Sols des Pyrénées: Connaissez-les pour les protéger

Publié le 12 février 2024 Mis à jour le 12 février 2024
 

poctefa
poctefa


Le projet a pour objectif de fournir une information unifiée sur les sols de montagne à l’échelle des Pyrénées ainsi qu’un catalogue des principaux types de sols et leur vulnérabilité, définir une série de bonnes pratiques pour leur protection, et enfin créer des ressources pédagogiques pour sensibiliser la population et les usagers de la montagne à la préservation des sols, et les impliquer par le biais d’actions de science participative.
 

Les conséquences du changement climatique affectent directement la santé des sols, en particulier en montagne.
  • L’augmentation des températures est responsable d’une diminution de l’enneigement dans les Pyrénées et favorise une plus grande exposition des sols vis-à-vis des usages de la montagne.
  • L’augmentation de la pression liée aux sports et activités de montagne susceptible d’altérer les fonctions des sols se pose.
En effet, les sols de montagne sont généralement peu développés et très vulnérables (érosion, compaction et perte en carbone organique entre autres).

SOLPYR se concentre sur la vulnérabilité des sols de montagne vis à vis du changement climatique et sur les conséquences des usages de la montagne.

Un premier travail d’identification des priorités d’action et un constat ont été réalisés sur la nécessité d’agir dans trois domaines principaux:
  1. L’unification de l’information sur les sols
  2. La prévention de la dégradation des sols
  3. La sensibilisation de la population et des usagers de la montagne aux enjeux autours des sols
Le projet propose d’utiliser les sentiers randonnées ou les itinéraires cyclables, comme lieu d’étude mais aussi comme vecteur pour impliquer les utilisateurs dans la protection de la ressource «sol». SOLPYR repose sur l’idée qu’une meilleure connaissance des sols et des enjeux associés peut susciter la prise de conscience nécessaire des usagers de montagne et des organismes de gestion pour la protection et conservation de cette ressource vitale pour les Pyrénées.

Le partenariat est composé de 9 partenaires, de sorte que toutes les régions des Pyrénées sont représentées.
  • Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (coordinateur) dispose d’une grande expérience dans les projets POCTEFA, en tant que coordinateurs et partenaires. Il apporte des connaissances et une expérience dans l’information sur les sols
  • Universidad Pública de Navarra UPNA (Navarre) a une grande expérience dans la diffusion et l’éducation sur le terrain. Elle sera chargée de coordonner l’action de sensibilisation. Le gouvernement de Navarre réalise la cartographie et l’information des sols de cette région,ainsi que des travaux de conservation.
  • FORESPIR, (Haute Garonne - Occitanie) groupe franco-hispano-andorran qui agit comme un outil d’accompagnement, de création et de dynamisation d’échange et de collaboration dans le domaine forestier dans le massif pyrénéen.
  • NEIKER (Pays Basque) est une entité publique dotée de compétences et de connaissances en cartographie, protection et diffusion des sols. Son expérience dans d’autres projets permettra de coordonner l’action de communication.
  • Departamento de desarrollo rural y medio ambiente DRYMA (Navarra) entité responsable de l’obtention et de la gestion de l’information sur les questions liées aux sols : description des profils pédologiques, réalisation et gestion des cartes des sols et des cartes des classes agrologiques et de l’aptitude à l’irrigation.
  • Université Toulouse III Paul Sabatier, Laboratoire du GET, laboratoire pluridisciplinaire de sciences de l’environnement a une grande expérience dans l’étude des sols (dégradation, cartographie...) et dans la gestion de projets à l’échelle de l’Occitanie et aussi à l’international.
  • Instituto Pirenaico de Ecología IPE-CSIC (Aragon) possède une vaste expérience dans le travail de protection des sols et mène plusieurs lignes de travail à cet égard.
  • Observatoire Pyrénéen du changement climatique - Consorcio de la Comunidad de trabajo de los Pirineos OPCC-CTP (Huesca) est un organe essentiel dans la coordination des entités des Pyrénées et possède une vaste expérience des politiques européennes et environnementales. Il a agit comme moteur de la création de l’ASPir afin qu’il devienne un organisme de coopération efficace dans le domaine des sols et du changement climatique dans les Pyrénées.
  • Fondation Marcel Chevalier FMC (Andorre) a réalisé plusieurs projets de cartographie des sols, d’études de dégradation et de sensibilisation.
  • Centre d’Interprétation des Sols des Pyrénées (CISP) à Tremp.
Voici la liste des partenaires associés :
  • Associació Conca de Tremp Montsec (Direcció científica)
  • Federacio d'Entitats Excursionistes de Catalunya (Natura)
  • Universitat de Lleida (Escola Tècnica Superior d'enginyeria Agrària)
  • Española de la Ciencia del Suelo
  • Andorra Recerca i Innovació
  • Association pour la création du Parc Naturel Régional Comminges Barousse Pyrénées
  • Ihobe Sociedad Pública de Gestión Ambiental de Gobierno Vasco (Área de acción climática)
  • Association Française pour l’Etude du Sol
  • Syndicat National des Accompagnateurs en Montagne Section Ariège-Pyrénées (ARIEGE)
  • Geoparque del Sobrarbe (Patronato del Geoparque)
 

Ce projet est co-financé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre POCTEFA 2021-2027. L'objectif du programme est de renforcer l'intégration économique et sociale de l'espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide se centre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.

poctefa
poctefa