Qu’est-ce que la responsabilité sociétale de l’université (RSU) ?

L’université est responsable à l’égard de la société dans l’accomplissement de ses missions de service public. Dévolue à ses missions de formation et de recherche, puis d’insertion professionnelle des étudiantes et des étudiants, elle modèle notre patrimoine scientifique et culturel, et ce, de manière permanente et innovante, en s'efforçant d'intégrer les révolutions culturelles, techniques, technologiques (par exemple celle du numérique).

Au-delà de son rôle de création et de transmission de savoirs, l’université est le laboratoire de la société de demain. Elle est donc en prise sur les questions sociétales nouvelles. Elle s’en saisit avec tout le potentiel scientifique que sa richesse disciplinaire rend possible. Contribuer au débat de société et au débat citoyen, entre donc dans ses prérogatives au-delà de son activité de diffusion et de production des savoirs, qui constitue un bien commun.

La RSU incite la communauté universitaire à s'interroger sur ses actions : sur les conditions de vie et d'études, sur son environnement (économique, social, écologique) et sur son ancrage territorial.

L'université Toulouse III - Paul Sabatier, avec les 36 000 personnes présentes sur ses sites, personnels et communauté étudiante, constitue une société tenue à une exemplarité sociale, où nous sommes toutes et tous à la fois acteurs et citoyens.

La RSU active, de façon forte et volontaire, l'ensemble des mouvements sociétaux actuels, en ayant choisi de mettre en œuvre avec une même importance des actions pour l'égalité femmes-hommes et la lutte contre les discriminations, les situations de handicap, la gestion environnementale et la transition énergétique.

Les missions portées par la RSU de l'université

Égalité femmes-hommes

L'université dispose d'une charte pour l'égalité entre les femmes et les hommes.
Elle s'engage pour :

  • l'égalité des carrières ;
  • la mixité des formations ;
  • la lutte contre les stéréotypes de sexe ;
  • la prévention et la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Sexisme
Une adresse mail dédiée permet de signaler tout événement relevant du sexisme afin de pouvoir y apporter une suite adaptée.
sexisme@univ-tlse3.fr

Violences
L'université a mis en place une cellule d'écoute dans les cas de violences sexuelles et sexistes, et plus largement les violences liées à une discrimination. Si vous en êtes témoin ou victime, vous pouvez le signaler sur l'adresse mail dédiée et une écoute sera proposée avec deux membres de la cellule.
cellule-ecoute-violences@univ-tlse3.fr
Lutte contre les discriminations

L'université lutte contre tous les types de discriminations.
Elle a adopté une charte LGBT et participe notamment aux actions nationales de sensibilisation sur la lutte contre les LGBTQI+ phobies.

Civilités
Pour les personnels transgenres et intersexués, une personne référente est chargée des questions de civilité et de prénom d'usage.

Accueil de la diversité

Au-delà de son rôle de création et de transmission de savoir, l'université est le laboratoire de la société de demain.
Elle mène des actions dans cet objectif :

  • animation d'une "Cordée de la réussite" pour les lycéennes et les lycéens grâce à des actions d'ouverture à l'enseignement supérieur, à la culture, à la science, aux savoirs, au sport ;
  • accueil de jeunes volontaires en service civique à l'université ;
  • reconnaissance académique de l'engagement étudiant dans des actions sociales et citoyennes ;
  • prise en compte du Haut Niveau en sport et en art.
Situations de handicap

Outre son action quotidienne en matière de handicap, l’université conduit ou participe à des projets novateurs en matière d’accueil et d’accompagnement du handicap pour la population étudiante.
Elle propose un accompagnement personnalisé vers l’insertion professionnelle des étudiantes et des étudiants en situation de handicap.
Elle s’engage pour l’accueil et l’accompagnement spécifique de l’autisme à travers le projet national « Construire une Université Aspie-Friendly ».

Gestion environnementale

L’université agit pour la réduction de l’impact sur l’environnement.
Tri des déchets, achats responsables, soutien aux déplacements doux, lutte contre les gaz à effet de serre, réduction de la consommation d’eau et d’énergie, soutien à la biodiversité, sont à l’heure actuelle autant de champs d’action et de projets dans lesquels l’implication des étudiantes et des étudiants volontaires est primordiale.