Entreprises

Des intervenants professionnels issus des entreprises du dispositif médical (TPE, PME, Grands Groupes, Fédérations, établissements de santé publics ou privés, ... ) interviennent dans la formation soit :
  • par des enseignements
  • par des recrutements en stage, en apprentissage ou en CDD/CDI

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Pour candidater en M2 en flux latéral :
  • Par la formation initiale : le ou la candidat-e doit déposer un dossier complet sur ecandidat ou sur Etudes en France / Campus France comprenant CV, Lettre de motivation justifiant le projet professionnel visé, .Relevés de notes/diplômes depuis le Bac, syllabus des formations suivies, lettre(s) de recommandation...
    La validation d'un Master Bac +4 / + 5 mention IDS d'un autre parcours ou du Master mention EEA, de Physique de l'université Paul Sabatier ou d'un Master en ingénierie biomédical ou EEA ou Physique ou Sciences de l'Ingénieur hors Uuniversité Paul Sabatier ou élève de 2 ou 3ème année d'école d'ingénieurs en Génie Biomédical ou Génie Physique....est requis.
  • Par la formation continue : Les voies de la VAE (Validation d'Acquis de l'Expérience) ou de la Validation d'Acquis (VA 85) permettent d'accèder à la formation via un dossier à déposer à la MFCA (Mission Formation Continue et Apprentissage de l'Université Paul Sabatier) pour une reprise d'études ou réorientation professionnel. Le dossier comprendra : CV, Lettre de motivation justifiant le projet professionnel visé, .Relevés de notes ou diplômes depuis le Bac, syllabus des formations suivies, liste des formations suivies en formation continue / FTLV, lettre(s) de recommandation....
    Prendre contact préalablement avec le responsable de la formation.

Seuls les étudiant-e-s du M1 mention Ingénierie de la Santé ont accès de plein droit en M2 après validation du M1.
L'enjambement sur les 2 années du master n'est pas possible.

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

Sur étude de chaque dossier, il est possible d'intégrer la formation après d'autres formations, comme un license de physique ou biomédicale parfois précédée d'un BTS, ainsi qu'un parcours atypique nécessitant une mise à niveau pour les manipulateurs en électroradiologie.

https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

L'option IM réalise un stage de 6 mois.

Les stages se déroulent principalement dans des centres liés à la santé : centres hospitaliers universitaires, centres de lutte contre le cancer, centre hospitaliers, cliniques. Mais ils peuvent aussi se dérouler en laboratoires de recherche ou en entreprises.

Oui
La formation ne prévoit pas de séjour à l'étranger obligatoire dans le cadre d'un projet d'échange, mais chaque étudiant peut effectuer un semestre ou une année dans une autre université européenne grâce au dispositif Erasmus ou autre dispositif d'échange.
Les étudiants ont la possibilité d'effectuer un stage dans un laboratoire, un établissement de santé ou une entreprise à l'étranger et bénéficier d'une bourse.
Se renseigner auprès du service des Relations Internationales de l'université.

L'obtention du Master 2ème est basé sur des projets à réaliser en petits groupes afin de travailler sur le travail de groupe dans des conditions similaires à celles d'une entreprise.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

Le Master 2 à visée d'insertion professionnelle sur des métiers de l'ingénieur propose aux étudiants des mises en situation pratiques et ateliers, jeux de rôles majoritairement en présentiel.
Certains intervenants assument des enseignements / conférences à distance.
Les enseignements spécifiques (logiciels) peuvent être adaptés aux postes de travail des étudiants (accès VPN à des serveurs, visioconférence ou suivi de projet par Zoom ).
En M1 et en M2, La plateforme pédagogique Moodle est utilisée pour communiquer et informer les étudiants, pour la mise à disposition de ressources pédagogiques UE par UE y compris des vidéos, l'accès à des tests d'évaluation ou d'auto-évaluation, sondage ou remise de devoirs.

Et après ?

Compétences

  • Savoir rédiger et présenter des projets scientifiques ou cliniques, et utiliser les outils de veillescientifique.
  • Réaliser et analyser des expériences scientifiques, des données cliniques.
  • Mobiliser les ressources pluridisciplinaires pour comprendre/concevoir les capteurs biomédicaux et imageries médicales.
  • Connaître les institutions de santé ou liés au métier.
  • Collecter ou produire des données, bibliographiques ou sur patient permettant de décrire un système d'imagerie médicale
  • Maîtriser les séquences d'acquisition classiques et évoluées en IRM.
  • Maîtriser les outils de modification ou d'amélioration des images médicales (C++, python)
  • Contribuer au management de la qualité des systèmes d'imagerie médicale.
  • Utiliser l'intelligence artificielle appliquée aux images médicales

Poursuites d'études

À l’UT3

La poursuite en doctorat est possible, en particulier pour les étudiants ayant effectué leur stage de fin d'étude dans un laboratoire de recherche. Mais il est aussi fréquent que des étudiants en stage dans l'industrie continue en doctorat dans la même entreprise par l'intermédiaire d'un contrat CIFRE, voire au sein d'un laboratoire de recherche.
Pour plus d'information sur la poursuite en thèse sur le site toulousain, visiter https://www.adum.fr, site web de l'école doctorale GEETS (Génie Electrique, Electronique, Télécommunications et Santé.

Hors UT3

Poursuites d'études hors de l'université :
  • en doctorat sont possibles dans de nombreux laboratoires de recherche français ou étrangers
  • en master spécialisé dans un autre type de spécialisation pour une double compétence

Débouchés professionnels

Formation de spécialistes capables d'identifier et d'adapter les systèmes d'imagerie en santé et d'exploiter les images associées pour aider au diagnostic (donc au traitement) ainsi qu'à l'évaluation pendant et post-traitement.

Secteur(s) d’activité(s)

  • M activités spécialisées, scientifiques et techniques.
  • 86.1 Activités hospitalières.
  • 86.9 Autres activités pour la santé humaine.

Métiers

  • Ingénieur en images médicales
  • Ingénieur hospitalier de recherche
  • Ingénieur de conception d'appareils d'imagerie médicale
  • Ingénieur d'application,
  • Ingénieur technico-commercial
  • Ingénieur de maintenance
  • Conseiller en radioprotection - PCR (sauf IM)
  • Ingénieur d'étude ou R&D
  • Chercheur
  • Enseignant-chercheur