Publié le 12 février 2024 Mis à jour le 26 février 2024

Oleksandr Horniichuck, premier boursier du programme MSCA4Ukraine à avoir soutenu sa thèse à l’UT3, encadrée par le directeur de recherche Lionel Salmon du Laboratoire de Chimie de Coordination (LCC).

Dans le cadre des actions Marie Sklodowska Curie de l'UE, le programme MSCA4Ukraine, financé par les fonds de la Fondation Alexander Von Humboldt, a permis à 124 chercheurs ukrainiens de poursuivre leurs recherches dans 21 pays d'accueil. Le 11 novembre 2022 (première date butoir du programme), 400 demandes provenant de 28 pays avaient été reçues. L'université Toulouse III - Paul Sabatier avait présenté cinq candidatures dont deux ont été financées.


logo msca
logo msca

Oleksandr Horniichuck, originaire de Kiev, est le premier boursier du programme MSCA4Ukraine à avoir soutenu sa thèse de doctorat intitulée : Spin-crossover iron(II) scorpionates and luminescent lanthanide(III) bis-carbacylamidophosphates for thermometry applications"
En français : Complexes fer(II)-scorpionates à transition de spin et lanthanide(III)-bis-carbacylamidophosphates luminescentes pour des applications en thermométrie.


Cette thèse de 4 ans réalisée en cotutelle entre l'université Toulouse III - Paul Sabatier et l'Université Nationale Taras-Chevtchenko de Kiev (co-encadrement : Volodymyr Amirkhanov) a débuté en octobre 2019. Compte tenu de la situation de guerre en Ukraine, il a eu l’opportunité de terminer son travail de thèse à Toulouse où sa famille a aussi été accueillie.

Ce financement lui a permis d'obtenir les résultats supplémentaires dans sa recherche, de préparer son manuscrit et de soutenir sa thèse dans de bonnes conditions. Oleksandr est un très bon communicant et il a démontré sa capacité à interagir lors des congrès et des séminaires de laboratoire (en français notamment). Il a reçu le prix de la meilleure communication orale lors de la réunion régionale du Sud-Ouest de la Société française de chimie.

Oleksandr a obtenu des résultats importants sur un nouveau composé de fer qui modifie sa couleur en réponse aux variations de température, offrant ainsi une solution pour la détection optique de la température autour de la température ambiante. Par sublimation, ce composé peut être transformé en couches minces, qui peuvent être soigneusement appliquées sur des micro-puces. Ces couches minces agissent comme un revêtement thermosensible, permettant le suivi précis de la température sur des composants électroniques minuscules tels que les micro- et nanofils. Les matériaux présentent un fort potentiel dans le domaine de la thermométrie à l'échelle micro- et nanométrique en fournissant un moyen efficace et précis de mesurer la température sans avoir besoin de contact physique. Ces résultats ont été publiés dans les journaux New Journal of Chemistry et ACS Applied Materials & Interfaces.

Pour connaître l'expérience d'autres chercheurs ukrainiens participant au programme de bourses MSCA4Ukraine visionnez la série de vidéos disponibles sur YouTube. 

frise
frise
Date(s)
Du 12 février 2024 au 30 avril 2024