Publié le 15 juillet 2021 Mis à jour le 15 juillet 2021
Le bon fonctionnement des lymphocytes tueurs qui circulent dans le sang et les tissus de l’organisme est essentiel à nous protéger contre les infections mais également contre le développement des tumeurs. Être capable de mesurer finement leur réactivité est un enjeu majeur pour mieux comprendre leurs éventuels défauts dans certaines pathologies et pour mettre en place des approches d’immunothérapie visant à booster leur activité.

Dans ce contexte, Loïc Dupré, chercheur Inserm et son équipe de l’Institut toulousain des maladies infectieuses et inflammatoires (I2MC - Inserm / Université Toulouse III – Paul Sabatier / CNRS) ont mis au point, avec des chercheurs de l’Institut de recherche en santé digestive de Toulouse (IRSD - Inserm / Université Toulouse III – Paul Sabatier / ENVT / Inrae) une approche innovante pour détecter par microscopie automatisée la réactivité des lymphocytes tueurs sur de nombreux échantillons en parallèle. (...)

Lire la suite sur le site de l'Inserm Occitanie Pyrénées.