Master parcours Ingénierie des systèmes temps réel (ISTR)

Résumé

Le parcours ISTR s'adresse à des étudiants ayant un profil orienté vers les systèmes automatiques et temps réel, autonomes et/ou embarqués ayant pour objectif d'être cadres scientifiques (ingénieurs et/ou chercheurs) dans ces domaines.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Secrétariat pédagogique
M2 EEA-ISTR
LOPES D'ANDRADE Marilyne
marilyne.lopes-dandrade@univ-tlse3.fr
Contacts internationaux
WALTERS Adam
fsi-contact.relations-internationales@univ-tlse3.fr
Contacts formation continue
CRESSAULT Yann
fsi-contact.formation-continue@univ-tlse3.fr
Responsable(s) de la formation
M2 EEA-ISTR
LABIT Yann
ylabit@laas.fr

Composante

Détails

Infos clés

Composante

Lieu(x) des enseignements

  • Toulouse - 118 rte de Narbonne

  • Université Toulouse III Paul Sabatier (Campus de l'UT3).

Niveau d'admission

  • Bac + 3

Niveau de sortie

  • Bac + 5 (Niveau 7)

Langue(s) d'enseignement

  • Français

Stage(s)

Oui, obligatoire(s) (attributif ECTS)

Les +

Label(s)

CMI

Domaine(s) de compétence

  • Sciences pour l'ingénieur

Aménagement(s) des études

  • Etudiant en situation de handicap
  • Etudiant entrepreneur
  • Etudiant salarié
  • Sportif et Artiste de haut niveau

Rythme et modalités d’enseignement

Accessible en
  • Alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
  • Formation initiale
  • Formation continue / FTLV
  • VAE
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Accessible en

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité
Activités informatiques (génie logiciel, exploitation, maintenance, sécurité), Aéronautique espace, Recherche-innovation, Robotique, industrie électronique & électrique, instrumentation
Projet(s) tutoré(s)
Oui, obligatoire(s)
Métiers

Présentation de la formation

Introduction
Le parcours Ingénierie des Systèmes temps réel (ISTR) est la deuxième année du diplôme du master Le master Electronique, Energe électrique, Automatique (EEA-ISTR) qui vise à former des spécialistes en conception, analyse, mise en œuvre, optimisation et exploitation de systèmes automatiques et temps réel, autonomes et/ou embarqués.
  • Objectifs
Le parcours ISTR s'adresse à des étudiants ayant un profil orienté vers les systèmes automatiques et temps réel, autonomes et/ou embarqués :
– titulaire d'une licence EEA ou équivalent, pour une entrée en M1,
– ayant une première année de master validée pour une entrée en M2.
Le M2 EEA-ISTR a pour vocation de compléter les connaissances acquises en première année (dans les domaines l'automatique à évènements discrets, l'automatique à temps continu, l'informatique industrielle et la conception système) par des enseignements avancés autour de la fiabilité , la sûreté de fonctionnement , la commande des systèmes , les réseaux temps réel , le diagnostic des systèmes à évènements discrets .
  • Organisation du cursus et contenu

La première année (M1 EEA - ISTR) : elle est commune avec celle du master AURO. Elle est articulée autour d'un socle comprenant l'automatique à temps continu, l'automatique discrète, l'informatique industrielle et conception systèmes, auxquels s'ajoutent des UEs plus spécifiques permettant d'approfondir ou de découvrir un certain nombre de disciplines connexes. A ce socle scientifique, s'ajoutent les disciplines de formation générale et de langues afin de préparer l'étudiant à sa future insertion professionnelle. Au second semestre, un projet d'étude et de recherche permet de mettre en pratique certaines matières vues durant l'année.
– La seconde année (M2 EEA - ISTR) : elle approfondit le socle de connaissances. Outre les UE de formation générale et de langues nécessaires à tout étudiant de niveau master, elle propose des enseignements scientifiques répartis dans 4 blocs de spécialisation (Commande, Autonomie, Réactivité et Fiabilité) et des enseignements de langages de programmation et, d'Ingénierie Systèmes, domaine fondamental pour tout étudiant désireux d'être opérationnel immédiatement dans les secteurs industriels technologiques. Pour cette seconde année, un étudiant sera amené à choisir 3 blocs de spécialisation parmi 4. La deuxième année est ouverte à l'alternance. Cela signifie qu'elle est organisée de manière à pouvoir accueillir au sein d'une même promotion des étudiants en formation initiale et des étudiants alternants.

De manière plus précise, l'année de master 2 comprend environ 7 mois de cours à l'université. Les étudiants non alternants doivent alors effectuer un stage d'environ 5 mois de stage (4 mois minimum) en entreprise ou en laboratoire, en France ou à l'étranger. Ainsi, quel que soit le mode d'apprentissage choisi, nos étudiants bénéficient d'une expérience professionnelle forte, à travers les projets et le stage ou bien le contrat professionnel.

Connaissances

  • Développement d'applications de contrôle/commande en langage structuré, sûres de fonctionnement dans les domaines du transport (aéronautique, espace et automobile).
  • Conception et mise en œuvre d'applications réactives et/ou temps réel sur support informatique ou électronique programmable.
  • Expérimentation sur le terrain et/ou en laboratoire.
  • Gestion, analyse et traitement de données pour établir un diagnostic.
  • Evaluation de l'efficacité et des performances de systèmes de commande.
  • Interprétation de données expérimentales pour envisager leur modélisation (calcul, simulation, validation, ...), en utilisant les concepts orientés objet dans les applications de contrôle/commande.

Aménagements des études et Labels

Formation en 5 ans préparant au métier d'ingénieur, le CMI est un cursus exigeant, renforçant une Licence et un Master, validé par un label national. Adossé à une structure de recherche et très orienté vers l'innovation, il privilégie des activités de mise en situation étroitement liées aux laboratoires de recherche et entreprises partenaires. Ainsi formés aux problématiques actuelles et à venir des entreprises les diplômés s'adaptent facilement et sont très compétitifs sur le marché du travail.

Spécificités de la formation

- Certaines UE sont ouvertes à la formation tout au long de la vie (FTLV), ouvertes donc à un public extérieur (salarié par exemple). Il s'agit des UE :
  • Conception et mise en oeuvre des commandes temps réel.
  • Diagnostic et supervision.
  • Conception de systèmes temps réel.
  • Réseaux temps réel.

- Formation adaptée à l'apprentissage (Alternance).
- Formation ouverte à la Validation des Acquis (VAE/VA85).

Lieu(x) des enseignements

Toulouse - 118 rte de Narbonne

Durée de la formation

2 ans

Partenariats

Laboratoires

Le master ISTR s'adosse à deux grands laboratoires de la région toulousaine :
  • Le LAAS dont les thématiques de recherche sont en lien étroit avec les systèmes ; les enseignants relevant de ce laboratoire interviennent donc principalement dans les disciplines associées à l'automatique, la fiabilité, les systèmes temps réel, les SED en M1 et M2.
  • L'IRIT dont les thématiques de recherche relèvent de l'informatique et de ses applications au monde numérique.

Entreprises

L'équipe pédagogique du master ISTR est constituée principalement d'enseignants-chercheurs issus du LAAS-CNRS.
Toutefois, des industriels interviennent également dans la formation pour dispenser des enseignements en lien avec la formation technique et générale et, le savoir-être ingénieur (gestion de projet, management, ...).
Nos étudiants bénéficient ainsi de l'expérience et des compétences de ces professionnels, ce qui leur favorise leur intégration dans le monde de l'entreprise.
Des intervenants sont issus également des entreprises des secteurs de pointes, par exemples Assytem, Thales, Apsys, Airbus...

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Formation(s) requise(s)

Pour l'entrée en M1 :
  • Le master 1 EEA ISTR-AURO s'inscrit dans la continuité des enseignements dispensés en Licence EEA de l'université Paul Sabatier, mais il n'y a pas d'accès de plein droit en Master 1 EEA : Tous les étudiants ayant acquis un niveau de licence peuvent présenter leur candidature.
  • Les étudiants étrangers titulaires d'un diplôme étranger doivent se renseigner pour utiliser la démarche de candidature qui leur est adaptée (Etude en France, ...).
Dans tous les cas, une commission de recrutement statue sur les candidatures et prononce les admissions.

Pour l'entrée en M2 EEA ISTR :
  • Les étudiants titulaires de la première année du M1 EEA ISTR-AURO de l'université Toulouse III Paul Sabatier sont admis de plein droit en M2 EEA-ISTR et doivent procéder à leur réinscription suivant les modalités de l'université. Les affectations dans les parcours se font par ordre de mérite en prenant en compte les capacités d'accueil et l'ordre des choix des étudiants.
  • Les étudiants titulaires d'un autre M1 de l'université Toulouse III Paul Sabatier ou d'un M1 (ou équivalent) d'un autre établissement français doivent déposer leur candidature sur le site web de l'université.
  • Les étudiants étrangers titulaires d'un diplôme étranger doivent se renseigner pour utiliser la démarche de candidature qui leur est adaptée (Etude en France, ...).

Modalités de candidature

Les formations de Master sont ouvertes aux titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle (180 ECTS) ou équivalent et dans un domaine d’études correspondant. L’admission est prononcée à l’issue d’une procédure de sélection et en fonction des capacités d’accueil définies par l’établissement. Le dépôt des candidatures doit être effectué sur le site e-candidat (voir Candidater).

Modalités de candidature spécifiques

https://www.univ-tlse3.fr/candidatures

Programme

Le syllabus de chacune des années composant le diplôme est téléchargeable au format PDF. Le document comporte une présentation de l’année, le programme de chacune des Unités d’Enseignement (UE) avec la bibliographie associée ainsi que les coordonnées de l’enseignant responsable et du secrétariat de la formation.

Aucun stage n'est obligatoire en master 1, mais il est vivement conseillé aux étudiants d'en effectuer (3 mois sur la période juin-août).

L'année de M2 comprend un stage obligatoire d'une durée de 4 à 6 mois. Son objectif est de préparer les étudiants à leur future insertion sur le marché de l'emploi. Plus précisément, il s'agit de :
  • Les préparer à leur recherche d'emploi (rédaction de CV, lettre de motivation, entretiens, ...).
  • Leur permettre d'acquérir une première expérience professionnelle valorisable par la suite sur leur CV.
  • Les mettre en situation en leur confiant des missions scientifiques et techniques au sein d'une entreprise (grand groupe, PME, startup) ou d'un laboratoire, selon qu'ils se destinent à une carrière dans l'industrie ou dans la recherche.
Nos étudiants sont accueillis en stage aussi bien par des grands groupes que des start-up ou des PME. Ils peuvent aussi effectuer leur stage au sein de centres de recherche (CNES, CEA, ONERA, ...) et de laboratoires français (LAAS, IRIT, INRA, …) ou étrangers.

Les sujets de stage doivent être en cohérence avec les thématiques du master afin que l'expérience professionnelle acquise soit valorisable sur le CV.

Oui
La formation ne prévoit pas de séjour à l'étranger obligatoire, mais chaque étudiant peut effectuer une partie de son master 1 dans une autre université européenne à travers le dispositif Erasmus.
En Master 2, certains étudiants choisissent également de réaliser leur stage dans un laboratoire ou dans une entreprise à l'étranger.

L'année de M2 est organisée de manière à accueillir au sein d'une même promotion des étudiants en formation initiale et des étudiants en contrat d'apprentissage. Les enseignements sont donc répartis en trois blocs de 4 à 6 semaines environ, entrecoupés de semaines «Projets/approfondissements ».
La pédagogie par projets est donc au centre de la formation. Il s'agit de permettre aux étudiants de :
  • Mettre en pratique et de développer les compétences acquises en gestion de projet, ainsi que dans les différents domaines de spécialité de la formation.
  • Concevoir, développer, implémenter et valider des solutions respectant un cahier des charges et visant à la réalisation d'une application au confluent des disciplines de la formation.

Alternance

L'année de master 2 s'inscrit dans l'alternance. Elle est organisée de manière à pouvoir accueillir au sein d'une même promotion des étudiants en formation initiale et des étudiants en contrat de professionnalisation. Les enseignements sont donc répartis en trois blocs de 4 à 6 semaines environ, entrecoupés de semaines « Projets/approfondissements » où :
  • Les étudiants alternants rejoignent leur entreprise d'accueil pour leur contrat de professionnalisation.
  • Les étudiants non alternants effectuent des projets par équipe sur des thèmes mixant les différentes thématiques abordées au sein du master. La pédagogie par projets est donc au centre de la formation.

Méthodes et moyens pédagogiques utilisés

Le Master 2 est prévu pour pallier les problèmes d'impossibilité pour un cours ou pour un ensemble de cours de se dérouler en présentiel. Le présentiel sera toujours privilégié, la formation est aussi reconnue et appréciée pour ses Travaux Pratiques et Projets. Ces outils sont mis en œuvre à la discrétion du responsable du parcours à l'échelle du M2 en cas d'épisode de pandémie. Pour d'autres circonstances, les responsables d'enseignements peuvent proposer de telles facilités si cela va dans le sens de l'intérêt général de la formation des étudiants.
Des outils sont ainsi disponibles pour rendre possible la tenue des enseignements en distanciel ou en mode hybride. Les enseignements spécifiques (logiciels) peuvent être adaptés aux postes de travail des étudiants.

Et après ?

Compétences

Compétences générales :
  • Coordonner et gérer un projet d'étude et/ou de recherche.
  • Communiquer clairement, en français et en anglais, en utilisant les supports appropriés.
  • Questionner et élaborer une thématique, mobiliser les ressources associées.
  • Intégrer les aspects organisationnels et humains d'un milieu professionnel.
Compétences propres au parcours :
  • Formaliser un comportement dynamique complexe intégrant des contraintes temporelles.
  • Analyser les propriétés d'un modèle au regard des besoins spécifiés par le cahier des charges.
  • Synthétiser une loi de commande continue, échantillonnée ou à événements discrets.
  • Mettre en œuvre une application réactive et/ou temps réel sur support informatique ou électronique programmable.
  • Analyser et tester la sûreté de fonctionnement d'une application réactive.

Poursuites d'études

À l’UT3

Poursuite en doctorat possible, en particulier pour les étudiants ayant effectué leur stage de master 2 dans un laboratoire de recherche. Mais il est aussi possible que des étudiants en stage dans l'industrie continue en doctorat dans la même entreprise par l'intermédiaire d'un contrat CIFRE, voire au sein d'un laboratoire de recherche.

Débouchés professionnels

Le master étant indifférencié, il permet d'envisager une carrière professionnelle aussi bien dans l'industrie que dans la recherche. Nos diplômés peuvent donc poursuivre leurs études en doctorat, ce qui leur ouvre les carrières académiques (chercheur, enseignant-chercheur, etc.). Ils ont aussi la possibilité de s'orienter vers une carrière industrielle et d'occuper des postes d'ingénieur. Les perspectives d'évolution sont larges puisqu'à terme ils peuvent prétendre à des postes de chef de projet, de consultant ou de technico-commercial selon les souhaits et les opportunités. Nos diplômés sont recrutés au sein de laboratoires, de PME et de grands groupes, aussi bien en France qu'à l'étranger. En termes d'insertion, la plupart de nos étudiants trouvent un emploi en quelques mois après leur diplôme. Pour les deux dernières années, environ 75% ont obtenu un poste dans l'industrie, les 25% restants ayant choisi une poursuite en thèse en France ou à l'étranger.

Secteur(s) d’activité(s)

  • Informatique.
  • Aéronautique.
  • Espace.
  • Automobile.
  • Transport.
  • Production industrielle.
  • Systèmes embarqués.
  • Transports.
  • Recherche.

Métiers

  • Ingénieur systèmes et simulations.
  • Ingénieur R& D dans les domaines du transport (aéronautique, espace et automobile).
  • Ingénieur en fiabilité et sureté de fonctionnement.
  • Concepteur développeur logiciel temps réel - embarqué.
  • Concepteurs de systèmes de communication.
  • Responsables automatismes, de production.
  • Automaticien.
  • Ingénieur Informatique Industrielle.
  • Ingénieur en électronique systèmes embarqués...
  • Chercheur en informatique, automatique.